Travailler

Métier à domicile : il est temps d’être indépendant !

émétier à domicile greenkub

C’est officiel : vous étouffez dans votre travail ! Vous ne supportez plus votre statut de salarié, ces temps passés dans les transports. Vous ne supportez plus de voir votre équilibre de vie torpillé par vos obligations professionnelles. Sachez qu’il y a une vie professionnelle après le boulot ! Plus besoin d’être reclus derrière un ordinateur pour gagner sa vie ou générer un complément de revenus. Greenkub fait point pour vous sur ces nouvelles opportunités offertes par métier à domicile.

En quoi consiste le travail à domicile ?

Le travail à domicile désigne une activité professionnelle exercée à son domicile. Il s’agit en général une activité indépendante, exercée librement et sans hiérarchie. Vous pouvez travailler à votre compte (auto entrepreneur, freelance…) , en vendant votre temps sous la forme de services et de produits à vos propres clients, que ce soient des entreprises ou d’autres travailleurs indépendants. Vous êtes le seul décideur du nombre d’heures durant lesquelles vous souhaitez travailler, et donc sur le salaire que vous percevez. Il y a également la possibilité de combiner cette activité avec un travail “conventionnel” sur son temps libre pour gagner de l’argent en plus et arrondir ses fins de mois. Vous trouverez facilement une formation pour travailleur à domicile mais cela n’a rien d’obligatoire et c’est rarement demandé par les employeurs. 

Travail à domicile et télétravail : les différences à connaître

Même si en pratique, les deux se ressemblent, télétravail et travail à domicile différent en différents points :

  • Le travailleur à domicile est libre de ses horaires. Il n’a de compte qu’à rendre qu’à son client. Le télétravailleur, parce qu’il est salarié, se doit de respecter les horaires de bureaux. Il est également obligé de travailler pendant le nombre d’heures définies par son contrat de travail et il effectue son travail en ligne.
  • Les travailleurs à domicile ne bénéficient pas de vacances ou de jours de repos. Les télétravailleurs salariés eux, peuvent en jouir pleinement. 
  • Le travailleur à domicile travaille d’abord pour lui. Il tire la totalité des bénéfices qu’il tire de son activité (après avoir payé ses impôts). Le télétravailleur travaille pour son employeur, qui en contrepartie lui verse un salaire, qui ne correspond pas à la valeur totale de son travail.
  • Le travailleur à domicile ne jouit d’aucune retraite contrairement au télétravailleur. 
  • Le travailleur à domicile ne peut prétendre jouir du chômage s’il s’arrête de travailler. Le télétravailleur salarié peut en jouir selon les conditions dans lesquelles il s’est arrêté de travailler. 
  • Le travailleur à domicile peut jouir toute sa vie du bénéfice de son travail, même lorsqu’il cesse son activité. Au contraire, le télétravailleur ne perçoit plus de salaire dès lors qu’il part à la retraite, même si son travail continue de générer du bénéfice pour son employeur.

Le travail à domicile : une appellation aux visages multiples

Lorsqu’on parle de travail à domicile, on parle d’une large palette de métiers possibles, qu’ils soient à temps plein ou simplement pour générer un complément de revenu.

  • Des métiers dits de prestation intellectuelle

Il s’agit là de services tels que l’enseignement à distance, l’écriture, les cours privés, les formations. Les rédacteurs web sont un exemple typique et en vogue. Les secrétaires à domicile sont un autre métier de plus en plus demandé. Citons enfin les développeurs web, qui conçoivent et donnent naissance à des sites internet depuis chez eux. 

  • Des métiers dits de prestation manuelle

Dans cette catégorie, on place des métiers ne nécessitant pas de formation complexe. L’emballage de produits à la maison est un exemple de métier à domicile en plein essor. De nombreuses entreprises ont des besoins précieux en la matière, et des sites tels que Yakaz ou Jooble vous proposent des offres dédiées à ces travaux. Sur ces plateformes, l’avantage est que vous pouvez contractualiser en direct avec l’entreprise chargée de l’emballage, pour le compte de son entreprise cliente ce qui vous permet de trouver de l’activité facilement sans entretien. Ces services se développent rapidement et et la couverture médiatique sur les grandes chaînes d’information augmente. 

