Faire une extension de maison en container, c’est possible ! 

Extension de maison en container

Faire une extension de maison en container : l’idée peut laisser sceptique ! Le container offre pourtant de très nombreuses possibilités d’habillage et de configuration aujourd’hui. Il permet de créer des effets de styles modernes et de design selon le revêtement que vous choisirez. Vous voulez redonner vie à un container qui a voyagé sur les flots toute sa vie ? Vous voulez le réinventer en chambre d’amis ou un coin détente ? Greenkub vous guide pour connaître les points essentiels d’un projet d’extension d’une maison par un container. 

Ne vous fiez donc pas aux apparences, même si le container maritime n’est de prime abord pas très attrayant. Mais le container offre aujourd’hui de multiples possibilités en termes d’extension de maison.

Recycle un container et le réutiliser pour agrandir une surface habitable c’est devenu possible, et c’est même très avantageux. C’est un effet une solution d’extension facile, élégante et très économique !

Une maison container : qu’est-ce que c’est ?

Une maison container (on dit aussi « maison conteneur ») est une construction modulaire constituée d’une ou plusieurs containers maritimes, neufs ou usagés, fixés entre eux au travers d’une ossature métallique. Issu de l’univers maritime, le container sert à transporter des marchandises partout dans le monde entier. Puis on a découvert de nouveaux usages.

A l’origine on utilisait le container comme maison en Chine dans les années 90. Face à la crise économique, le logement devenait difficile d’accès. Le container servait donc comme logement de fortune. Par la suite, son usage s’est étendu et propagé. On a commencé à construire des résidences étudiantes à base de containers aux Pays-Bas au début des années 2000. Progressivement, son usage s’est élargi et le container est devenu un concept de construction très en vogue. Il est également très prisé par les mouvements d’architecture contemporains.

Les containers trouvent donc aujourd’hui une nouvelle vie comme extension de maison. On les utilise recyclés mais aussi neufs pour une utilisation immobilière.

Les containers sont des structures imposantes disposant de dimensions standards : 6 mètres de long (20 pieds), 2,5 mètres de large (8 pieds), environ 2,5 mètres de haut (8,5 pieds). Ils présentent une structure en acier de 5mm d’épaisseur. Leur usage les rend parfaitement étanches à l’eau, à l’air et à tout type d’intempéries.

Un container destiné à être habité est systématiquement renforcé en atelier. On installe une isolation sur ses surfaces intérieures et extérieures. Selon la finition choisie par le propriétaire, son aspect industriel peut rester ou être totalement masqué.

Pour l’extension container, on utilise généralement des containers maritimes. Ils répondent à des normes ISO spécifiques. Ces normes sont la garantie d’une extrême solidité et robustesse, tout comme une excellente résistance aux conditions les plus dures. Ils sont traités aussi contre la corrosion, ce qui leur garantit une très grande longévité.

Pour créer votre extension en container pour maison, sachez qu’il existe deux types de container :

Le container DRY : ce type de container est adapté au transport des matières sèches (dry en anglais). C’est le container le plus utilisé et le plus courant.

Le container REFEER : ce type de container est réfrigéré et conçu pour transporter des denrées périssables sur les bateaux. Il est moins utilisé en construction, ses parois étant plus épaisses, se prêtant donc moins à un aménagement intérieur.

Le container comme extension de maison

A l’origine, le container se destine à la maison individuelle. Mais on le trouve aussi de plus en plus utilisé dans le cadre de constructions collectives, comme les résidences étudiantes ou les logements sociaux, mais aussi pour des locaux professionnels (boutique, bureau, restaurant, datacenter, studio d’enregistrement, bloc sanitaire).

Le container est maintenant de plus en plus souvent recyclé pour des constructions en kit, après avoir subi un traitement adapté en usine. Le container est démonté en usine pour y être renforcé et isolé par l’intérieur et par l’extérieur. Il est modulable à loisir. Il est possible soit d’opter pour une construction entièrement imaginée à partir de containers, soit créer une extension à une habitation existante.

