Le glamping : Pour vous faire renouer avec le camping

glamping

Le camping change, et avec lui une manière différente de vivre les vacances ! Loin de l’image populaire et décontractée que l’on connaît de ce mode de villégiature, le camping s’adapte à de nouvelles attentes. Il devient plus raffiné, plus spirituel, plus proche de la nature. Il monte aussi en gamme, et propose de nouvelles expériences enrichissantes aux vacanciers en quête d’inédit. Que vous cherchiez à créer un parc locatif ou à tenter de nouvelles expériences, décryptage avec Greenkub.

Le glamping : qu’est-ce que c’est ?

Le glamping est un néologisme issu de la contraction entre le mot glamour et le mot camping. Il désigne une nouvelle forme de camping, moins conventionnel, plus proche de la nature.

Cette nouvelle forme de tourisme alternatif repose sur des hébergements insolites : roulottes, cabanes dans les arbres, yourtes, chalets sur pilotis au milieu de la nature, écolodge, igloo, roulotte tzigane, péniches, tipi, chalet flottant, cabane de berger

C’est une autre forme de camping proposant des logements et des installations plus luxueux que ceux du camping tel qu’on le connaît. Originaire des pays anglo-saxons, ce nouveau style de séjour commence à faire son apparition en France.

Ce tourisme alternatif et original est apparu en 2007 en Grande-Bretagne. Le mouvement s’est amorcé dans l’Hexagone par des établissements situés dans des espaces naturels et préservés à l’intérieur des terres : sur les bords de lac, à la campagne, à la montagne.

Nouvelle manière de faire du camping, il est une aventure pleine d’évasion, d’esprit bohème et de reconnexion avec la nature.

Qui fait du glamping ?

Loin des villes bruyantes et des plages surpeuplées, le glamping attire une nouvelle clientèle, prête à dépenser un peu plus cher pour des vacances qui sortent de l’ordinaire. Le glamping s’adresse à tout type de vacanciers : familles, couples, bandes d’amis. Il propose des destinations adaptées aux attentes de chacune et de chacun.

Les amateurs de Glamping sont les plus souvent des personnes en quête de lenteur, de slow life et de goût retrouvé des choses simples. C’est l’alliance entre d’un côté une nuit à la pleine étoile et de l’autre côté un peu de confort et d’intimité. C’est la recherche d’un refuge niché au cœur de la nature avec le luxe de la vie citadine.

Le glamping séduit en premier lieu les campeurs qui ont l’habitude de se déplacer en caravane ou avec leur tente, et qui souhaitent découvrir une nouvelle expérience. Le glamping permet aussi aux campeurs plus novices de découvrir un nouveau type de séjour, au plus près de la nature.

Pour une personne habituée aux hôtels, villas et autre Airbnb, l’expérience peut être quelque peu dissuasive. Elle ne sera en effet pas forcément à l’aise avec l’idée de dormir sous une tente ou du moins dans une construction qui n’est pas faite de briques et de béton. Cependant les installations et les facilités qu’intègrent les différents types d’habitat du glamping rendent la formule plus attirante. Disposer d’une tente lodge de luxe, équipée, tout confort est un bon moyen de se lancer. Lits, cuisine équipée, lave-vaisselle sont autant d’équipements qui rendent le glamping plus accessible pour de nombreux touristes.

Pourquoi faire du glamping ?

Le glamping est un appel à renouer le lien avec les choses essentielles et avec une expérience pleine de sens. La nouvelle prise de conscience écologique qui s’est emparée de notre planète et n’épargne pas le tourisme. Le sens de l’éco-responsabilité individuelle amène chacun à repenser son temps libre de manière différente. La consommation de masse et le gâchis font place à la découverte de la nature et la rencontre avec l’Autre.

Le glamping est lié au besoin de créer une nouvelle relation à la nature, et se démarquer des circuits touristiques traditionnels. Le glamping apporte le calme et la sérénité que recherchent bon nombre de citadins en vacances. C’est la raison pour laquelle on trouve assez régulièrement des activités de yoga, de relaxation, de massages et de méditation sur les sites.

Le glamping, contrairement au camping traditionnel, offre plus de place à la méditation, au calme et à la contemplation. Le touriste désireux de faire du glamping ira chercher des établissements atypiques, situés dans un cadre enchanteur. L’objectif : passer un séjour mémorable, intime, déconnecté du reste du monde.

L’intérêt du glamping tient également à sa praticité : pas besoin d’emmener tout le matériel de camping ordinaire, comme les tentes, les piquets, les ustensiles de cuisine… Vous pouvez voyager simplement avec sac à dos ou votre valise. C’est stress en moins évident quand il s’agit de préparer les vacances !

