Vivre

Pop Up House : une maison en bois modulaire et vraiment passive ?

Pop Up House

Une Pop Up House est une maison en bois sur fondations mécaniques assemblée et habitable en quelques semaines seulement grâce à une conception préalable en usine. Les caractéristiques écologiques et pratiques de ce nouveau mode de construction attisent fortement la curiosité des ménages ayant un projet de construction de maison individuelle. Et pour cause : l’équipe d’architectes, à l’origine de ce concept d’habitation clé en main, et son bureau d’étude marseillais a doté cette maison en kit de sérieux atouts sur le plan de la performance énergétique. En revanche, construire une maison préfabriquée engendre forcément quelques inconvénients qu’il n’est pas toujours possible de percevoir en amont de son projet. Alors cette construction bois thermodynamique est-elle LA solution révolutionnaire ou une fausse bonne idée qu’il convient de mettre de côté ? Réponse dans cette enquête Greenkub.

Qu’est-ce qu’une Pop Up House ?

Une Pop Ub House est une maison préconstruite en atelier et assemblée sur son site de destination en quelques semaines quand il faut plusieurs mois pour une maison classique. Comparativement à une maison traditionnelle, ce concept impose un procédé constructif spécifique pour qu’il y ait très peu de travail de construction sur le chantier. L’utilisation du bois pour l’ossature, le bardage, les poutres, les pilotis, la terrasse, etc. offre des propriétés mécaniques qui permettent de construire des éléments assemblables à la manière de Legos. C’est en outre grâce à l’isolant en polystyrène expansé (PSE) qui fait aussi office de structure que le processus d’assemblage est autant simplifié. Les caractéristiques actuelles d’une PopUp House sont les suivantes :

  • Conception en atelier et assemblage des éléments sur le lieu du chantier par des monteurs formés ;
  • La structure est faite d’une ossature bois combinée à des briques de polystyrène expansé (PSE) : l’isolant thermique et phonique est donc associé à la structure du bâtiment pour former l’ossature. L’ensemble se présente en blocs isolants à assembler avec une simple visseuse sans fil ;
  • Le niveau d’isolation est supérieur à la réglementation thermique RT 2012 grâce à ses briques de polystyrène expansé (PSE) très épais. Cette performance thermique pourrait difficilement être atteinte avec de l’ouate de cellulose, la fibre de bois, la laine de verre ou du polyuréthane sans augmenter l’épaisseur des murs ;
  • La toiture est plate par défaut (possibilité de toiture traditionnelle pour respecter les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU)) ;
  • Le bardage en bois est constitué de pin Douglas ou d’une autre essence de bois résistante aux intempéries pour l’aspect extérieur ;
  • La construction à ossature bois repose sur des fondations mécaniques sur pieux d’encrage. Le vissage des pilotis de la structure en bois sur des micro-pieux offre une résistance importante aux arrachements tout comme la charpente en bois (Contreventement et Madriers) et évite la réalisation d’une dalle de béton onéreuse ;
  • Le système constructif est modulaire. Les Pop Up House sont généralement construites à partir de l’intérieur pour une meilleure habitabilité (répartition logique des pièces les unes par rapport aux autres) ;
  • Le prix au mètre carré de cette habitation se situe aux alentours de 1800€ / m2 (30% moins cher que d’autres maisons en bois) soit 270 000€ pour une maison de 150m2 ;
  • La PopUp House est démontable : elle peut être déconstruite lorsqu’elle doit être déplacée ou lorsqu’elle arrive en fin de vie. Les matériaux qui la constituent sont recyclables ;
  • La surface habitable est comprise entre 95 à 250 mètres carrés. La moyenne se situe autour de 150m2

Procédé Constructif d'une Pop Up House

La structure isolante en polystyrène expansé est la base d’une Pop Up House

L’isolation est le point fort d’une Pop Up House

Il est indéniable qu’une maison Popup offre un niveau d’isolation thermique et phonique bien supérieur à celui d’une maison classique en parpaings. Les matériaux sont relativement classiques mais les techniques sont modernes. En effet, les menuiseries (lamelles, poteaux, planchers et montants) sont réalisées avec des appareils de haute précision et sont combinées aux blocs de polystyrène expansé coupés sur mesure. Cette technique supprime tous les ponts thermiques potentiels : l’étanchéité à l’air est donc maximale. L’ensemble est préfabriqué par des charpentiers en usine.