On ne naît pas travailleur à domicile, on le devient

Un emploi à domicile, c’est pour beaucoup de personnes le point d’arrivée d’un cheminement professionnel. Les travailleurs à domicile ont pour la plupart été d’anciens salariés, lassés des transports quotidiens, lassés de leur hiérarchie et des métiers conventionnels. Pouvoir gérer son temps et son métier comme bon cela leur semble, c’est finalement le goût retrouvé de la liberté ! Lorsqu’on sait que 12% seulement des salariés français se disent satisfaits de leur équilibre de vie sociale et professionnelle, on comprend mieux que faire un métier à domicile devienne une aspiration pour un grand nombre de gens !

Travailler ne signifie pas forcément rester derrière son ordinateur dans les locaux de son employeur. Le travail à domicile s’impose depuis déjà plusieurs années comme une alternative au travail de bureau, et ce grâce à Internet et aux nouvelles technologies.

Les bons conseils à appliquer pour devenir un travailleur à domicile à temps plein

  • Se réserver un bureau de travail chez soi

Pour être efficace et ne pas empiéter sur votre espace de vie, aménagez-vous un vrai espace de travail. Pensez à un lieu spécifique, confortable. Quelle que soit votre métier, le confort vous apportera un vrai plus dans vos tâches. Ce lieu doit être isolé du reste de la maison. Vous devez impérativement vous couper de toute sources de distraction. 

  • Créer des rituels « comme au bureau »

Même à la maison, vous devez vous préparer comme si vous vous rendiez au bureau. Il est essentiel de forger des rituels qui vous extraient psychologiquement de votre lit. Prendre une douche, petit-déjeuner, vous habiller de se mettre en condition, comme si vous vous apprêtiez à sortir. Créez cette rupture nette avec ce moment où vous étiez encore confortablement sous la couette ! 

  • Travailler avec du bon matériel

Investissez dans du matériel efficace et professionnel ! Ce n’est pas rien si les outils (imprimante, bureautique, outils informatiques) utilisés en entreprise sont dit « de qualité professionnelle ». N’ayez pas peur d’investir au début, vous vous rendrez compte rapidement que c’est le prix d’une réelle efficacité ! Investissez dans l’équipement qui est vraiment pertinent pour votre métier, quitte à effectuer une formation pour apprendre à tirer le meilleur de votre matériel.

  • Se fixer des horaires à respecter scrupuleusement

Définissez un cadre horaire au sein duquel vous vous efforcez de travailler avec assiduité ! il est tellement facile de « décrocher » lorsqu’on travaille à domicile. Ne faites pas l’erreur que font certains salariés qui ne savent pas déconnecter une fois chez eux, c’est un de gros inconvénients des métiers à domicile. Les heures que vous aurez perdues dans la journée ne seront pas rattrapables le soir-même. Tout est une question de rigueur ! 

  • S’octroyer de vraies pauses

Gare au mini-pauses à répétition ! Elles sont l’ennemi absolu, car elles plombent votre concentration et votre efficacité. Arrogez-vous de vraies pauses pendant la journée, que vous planifierez à l’avance. Elles vous donneront un cadre horaire plus sain. Bien sûr, les métiers plus physiques comme les métiers du secteur de la logistique (l’emballage de produits) par exemple, nécessiteront plus de pauses. 

  • N’oubliez pas l’activité physique

A la maison, il n’y a pas d’effort à faire. Pas d’escalier à monter, de rue à traverser. Pensez à consacrer du temps à l’effort physique de temps à autre. Marchez quelques instants pour passer vos coups de fils, faire des étirements. La forme physique conditionne à de multiples égards l’efficacité au travail, et les métiers à domicile n’échappe pas à la règle ! 

  • Sortez et gardez le contact

Si vous travaillez à distance, apprenez à garder le contact avec vos collègues. Il faut aussi savoir retourner régulièrement dans les locaux pour ne pas perdre le lien naturel avec celles et ceux qui rythment votre quotidien à distance. 