Quels sont les avantages d’une maison container comme extension ?

Exploiter un container comme extension de maison présente de nombreux avantages.

  • Les délais de construction de l’extension en container sont courts : comme un container est une structure pré-construite, il ne nécessite pas de lourdes fondations. Bien plus rapide que tout autre type de construction, l’extension container s’effectue par la livraison par une grue d’un container sur votre terrain. Il faudra par contre installer une dalle ou des piliers en béton au préalable. Son aménagement intérieur peut aussi être réalisé directement en usine. Le module est déjà pratiquement prêt-à-vivre ! Tout cela fait qu’on gagne généralement 70% de temps par rapport à la construction d’une extension normale.
  • Son prix est très compétitif : comme le container est déjà préfabriqué, cela vous fait économiser beaucoup d’argent. Le prix d’une extension en container est en moyenne 15 à 25% moins cher que celui d’une extension classique. Sa construction comme maison est donc très avantageuse d’un point de vue financier.
  • Le container est modulaire et évolutif : avec un / plusieurs containers, votre maison est construite totalement sur mesure. Les containers peuvent s’empiler et s’assembler entre eux pour parvenir à une maison qui vous va. Si vous avez besoin de plus d’espace, alors vous pourrez sans difficulté rajouter un ou plusieurs autres containers à la structure.
  • Le container est une construction ultra-solide : rappelons que son usage premier est celui de transporter des marchandises lourdes et de résister à tout type d’agressions extérieures. Il peut supporter jusqu’à 5 fois son poids. Sa durée de vie dépasse les 40 ans.
  • Le container est une structure ultra-étanche : naviguant sur les océans les plus dangereux, il résiste à l’air et à l’eau. Cette capacité d’étanchéité réduit significativement les déperditions de chaleur. Le container s’auto-chauffe, comme les maisons passives.
  • Son impact environnemental est marginal par rapport aux autres types de construction : transporter un container d’un point A (le lieu d’entreposage) à un point B (le terrain à bâtir) est moins énergivore que tout un chantier.
  • Le toit d’un container est plat : il n’a pas besoin d’être recouvert. Cela laisse la possibilité de l’aménager soit comme un toit-terrasse destinée à accueillir des personnes, soit comme une terrasse végétale.

Quels sont les inconvénients d’un container comme extension de maison ?

S’il présente de nombreux avantages, le container n’est cependant pas exempt d’inconvénients.

  • Le container doit être ventilé de l’intérieur : en effet sa forte étanchéité empêche l’air de bien aérer la pièce. Cette ventilation devra être performante quelque soit la saison. En effet, le container peut s’avérer rapidement être humide sans un aménagement adapté.
  • Le container est étroit : en effet ses dimensions nécessitent de concevoir un projet d’extension bien réfléchi en amont. Cette étroitesse (2,5 mètres de large) est une contrainte pour l’aménagement intérieur. Les containers peuvent heureusement être facilement découpés. Cela permet à plusieurs containers d’être assemblés entre eux, et d’élargir ainsi la surface des pièces et le champ des possibles. Si vous accolez deux containers l’un à l’autre, il sera possible de doubler l’espace en retirant à chaque container une cloison mitoyenne. Votre plan de circulation doit être bien pensé en amont, avec un accès situé sur la longueur plutôt que sur la largeur. Retenez aussi qu’il faut en plus déduire de la largeur la couche d’isolation si vous optez pour une isolation par l’intérieur. Vous pouvez aussi ajouter un ensemble de plusieurs containers et créer un étage grâce à une structure en acier adaptée pouvant supporter jusqu’à 5 tonnes d’empilement.
  • Le container présente de mauvaises performances thermiques : le métal étant un matériau ayant de mauvaises capacités thermiques, le point de l’isolation est essentiel. Cette isolation peut être réalisée à l’intérieur ou à l’extérieur de la structure. Cela nécessite une étanchéité parfaite.
  • Le style architectural du container est particulier : si particulier qu’il peut ne pas plaire au PLU de votre commune ! Avant de vous lancer dans votre projet d’extension, prenez le temps d’aller vous renseigner auprès du service d’urbanisme de votre mairie. Certaines villes interdisent en effet les extensions en containers ou d’autres extensions en bois. Parce qu’il peut être en rupture avec le style architectural dominant de votre région, vous pouvez voir votre projet échouer. Il peut aussi suffire d’ajouter d’ajouter un bardage extérieur (crépis, bois, pierre) afin que celui-ci s’intègre plus facilement à l’environnement visuel de votre zone.
  • Le container présente un effet « cage de Faraday » : de par sa structure métallique, le container est hermétique aux champs électriques extérieurs. Cela peut impacter le fonctionnement de vos appareils domestiques (TV, radio, téléphone) à l’intérieur de votre extension. Vous pouvez réduire cet effet par l’installation de larges surfaces vitrées, ou par des antennes extérieures.