Par ailleurs, le niveau d’isolation général de cette technique de construction est supérieur à ce qui est attendu par la règlementation thermique RT 2012 puisque les Popup houses respectent d’ores et déjà la futur norme RT2020. L’inertie thermique est telle que les propriétaires de ces maisons individuelles ne disposent pas de radiateurs ou de plancher chauffant. Un poêle à bois ou une pompe à chaleur est très largement suffisant pour chauffer l’intérieur de toute la maison en bois durant l’hiver. Lors de l’intersaison, la maison est chauffée grâce aux baies vitrées orientées au Sud pour laisser entrer lumière et chaleur. Cette haute performance énergétique correspond au label allemand Passivhaus attribué aux logements dont les besoins en chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m²/an : un très bon point pour le développement durable.

Enfin, cette conception bioclimatique nécessite une ventilation de type VMC double flux pour répartir la chaleur dans l’ensemble des pièces intérieures. Elle permettra également de retirer l’air vicié de l’intérieur de la « maison passive » et d’injecter de l’air propre depuis l’extérieur sans déperditions énergétiques (la perte de calories refroirait la maison en hiver sans ce principe du double flux).

Pour information, la construction rapide permet de procéder au second oeuvre très rapidement et donc de protéger la structure de la maison des intempéries (par l’extérieur) qui pourraient l’endommager ou ralentir le chantier (pare pluie à l’extérieur, pare-vapeur à l’intérieur).

Maison contemporaine en bois : la maison d’architecte à la portée de tous

Les performances thermiques ne sont pas les seuls points forts d’une Pop Up House. Ces maisons à ossature bois offrent des caractéristiques esthétiques et pratiques dignes des plus belles villas haut de gamme. L’aspect chalet en rondins de bois est totalement effacé au profit d’un aspect 100% moderne aux finitions soignées : lignes élancées, grandes ouvertures sur l’extérieur, façades modernes, bardage aux essences de bois variées (Épicéa, Mélèze, pin), etc.

Ces atouts esthétiques sont obtenus par le travail du cabinet d’architecture et des designers en amont de la conception. Il faudra donc choisir entre les différents modèles de maisons et toute modification entrainera un surcoût.

L’utilisation du bois pour construire sa maison ne limite pas les effets de textures. En effet, l’utilisation de plaquettes de parement pour l’intérieur et l’extérieur permettent d’obtenir un aspect béton ou métallique qui fait parfaitement écho au bois utilisé pour la construction. Il est également possible de choisir une toiture en tuiles ou un toit-terrasse au lieu du toit-plat.

En somme, si une maison d’architecte de plain-pied ou à étage vous fait rêver, faire construire une maison Pop Up House pourrait tout à fait répondre à votre projet d’habitation durable. Elle vous permettra de vivre une expérience exceptionnelle à l’intérieur d’un écrin de nature au meilleur rapport qualité-prix.

Rénovation, surélévation, extension : quelles sont les possibilités ?

Il est possible d’ajouter un espace modulaire PopUp House à une maison individuelle traditionnelle. Une telle extension n’est cependant pas standard chez Pop Up House et nécessite un travail architectural plus complexe. Ce projet de construction bois attenant à la maison existante fera l’objet d’un permis de construire et d’une étude très spécifique. Ceci étant pris en compte, il peut être effectivement intéressant de réaliser un agrandissement horizontal (extension de maison) ou vertical (surélévation) avec la technologie Pop-Up. En effet, elle permet de bénéficier de la qualité d’isolation (meilleure qu’une isolation extérieure) et de la rapidité de montage de ce concept. Au final, c’est un projet peu onéreux qui vous permet de réduire les déperditions d’énergie et d’agrandir votre maison.

Notez que pour cette démarche, un contrat de construction spécifique doit être établi et que peu d’artisans et de promoteurs sont formés pour réaliser ces travaux à ce jour.

PopUp House offre également des solutions aux entreprises pour construire leurs bureaux. PopUp House peut construire un bâtiment complet multi-espaces pour les professionnels à Paris ou en province. Le budget d’une telle construction est inférieur au prix du marché pour une construction de ce type.

Respect de l’environnement : des arguments écologiques discutables

Répondre à l’enjeu du développement durable dans le secteur de la construction est indispensable. Sans des habitations plus respectueuses de la nature et adaptées aux changements climatiques, il sera difficile d’envisager un avenir positif.

