Maison de jardin en bois : un point sur les réglementations et les options de matériaux possibles

maison de jardin en bois

L’abri de jardin en bois est toujours une référence pour celles et ceux qui rêvent d’agrandir la surface habitable de leur maison et pouvoir profiter d’une dépendance multi-usage dans leur jardin.
Mais comme toute construction, un abri de jardin en bois est soumis à un ensemble de réglementations qu’il est indispensable de connaître avant de se lancer. Selon ce qu’il est possible ou non de faire sur votre terrain, vous pourrez ensuite choisir les options de votre abri de jardin en bois 

Quelle réglementation pour un abri de jardin ?

Que votre jardin donne ou non sur l’espace public, vous ne pouvez pas construire ce que vous voulez sans autorisation !

Quelle surface autorisée pour un abri de jardin ?

La législation et les lois encadrant la construction d’un abri de jardin en bois reposent sur deux éléments de référence : la surface de plancher et l’emprise au sol.
La surface de plancher correspond aux surfaces closes et couvertes dont la hauteur sous plafond est égale ou supérieure à 1,80 m. Elle est calculée à partir du nu intérieur des façades, et l’épaisseur des murs et les trémies d’escalier ne sont pas prises en compte.

L’emprise au sol quand elle correspond à la projection verticale de l’abri de jardin sur le sol, l’ombre portée de la construction, lorsque le soleil est à la verticale.

  • Pour un abri de jardin en bois dont les dimensions sont inférieures ou égales à 5 m², aucune autorisation d’urbanisme n’est requise.
  • Pour un abri de jardin en bois dont les dimensions sont comprises entre 5 m² et 20 m², vous devrez demander une autorisation de travaux auprès de votre mairie avant le début des travaux.
  • Pour un abri de jardin en bois dont les dimensions sont supérieures à 20 m², il vous faudra obligatoirement demander un permis de construire avant le début des travaux.

Bon à savoir : indépendamment de la surface au sol, si votre abri de jardin en bois dépasse les 12 m de hauteur, une demande de permis de construire sera nécessaire.

Si vous habitez dans une zone protégée ou soumise à un PLU particulier (un document de référence en ce qui concerne l’aménagement de l’espace urbain), la législation en vigueur peut être légèrement différente et éventuellement plus contraignante.

  • Pour toute construction d’abri de jardin en bois dont les dimensions sont inférieures à 5 m² et jusqu’à 20 m², vous devrez réaliser une déclaration de travaux préalable .
  • Pour toute construction dont les dimensions sont supérieures à 20 m² (ou de plus de 12 m de hauteur), un permis de construire sera nécessaire.

Avant le début des travaux, rendez-vous dans le service d’urbanisme de votre mairie afin de prendre connaissance du PLU de votre commune. Vous serez ainsi en mesure de déterminer les options possibles pour l’implantation de votre future construction (dimensions possibles, matériaux en façade, types de toit et matériaux de toiture et de couverture, référence, etc.).
Si vous voulez éviter la partie administrative, il vous est également possible de passer pour un constructeur spécialisé pour votre abri de jardin en bois. Selon la prestation proposée, vous pourrez profiter des conseils d’un architecte pour l’étude d’implantation de votre abri de jardin en bois et certains constructeurs prennent également en charge toutes les démarches administratives pour faciliter la réalisation de votre projet.

Quelle taxe pour un abri de jardin ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais la construction d’un abri de jardin en bois est encadrée par les finances publiques au travers de la taxe d’aménagement (à ne pas confondre avec la taxe d’habitation ou la taxe foncière).

Cette taxe ne fait pas la différence entre un abri de jardin en bois fixe ou démontable et est calculée sur une base forfaitaire de référence qui s’élève en 2021 à 860 euros/ m² en Île-de-France et 759 euros / m² sur le reste du territoire français.

Pour connaître le montant final de cette taxe, il vous faudra :

  1. Multiplier la quantité de m² construite par le montant de cette base forfaitaire ;
  2. Multiplier le résultat obtenu par deux taux qui dépendent des collectivités locales (la part communale qui est comprise entre 1 et 5 % et la part départementale comprise entre 1 et 2,5 %) ;
  3. Diviser le montant par deux (le législateur a mis un système d’abattement qui s’applique à hauteur de 50 % jusqu’à 100 m² de construction).

En cas de doute et pour éviter toute mauvaise surprise future, renseignez-vous sur les taux en vigueur dans votre commune.

Comment ne pas payer la taxe abri de jardin ?

En règle générale, l’exonération de cette taxe n’est envisageable que pour les abris de jardin dont les dimensions sont inférieures à 5 m². Renseignez-vous auprès du service d’urbanisme de votre mairie, car certaines communes ont décidé de mettre en place une exonération spécifique pour ce type de construction.

Abri et maison de jardin en bois : quelle option choisir ?

Après avoir pris connaissance de la législation en vigueur, vous allez pouvoir déterminer le type d’abri ou de maison de jardin en bois qu’il vous sera possible d’aménager sur votre terrain.