Le glamping est également un choix de vacances de plus en plus écologique. De nombreux sites proposent des produits bios et des infrastructures conçues de manière écoresponsable. Certains proposent même aux glampeurs de composer leur propre repas à partir du jardin biologique mis à disposition.

Les expériences du glamping

Quand l’hébergement se trouve dans une ferme, ce tourisme favorise les rencontres avec les maraichers, agriculteurs, éleveurs, apiculteurs. C’est également l’invitation à la découverte de produits locaux in situ, la relation avec les animaux, la construction de cabanes et d’autres activités régressives. Dans le glamping, on pratique la randonnée, l’escalade, le canoë, la baignade, la cueillette. Et on se retrouve le soir autour du feu, à la belle étoile.

Les hébergements atypiques du glamping proposent généralement une literie de qualité et un accueil chaleureux. C’est la combinaison entre des vacances placées sous le signe de la nature et le bien-être d’un petit hôtel plein de charme.

Le glamping s’est beaucoup développé en France ces dernières années. Du Nord au sud, d’est en ouest, on le retrouve dans beaucoup de régions. Le choix de destinations est très large. Certains sites se sont même spécialisés sur le booking de ces lieux insolites et exotique, à l’instar d’Huttopia. Il y en a pour toutes les envies et tous les besoins.

Quand et où faire du glamping ?

Le glamping s’apprécie en toute saison. L’été draine généralement les glampeurs sur les côtes, le Périgord, la Drôme. L’hiver, ils apprécient se retrouver dans les Pyrénées, le Jura, le Pays Basque, les Hautes Alpes. Les glampeurs y plébiscitent les chalets tout confort, équipés de poêles en bois et d’une décoration rustique.

Avec le temps, le concept du glamping s’est élargi. La dimension « luxe » s’est démocratisée, offrant une palette de services et de facilités dans le logement locatif. Les glampeurs jouissent aujourd’hui de lieux plus spacieux, des installations plus confortables que ce n’était le cas à l’origine.

Certains lieux de glamping utilisent des capteurs solaires et proposent du matériel et des accessoires les plus durables possibles. Beaucoup de sites disposent généralement de caractéristiques écologiques particulières.

Faire du glamping une activité professionnelle

Pour les personnes désireuses d’associer le concept de retour à la nature à une création d’entreprise, le glamping est le bon choix. En effet la mise à disposition d’installations de glamping est généralement un bon investissement.

Avec une météo et un climat favorables, vous pouvez envisager de lancer votre entreprise assez facilement. L’emplacement et l’accessibilité seront également deux facteurs clés de réussite de votre projet. C’est la raison pour laquelle le glamping est présent un peu partout et actif tout au long de l’année.

Les différents modes d’habitat du glamping

Parmi les différents modes d’habitat du glamping, on retrouve des hébergements qui changent totalement du camping traditionnel.

La roulotte :

On la compare volontiers à un mobil-home. C’est un mode d’hébergement idéal si l’on souhaite se couper du monde urbain. Si vous avez envie d’un séjour bohême en famille ou avec des amis, la roulotte posée au milieu d’un champ est vraiment faite pour vous. La roulotte était à l’origine utilisée par les populations nomades (tsiganes en particulier). On en trouve aujourd’hui de différentes tailles, de 3 à 10 mètres de long. Les roulottes en bois anciennes tirées par des chevaux sont aujourd’hui réexploitées. Elles offrent tout le confort nécessaire pour un séjour gipsy et douillet. Leur décoration et leurs parois finement sculptées leur apportent un vrai charme.

Le lodge safari :

Le safari lodge est un logement de plein air, qui se présente sous la forme d’un bungalow en ossature bois. C’est une solution idéale si l’on souhaite passer des vacances dans un hébergement doté d’un esprit éco-lodge, respectueux de l’environnement, combinant le confort et la proximité avec la nature.

C’est un habitat typique d’Afrique de l’Est et du Sud. On le retrouve souvent dans les parcs nationaux ou les réserves de chasse.

La cabane dans les arbres :

La cabane dans les arbres s’adresse à tous les campeurs qui ont gardé leur âme d’enfant. Pittoresque, confortable, elle vous rapproche davantage du ciel étoilé estivale.

Résolument régressive, elle propose une expérience mêlant rusticité et cocooning dans les arbres. Perchée à quelques mètres au-dessus du sol, vous pouvez profiter d’un tête-à-tête privilégié avec la nature, juché au dessus de la cime des arbres.

Les cabanes que vous trouverez sont souvent aménagées. Elles accueillent la plupart du temps jusqu’à cinq vacanciers. On y trouve généralement des chambres pour les parents, les enfants, un salon, une salle de bain tout confort et une cuisine fonctionnelle. Certaines intègrent même une petite terrasse en bois pour profiter de points de vue imprenable sur l’horizon.