La Pop Up House est une maison écologique sur le plan de la consommation d’énergie (excellente inertie thermique), mais beaucoup moins sur le plan des procédés constructifs.

En premier lieu, une Pop Up House n’est pas une « Passive house » (comprendre « maison passive »), car elle a besoin d’un minimum de chauffage pour y vivre à l’année. C’est une maison à très faible consommation d’énergie (isolation renforcée, pas de ponts thermiques). En y ajoutant des panneaux solaires, elle peut rapidement basculer du côté des maisons à énergie positive. Le surplus d’énergie solaire peut alors être revendu à EDF.

Côté matériaux, les blocs de polystyrène expansé (PSE) séparés par des lames de bois qui forment l’ossature de la maison sont peu écologiques. Ce dérivé du pétrole, bien qu’en grande partie recyclable, est très loin des matériaux naturels comme la paille ou la laine de bois.

Au final, la Pop-Ub House a le mérite de sensibiliser les citoyens au développement durable en offrant une solution à la fois proche de la nature, design, confortable et à un prix / m2 peu onéreux.

Notre avis sur les Pop Up House : une bonne idée dans l’ensemble

Construire sa maison avec Pop Up House est une bonne idée dans l’ensemble bien qu’il ne s’agisse pas totalement d’une maison passive.

Avantages d’une Pop Up House

Voici la liste des points positifs d’une « maison passive » Pop Up House :

  • Les projets de construction sont très prédictibles en coûts, en délais, en esthétique et en confort comparativement à une maison traditionnelle ;
  • L’aspect modulaire est très logique et moderne ;
  • Le confort de vie est excellent grâce à la bonne isolation thermique et à l’intégration de la maison dans son environnement naturel ;
  • L’esthétique des maisons Pop Up est belle, moderne et digne de maisons d’architectes ;
  • La construction est rapide et c’est tout l’intérêt du concept. Les maisons sont habitables entre 2 et 4 semaines seulement ;
  • La maison est stabilisée avec des fondations sur pilotis plutôt que sur une dalle béton ce qui permet de ne pas toucher aux racines des arbres et d’en être plus proche ;
  • Le hors d’eau et hors d’air est réalisé en un temps record ;
  • Les matériaux sont légers ;
  • Il n’y a pas de gros oeuvre (économie importante et réduction du temps de chantier) ;
  • Les maisons sont clé en main ;
  • Le travail de terrassement réduit, car les pilotis permettent d’absorber les imperfections du terrain.
  • Le réseau électrique est conçu très facilement en fondant les blocks isolants avec des billes en acier.

Inconvénients d’une Pop Up House

La liste des points négatifs ou mitigés est la suivante :

  • La proximité des arbres crée un risque de chute sur la maison en cas de tempêtes ;
  • les murs sandwichs contenant Blocs de polystyrène (PSE) et des lamelles de bois collées sont peu écologiques ;
  • Le bois est un matériau vivant qui peut souffrir au fil des années ;
  • La Pop Up House est plus chère que l’Auto construction ;
  • L’entretien n’est pas nécessaire, mais s’il est réalisé, il est très important : un enduit doit être appliqué sur toutes les façades de la maison ;
  • Le montage est réalisé par des artisans et promoteurs immobiliers grâce au kit de construction et non par PopUp House. PopUp House est plus un constructeur de structure q’un constructeur de maisons ;
  • Une VMC double flux est indispensable pour homogénéiser la température dans la maison. Son coût est d’environ 7000 euros ;
  • Il existe peu de connaissance sur la fin de vie d’une maison Pop Up : La longévité de cette construction de bois et de polystyrène (PSE) est inconnue ;
  • Le rafraîchissement de la maison en été est nécessaire (climatisation ou ouverture des baies vitrées) du fait de la forte inertie énergétique.
  • La performance de l’isolation phonique moindre qu’une maison classique de bonne facture.