Chalet, cabane, abri, maison de jardin, avec une structure en métal ou une structure en madriers, en bois autoclave, en pin Douglas, en Épicéa, avec un toit plat, un toit végétalisé, ou une toiture en pente avec une couverture en métal ou en acier, avec ou sans terrasse, avec ou sans portes et fenêtres… 

Vous l’aurez compris, les options de modèles d’abris de jardin en bois ne manquent pas. Le choix final va avant tout dépendent de différents facteurs :

  • le PLU de votre région : qui peut avoir un impact sur le choix des matériaux en façade et en toiture (métal, acier, ardoises, etc.) et sur la forme du toit de votre abri de jardin en bois (toit plat, toit monopente, toit à 2 versants, etc.) ;
  • le budget dont vous disposez pour l’aménagement de votre cabane de jardin : un abri de jardin en bois préfabriqué n’aura pas le même prix qu’une maison de jardin en madriers de type “chalet en bois massif” ;
  • l’esthétique recherchée : un petit chalet de jardin en madrier bois et toit en pente ne créera pas le même style d’espace et d’ambiance qu’un abri de jardin en bardage bois peint avec un toit plat.

Quel type de bois pour faire un abri de jardin ?

Le choix de l’essence de bois utilisée va dépendre de la destination et de l’usage de votre futur abri de jardin en bois.

Si vous souhaitez un abri de jardin en bois qui serve avant tout d’espace de stockage et de rangement pour vos outils, les besoins ne seront pas les mêmes que pour une cabane de jardin en bois dont l’usage futur sera mixte (bureau, salle ,de sport, maison d’hôte, etc.).

Pour une maison de jardin en bois, la plupart des constructeurs se tournent vers des madriers, des poteaux et des panneaux de bardage en bois pin Douglas ou en Épicéa autoclave pour leurs performances mécaniques, leur résistance aux champignons et leur durabilité. 

Avant de choisir votre abri de jardin, essayez toujours de vous renseigner sur la provenance du bois et privilégiez, si possible, les abris de jardin en bois certifiés par un écolabel (le label PEFC est une référence en la matière). De cette manière, vous saurez que le bois qui a été utilisé pour la construction de votre abri de jardin est local et d’une gestion forestière « durable » qui n’encourage ni la déforestation ni l’importation déraisonné de bois massif exotique.

Quel produit utiliser pour traiter un abri de jardin en bois ?

Si vous avez opté pour l’option abri de jardin en bois en kit, il est fort probable que celui-ci vous ait été livré brut et non traité. Dans ce cas-là, et pour protéger la structure, les madriers ou les panneaux de couverture, il vous faudra traiter le bois avec un produit adapté. 

Il n’existe pas de produit de référence, mais en utilisant un produit insecticide et fongicide incolore de type Xylophène, vous vous garantissez des années de tranquillité, car ce type de produit n’implique généralement aucun traitement supplémentaire. 

Si vous avez un doute quant au produit à utiliser, n’hésitez pas à demander quelques infos à votre fournisseur avant la livraison de votre abri de jardin ou à utiliser un comparateur en ligne.

Et si vous voulez simplement limiter tout travaux d’entretien supplémentaire, tournez-vous directement vers un abri de jardin en bois autoclave (bois classe IV de type Douglas ou Épicéa).

Comment poser un abri de jardin sans dalle béton ?

En matière d’abris de jardin, la dalle béton a trop souvent été la référence pour les fondations. Pourtant il existe de nombreuses autres solutions qui seront peut-être plus adaptées à l’usage de votre futur abri de jardin en bois et à la nature de votre terrain.

Opter pour une dalle béton peut par exemple être envisagé si l’abri de jardin en bois est utilisé comme espace de rangement pour la tondeuse, le barbecue, ou tout équipement lourd. Dans ce cas-là, le plancher devra supporter un poids conséquent et selon la nature de votre terrain, une dalle béton sera peut-être une solution intéressante.

En revanche, si votre abri de jardin en bois a vocation à être utilisé comme une maison de jardin ou une extension de votre espace de vie, l’une des solutions les plus adaptées est de vous tourner vers un système de fondation sèche. Vous pouvez par exemple opter pour des pieux d’ancrage et des platines en acier galvanisé sur lesquelles reposeront les madriers en bois du solivage et les poteaux structurels. Cette option vous évitera alors de devoir passer par des travaux de terrassement (qui vont obligatoirement allonger le temps de chantier) et ces fondations s’adapteront parfaitement à n’importe quel terrain (même partiellement accidenté), tout en préservant la porosité du sol et sa perméabilité.

Bon à savoir : opter pour un abri de jardin en madriers bois est une excellente option si vous souhaitez vivre dans votre abri de jardin toute l’année, car l’épaisseur des madriers en bois offre de nombreux avantages en termes de confort thermique et acoustique.

Rappelez-vous que si vous ne vous sentez pas l’âme d’un architecte ou que vous n’avez aucune référence en matière de construction en bois, vous pouvez également opter pour une solution clé en main pour votre projet d’abri ou une maison de jardin en bois.

Chez Greenkub, nous proposons d’ailleurs un large choix de modèles d’abris et de maisons de jardin en bois, de 11 à 30 m², de plain-pied ou en duplex, avec un toit-terrasse ou un toit végétalisé, déjà aménagés ou à personnaliser. 

Pour toute demande de renseignement, contactez-nous. Nous pourrons peut-être vous aider à réaliser votre projet d’abri de jardin en bois !

Articles similaires sur Greenkub