Quel est le prix d’une extension container pour une maison ?

Retenez les chiffres suivants :

Pour un container d’occasion : entre 1500 et 1900 euros TTC

Pour un container neuf : entre 3500 et 6500 euros TTC

A ces prix indicatifs, il faudra rajouter le coûts des finitions. C’est ce qui fera varier sensiblement ou significativement votre ardoise finale. Percer des fenêtres et des portes, établir des fondations, faire le terrassement et le revêtement au sol, installer le réseau électrique, le chauffage et l’eau : autant de postes de coûts supplémentaires que vous devrez prendre en compte dès l’amorce de votre projet.

On distingue deux types d’extension container :

  • Une extension container non aménagée, avec les fondations, le respect des normes standards, le gros œuvre (hors jardin, clôture…)
  • Une extension container aménagée, livrée clé en main, avec les fondations, le respect des normes standards, le gros et le second œuvre, le bardage extérieur (hors jardin et clôture…)

Nous vous conseillons de choisir un container assemblé pour transporter des produits secs plutôt que des produits réfrigérés, car la paroi en acier est plus épaisse.

D’une manière générale, le prix d’une extension est de 15 à 25% moins cher qu’une extension classique. Par ailleurs, son caractère écologique lui donne un avantage supplémentaire indéniable.

L’extension de maison en container se pose directement sur les fondations, il n’y a rien à construire. Le transporteur auquel vous ferez appel la déposera avec une grue.

L’extension viendra se poser contre votre maison, dans l’axe ou sous forme d’extension en L, ou alors de manière dissociée. Le container peut aussi se poser sur le toit d’une maison pour rehausser la construction.

Le prix d’une extension container de maison repose sur plusieurs critères à connaître :

  • La surface habitable
  • Le nombre d’étages
  • Le type de fondations choisi (dalle de béton, fondation à plots ou à radiers)
  • Le raccordement aux réseaux électriques, de télécommunication, d’eau courante et de gaz
  • Le niveau et la qualité des finitions, extérieures comme intérieures
  • Le système de chauffage sélectionné
  • L’aide d’un architecte et / ou d’une société professionnelle pour vous accompagner dans ces travaux

Quelle est la durée de construction d’une extension en container pour une maison ?

Les délais de construction d’une extension sont assez rapides en comparaison avec une maison traditionnelle. Comptez entre 5 et 7 mois entre le dépôt du permis de construire et la livraison du chantier. Dans les étapes incontournables de votre projet, citons :

  • Le dépôt et l’examen de la demande de permis de construire = 2 mois
  • La création des fondations et le raccordement aux différents réseaux (eau, électricité, gaz, tout à l’égout, téléphone…) = 2 mois
  • La livraison du module, étanchéité du container = 2 semaines
  • Les finitions intérieures (tels que les revêtements au sol, les peintures et tapisseries), et le revêtement extérieur (bardage en bois, crépis, pierre) = 1 à 3 mois.

Vous l’aurez compris : créer une extension en container pour une maison, c’est désormais possible. C’est une solution qui offre de très nombreux avantages par rapport à une extension classique. N’hésitez donc pas à vous renseigner pour vous lancer !

Articles similaires sur Greenkub