Idées reçues

Attention à ne pas lancer trop vite son projet de construction avec concept pour de mauvaises raisons. Voici la liste des 5 idées reçues :

  • La Pop Up House est 100% écologique : faux, car les matériaux utilisés ne le sont pas. Certes, le bois est un matériau naturel, mais les panneaux de bois ne sont pas fait de bois massif : ils sont faits de lamelles collées les unes aux autres aussi appelées lamibois. Le bois est issu de forêts renouvelables (mais lointaines) en Finlande ou en Europe de l’est. L’isolation est en Polystyrène expansé (PSE).. Ce dérivé du pétrole n’est pas vraiment écolo, mais deux fois plus isolant que ceux d’une maison classique ;
  • La Pop Up House est une maison passive : faux. Une maison passive n’a pas besoin de climatisation ni de chauffage ce qui n’est pas le cas de ce type de maison. En revanche son isolation est excellente. On ne peut juste pas y passer l’hiver sans chauffage ;
  • La maison est montée en 4 jours : faux. L’ossature de la maison témoin a été montée en 4 jours, mais en vérité, il faut entre 2 semaines et 1 mois pour monter la maison intégralement (ce qui reste un délai très court) ;
  • PopUp House est un constructeur de maisons : oui et non. En réalité, l’entreprise marseillaise est plus un constructeur de structure et l’inventeur d’un procédé constructif. Le procédé constructif est d’ailleurs breveté pour protéger l’innovation de l’entreprise. Ce sont les artisans et promoteurs qui achèteront la structure en kit qui construiront votre maison.
  • La maison Pop Up est moins chère qu’une maison traditionnelle : faux. A 1800€ du mètre carré en moyenne, son coût n’est ni plus cher, ni moins cher qu’une construction classique.

Maison témoin : où voir une Pop Up House ?

Il existe un prototype de maison passive dans la ville d’Aix-en-Provence qui permet de se rendre compte de la qualité d’une Pop Up House. L’usine est quant à elle située en France au pied de la montagne Sainte Victoire. Ce projet est soutenu par la technopole Marseille. L’adresse de la maison témoin est : Technopôle de l’Environnement Arbois Méditerranée, Avenue Louis Philibert, 13100 Aix-en-Provence (popup-house.com). Elle se trouve à 150m de la société.

Il est difficile de visiter les maisons des client des PopUp House pour des raisons de vie privée. En revanche, de nombreuses photos de réalisations de constructions sont disponibles sur leur site Internet.

La commercialisation des Pop-Up House est réalisée dans la France entière. Les clients sont en revanche particulièrement localisés en Bretagne et dans le sud de la France.

Quelles sont les alternatives ?

Il n’existe pas de concurrent direct à l’activité de PopUp House. Leur procédé constructif innovant est protégé par un brevet. Pour construire une maison en bois passive similaire, il faudra compter sur les artisans de votre région ou les constructeurs de maisons individuelles en bois comme Natilia.

Il faut savoir que la construction bois est très différente d’une construction traditionnelle en parpaings. Il est donc indispensable de valider que vos artisans ont au minimum la compétence de la construction en ossatures bois et au mieux de vraies expériences réussies.

Greenkub permet par ailleurs de vous équiper d’une maison en bois sans permis de construire constituée d’une surface plancher de 20m2 et d’une mezzanine de 10m2. Ce petit espace à vivre bien optimisé est suffisant pour 2 personnes. Le prix des studios et maisons de jardin Greenkub comprend tout (design, conception, prise en charge des démarches administratives, livraison et installation) à l’exception des raccordements à l’eau et à l’électricité.

Conclusion : une maison design et performante

Construire une maison en bois est un rêve pour beaucoup de familles qui souhaitent se lancer dans un projet de maison durable. Face aux artisans et aux constructeurs de maisons en bois, PopUp House a réussi à innover en proposant un produit clé en main, peu onéreux, ultra-performant sur le plan énergétique, rapide à construire et avec des caractéristiques écologiques notables. La satisfaction à court terme est fortement probable ne serait-ce que par les économies d’énergie réalisées et le confort de vie.

En revanche il existe quelques inconnues sur la durée de vie d’une maison faite de bois et de polystyrène expansé. Il est peu probable qu’elle surpasse la durée de vie d’une maison en pierre, mais il est à ce jour impossible d’obtenir des informations crédibles et précises.

Si vous disposez déjà d’une maison et que vous souhaitez l’agrandir sans permis de construire avec une solution tout aussi respectueuse de la nature, pensez à contacter Greenkub ! La création d’une dépendance en bois est moins chère qu’une extension et bien plus écologique.

Articles similaires sur Greenkub