  • Optimisez le temps gagné

En travaillant à domicile, vous gagnez du temps. Tout le temps perdu dans les transports ! Profitez de ce grand chamboulement pour réinventer votre vie : passer du temps avec vos amis, vos proches, vos enfants, initier de nouveaux hobbies, faire du sport, participez à une formation pour acquérir de nouveaux talents…

Travail à domicile : quelles relations entre employé et employeur ?

Le travail à domicile est une réalité qui concerne autant les travailleurs freelances jouissant d’un statut d’autoentrepreneur que les salariés d’une entreprise employés à temps plein ou à temps partiel. Dans le deuxième cas, on parle bien de télétravail, car le salarié effectue des tâches depuis chez lui plutôt que dans les bureaux de son entreprise. La législation liée à la durée du temps de travail s’applique alors pleinement : l’employé ne peut pas travailler à domicile ou dans un bureau plus que ce qu’autorise la loi. 

L’employeur se doit d’informer le comité d’entreprise de la mise en place du télétravail, et informer le salarié télétravailleur des conditions dans lesquelles il doit exécuter son métier.

Pour les travailleurs à domicile indépendant, il en va tout autrement. Il a des obligations vis-à-vis de l’entreprise qui l’emploie mais ne leur doit pas de compte particulier sur les conditions dans lesquelles il réalise les tâches dues. Pour travailler en toute légalité le travailleur à domicile indépendant doit suivre des formalités de création et d’enregistrement d’entreprise. Ici plusieurs choix s’offrent à lui en termes de statuts : auto-entreprise, contrat sous portage, SARL, SA…

Pour le cas particulier des personnes en formation (stage, contrat de professionnalisation etc…) le télétravail est en théorie autorisé. En théorie car a pratique d’un métier à domicile, même de manière occasionnelle entre en contradiction avec le principe même de formation. En effet, un élève ou un apprentie en formation est dans l’entreprise pour apprendre auprès d’un tuteur et même si ce dernier l’accompagne à distance, la formation a aussi pour but de préparer à l’environnement professionnel.

Le Contrat de travail et le droit applicable

Le travailleur à domicile est lié à l’entreprise qui émet la demande par un contrat de travail. Il bénéficie à ce titre des accord collectifs applicables au chef d’établissement, en dehors d’exceptions explicitement citées. 

Quelle rémunération ?

Le salaire du travailleur à domicile est égal au produit du salaire horaire par les temps d’exécution.
Les rémunérations et les temps d’exécutions sont déterminées par la convention collective applicable en vigueur au sein de l’entreprise recruteuse. A noter :  le salaire horaire ne peut pas être inférieur au SMIC, quelque soit le métier.

Frais divers et autres accessoires

Au salaire du travailleur à domicile se rajoute les frais engagés au domicile tels que le chauffage, l’éclairage, le loyer, ou encore achat de matériels divers. Il faut anticiper ces frais avant l’exécution des travaux et conserver les preuves d’achats

Les heures supplémentaires : comment les gérer ?

Si en tant que travailleur à domicile vous devez travailler plus que les 8 heures de travail journalières pour respecter, votre salaire devra au minimum être majoré de : 

  • 25% pour les 9ème et 10ème heure,
  • 50 % à partir de la 11ème heure.

Des taux de majoration plus élevés peuvent s’appliquer en fonction de l’accord ou de la convention en vigueur. Si son métier le contraint à travailler les dimanches ou les jours fériés, le taux de majoration fixé par ces mêmes conventions s’applique et les travailleurs doivent donc être rémunérés en conséquence. 

Quelles sont les obligations de l’employeur ?

Le donneur d’ordre (l’employeur) doit transmettre une déclaration d’emploi du travailleur à domicile lorsqu’il débute le travail demandé. Au moment où le travailleur à domicile remet son travail, l’employeur remet un carnet de travail en deux exemplaires, l’un remis au travailler et l’autre gardé par l’entreprise. Ces documents font légalement office de bulletin de salaire. 

Le travail à domicile : toute une palette de métiers !

Lorsqu’on parle de métiers à domicile, on découvre toute une palette de métiers auxquels on ne pense pas forcément. Pourtant parmi ces métiers, on retrouve beaucoup de tâches très utiles pour les entreprises et les particuliers et vous y trouverez peut être le métier de vos rêves.