Le Tit’home :

Concept mêlant chambres en dur et partie séjour en toile, il s’agit là d’un hébergement semi-rigide mêlant le confort d’un véritable mobil-home à l’esprit du camping en toile de tente traditionnel.

Adapté aux petits budgets, le tit’home est le parfait compromis entre une caravane et un mobil-home. L’espace de vie se compose en général d’une terrasse bâchée et d’un espace nuit en dur.

Les Tit’homes ne sont généralement pas équipés de sanitaires. Ils ne possèdent pas non plus de point d’eau. Cependant, des blocs sanitaires sont généralement disponibles non loin de leur lieu d’implantation.

Le Tiny-Home :

Maison en bois confortable, le Tiny Home représente un vrai logement insolite.

Petit, modulable, doté d’un intérieur optimisé, il mêle l’esprit cosy d’une véritable petite maison sur roues et sur deux étages aussi confortable qu’originale. C’est un habitat parfait pour un camping à la fois glamour et insolite.

Fabriqué généralement en bois, il propose un intérieur tout équipé avec cuisine, salle de bain, chambre, salon. Monté sur roue, il peut facilement se déplacer pour se poser près d’une rivière ou aux abords d’un lac.

Il permet d’opter pour des vacances sobres et agréables. Il vous invite à vous contenter du strict nécessaire et de profiter de l’instant

La tente bivouac :

Il s’agit là d’un hébergement parfait pour les passionnés de randonnée qui veulent faire une petite sieste pendant leur périple. La tente bivouac est montée sur pilotis, avec une table de pique nique en abris.

Si monter et démonter votre tente vous ennuie, alors c’est la bonne solution. Les tentes bivouac déjà montées sont très agréables. Vous accédez à votre tente par une petite échelle.

Elle se compose généralement d’une chambre avec deux lits simples. On peut y retrouver une table pique nique.

Située en pleine nature, la tente bivouac sur pilotis est une vraie invitation à la détente et à la contemplation. Semi-perchée, elle offre un petit lit douillet avec une vue imprenable sur la faune et la flore environnante.

La Yourte :

La Yourte est un choix original. Doté d’une forme circulaire, cosy, tous les résidents peuvent se retrouvent en rond pour partager un moment convivial autour d’un réchaud ou d’un poêle. Originaire d’Asie Centrale, on la retrouve en Mongolie, au Turkménistan, au Kazakhstan et au Kirghizstan. En somme, un séjour placé sous le signe des steppes !

La Yourte est un véritable rituel en soit : l’entrée à l’intérieur doit se faire systématiquement en direction du sud, on y entre du pied droit sans toucher le seuil, la place d’honneur doit faire face à la porte. Habitat traditionnel, son équilibre est assuré par des esprits, des croyances animistes et des forces cosmiques. Avec la yourte, vous allez découvrir et vous immerger dans des traditions ancestrales et des rites enrichissants. Dépaysement total attendu !

Les studios de jardin :

Les studios de jardin sont des petits espaces en bois très cocooning intégrant tout le confort d’une maison classique. On les retrouve sur des terrains nues ou dans des jardins de particuliers à la frontière entre nature et civilisation. Ce type d’habitat permet également, quand il est situé dans le jardin d’un particulier de rencontrer les propriétaires et de renouer avec cet esprit chambre d’hôte. Si vous souhaitez vraiment dormir dans des jardin de particulier mais sans le confort et la structure d’un studio de jardin, le gamping est pour vous.

Où trouver sa location de glamping ?

Vous pourrez trouver des locations dans de nombreux campings européens. Ils proposent différentes offres, du mobil-home au chalet, en passant par la tente, le tipi. C’est en ligne que vous trouverez un très vaste choix de locations, à l’instar des locations saisonnières traditionnelles. Prenez le temps de consulter les avis et de bien choisir pour ne pas mal tomber.

Le glamping ça coûte combien ?

Tout comme les locations traditionnelles, il y a de tout les prix. Ce qui fera varier les prix, ce sont des facteurs comme l’emplacement, mais aussi et surtout la qualité des installations et des services associés. Plus votre habitat sera luxueux, plus la nuit sera chère. Les offres proposent en général la demi-pension intégrée, car il est bien évidemment compliqué d’aller faire ses courses au supermarché… au milieu des champs !

Alors ? Etes-vous convaicu(e) par le glamping ? Prêt(e) à franchir le pas ? Vos vacances placées sous le signe du glamping, c’est maintenant !

Articles similaires sur Greenkub