  • Devenez aide – ménager

Jamais les besoins en ménage n’ont été aussi importants ! Que ce soit chez les couples actifs en manque de temps ou chez les personnes âgées, venir faire un brin de ménage est une tâche simple et qui peut vous rapporter ! Les conditions : être motivé et organisé ! Apprenez à savoir bien passer l’aspirateur, bien repasser, aérer, ranger, laver et vous deviendrez un(e) pro rapidement ! Ce métier est un travail physique, mais il vous permet aussi de fidéliser rapidement une clientèle qui saura apprécier vos services. Si vous pensez pouvoir répondre à tous ces critères sachez que votre salaire sera directement impacté par votre efficacité et votre volonté puisque plus vous travaillerez plus vous gagnerez d’argent. 

  • Devenez secrétaire à domicile !

Être télésecrétaire pour des petites et moyennes entreprises, des artisans, des dentistes, des avocats est une autre possibilité intéressante. Vous assurez l’accueil téléphonique à distance, organisez l’agenda, transférez les appels, prenez les messages. Des tâches simples indispensables pour beaucoup de chefs d’entreprises ! Les qualités requises : être bien organisé, polyvalent, poli, rigoureux. Il faut savoir aussi bien entendu utiliser les outils informatiques nécessaires. Autre qualité requise : la réactivité. Si vous répondez toujours en retard aux sollicitations extérieures, vous risquez vite de décevoir ! 

  • Devenez assistant(e) maternel(le) !

Si vous aimez les enfants, ce métier est fait pour vous ! Les qualités requises : écoute, disponibilité, responsabilité. Vous endossez beaucoup de responsabilité au travers de ce métier à domicile, mais s’il est bien fait, vous pouvez là aussi rapidement vous créez une clientèle fidèle ! Dans ce cas, un agrément délivré par les services départementaux de la Protection Maternelle et Infantile sera nécessaire. Cet agrément vient prouver que vous êtes en mesure d’accueillir un ou plusieurs enfants chez vous (conditions d’hygiènes, de sécurité réunies). Devenir assistant maternel ne s’improve pas, l’argent ne doit pas être votre motivation principale pour exercer ce métier. Travailler avec des enfants est assez particulier et comme travailler en école, cela doit être une passion avant d’être un moyen de gagner de l’argent. 

  • Devenez couturier à domicile !

Si vous maîtriser les bases de la couture, vous pouvez aussi vous constituer un complément de revenus intéressant. Tout le monde a besoin d’un ourlet, d’une manche à repriser, d’un pantalon à raccourcir. L’idéal est de posséder chez vous une machine à coudre qui vous fera gagner beaucoup de temps. Si vous êtes capable de réaliser ces petits travaux rapidement et proprement, vous pourrez convaincre votre réseau de vos capacités et faire profitez vos doigts de fée au plus grand nombre ! Les couturiers compétents se font de plus en plus rare et vous pourrez vite demander des sommes d’argent élevés pour des travaux complexes, de quoi récupérer un salaire confortable. Si vos compétences sont limités, vous trouverez facilement une formation dans votre ville pour devenir un vrai professionnel de la couture.

  • Et plein d’autres métiers encore !

Enseignant, télévendeur, téléconseiller, développeur informatique, chef de boutique en ligne, blogueur, écrivain, aide-soignant, comptable… Explorez toutes les possibilités qui s’offrent à vous, consultez quotidiennement les offres d’emplois postées en ligne et découvrez des métiers que vous ne soupçonniez même pas, sollicitez des rendez-vous. A l’arrivée, vous saurez rapidement tirer profit de ce temps passé et ainsi vous constituer des compléments de revenus à la hauteur de votre investissement ! 

Comme vous pouvez le voir, les opportunités de vous faire un peu d’argent et d’arrondir vos fins de mois ne manquent pas. A vous d’inventer vos propres rythmes pour mener à bien ce nouveau projet de vie professionnelle ! Pensez à bien vous organiser, et à emménager chez vous un espace dédié à cette nouvelle activité. Il est en effet important que ces nouvelles activités n’empiètent pas sur votre vie personnelle !

Articles similaires sur Greenkub