Comment créer une dépendance de maison dans son jardin ?

Le départ des enfants, l’arrivée des parents, le début d’une nouvelle activité professionnelle, ou l’envie de construire une extension de maison aux usages modulables dans le temps, la création ou l’aménagement d’une dépendance de maison (ou de jardin) est la solution idéale lorsque l’on souhaite augmenter la surface habitable de sa maison sans devoir déménager pour autant.

C’est quoi une dépendance de maison ?

Il n’existe pas de définition clairement écrite dans le Code des Assurances qui encadre le concept de “dépendance de maison” ou de “dépendance de jardin ». Chaque assureur utilise sa propre définition lors de l’élaboration d’un contrat d’assurance. Cependant, dans les faits, il est possible d’apporter une définition non officielle qui puisse servir de base commune (dans le monde de l’assurance et ailleurs).

Une dépendance de maison est :

  • un élément bâti situé à moins de 10 km de l’habitation principale (maison ou appartement) et qui est rattachée au même terrain,
  • une structure bâtie “isolée”, qui n’est pas rattachée physiquement à l’habitation principale (comme le serait une extension de logement ou de maison par exemple) et qui ne communique pas directement avec celle-ci.

Il peut par exemple s’agir d’un abri ou d’une cabane de jardin, d’un garage non adjacent, d’une remise, d’un abri à vélo, d’une cave séparée et non accessible directement depuis l’intérieur du logement principal… Nous parlerons cependant principalement de dépendance habitable dans ce guide c’est à dire à usage d’habitation, que cela soit ponctuel ou à l’année. 

Dans certains cas, les assureurs vont plus loin pour définir ce qui est, ou n’est pas, une dépendance de maison. Certains exigent par exemple que la dépendance de maison ne soit utilisée ni pour une activité professionnelle ni en tant qu’habitation supplémentaire (studio aménagé, chambres ou maison d’hôte, etc.).

Comment construire une dépendance de maison ?

Pour créer une dépendance dans votre jardin et donc un espace indépendant, vous allez devoir passer par plusieurs grandes étapes administratives clés :

Construire une dépendance : quelle autorisation pour agrandir une maison ?

Même si vous souhaitez construire une dépendance de maison dans un jardin privé ne donnant pas sur la rue, vous allez devoir passer à la mairie pour vous renseigner sur le PLU de votre commune et pour demander les autorisations nécessaires avant même le début du chantier. 

Bon à savoir : le PLU varie d’une commune à l’autre et certaines restrictions supplémentaires peuvent s’appliquer si votre terrain se trouve à proximité d’une zone protégée, classée, d’un monument historique ou d’un site patrimonial.

Le PLU va en effet, définir un certain nombre de règles à respecter pour l’édification d’une nouvelle construction (notamment en ce qui concerne la surface au sol, l’implantation, la distance à respecter par rapport aux terrains de vos voisins, les matériaux possibles en toiture ou au niveau de la façade extérieure, etc.). 

Renseignez-vous bien avant de penser en termes d’esthétique, car toutes les options ne seront pas forcément réalisables (comme construire une dépendance avec un toit plat dans une région montagneuse où seuls les toits en tuiles ou en ardoises sont admis) !

Quelle surface pour un abri de jardin sans permis de construire ?

Selon la surface au sol de votre dépendance, vous devrez effectuer des demandes différentes auprès de votre mairie :

  • Si la surface au sol de votre future dépendance est comprise entre 5 et 20 m², il vous faudra réaliser une simple déclaration préalable de travaux (DP).
  • Dans le cas où la surface au sol de votre dépendance dépasse les 20 m², il vous faudra déposer un permis de construire (PC). Renseignez-vous auprès du service urbanisme de votre commune, car dans certains cas, une autorisation de la part de vos voisins sera nécessaire avant toute édification.
  • Si votre projet de dépendance implique une surface de plancher supérieure à 150 m², dans ce cas là vous devrez directement faire appel à un architecte pour la réalisation de votre projet.

Construire une dépendance de maison dans un jardin : à qui faire appel ?

Après la partie légale, vient ensuite la partie “Conception”, et à ce stade là, vous avez le choix. Vous pouvez faire appel à un architecte, un constructeur spécialisé en dépendance de maison, ou vous tourner vers l’autoconstruction.

Que vous fassiez appel à un architecte ou à un constructeur spécialisé, ces professionnels vont vous fournir tous les plans et les pièces graphiques nécessaires pour vous projeter dans votre future dépendance. 

Ces plans devront contenir toutes les informations clés du projet, à savoir : 

  • l’emplacement, 
  • l’orientation, 
  • la surface au sol, 
  • le type de fondations, 
  • la hauteur du bâti, 
  • les ouvertures, 
  • les matériaux utilisés (les revêtements de sol du mur et de toit), 
  • et éventuellement, la décoration intérieure, les équipements, etc.

Si vous faites appel à un architecte, veillez à bien définir vos besoins et vos priorités (et à les lui communiquer clairement) afin d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes.

Si vous faites appel à un constructeur de maison de jardin, comparez les différents modèles proposés afin de trouver celui qui se rapproche le plus de votre dépendance idéale et renseignez-vous sur les options supplémentaires disponibles afin d’obtenir un résultat sur mesure.

Et si vous vous tournez vers l’autoconstruction, alors c’est à vous de tout imaginer !

L’étape de la conception est donc décisive, car c’est elle qui va définir l’esthétique finale de votre projet et les usages possibles dans votre future dépendance. 

Dépendance maison : quels sont les travaux à faire ?

Après la conception, place à la construction ! 

La durée et la complexité du chantier de construction vont avant tout dépendre de la solution que vous aurez choisie (architecte, constructeur spécialisé, autoconstruction), du type de dépendance envisagé (simple abri, dépendance avec raccordement en eau et en électricité, maison container, maison en bois en kit, etc.), de la nature et des spécificités de votre terrain et du type de construction que vous souhaitez (ossature bois, construction traditionnelle, moderne…). 

Pour la construction d’une dépendance de jardin depuis zéro, vous devrez prévoir un certain nombre de travaux (et faire appel à plusieurs corps de métier pour vous assurer de la réussite de votre projet) :

  • Étude de sol, terrassement, coulage de la chape ;
  • Raccordement aux réseaux techniques d’eau, d’électricité et d’évacuation ;
  • Création des fondations ;
  • Édification des murs et de la toiture, isolation ;
  • Installation des équipements (chauffage, climatisation, équipements de cuisine et sanitaires, etc.) ;
  • Création des ouvertures (portes et fenêtres) et des cloisons intérieures ;
  • Finitions (revêtements de sol, de mur et de toiture, etc.)…

Si vous optez pour l’installation d’une maison en kit, d’une maison container ou d’une dépendance clé en main, le chantier sera bien plus rapide, car ce genre d’extension de maison préfabriquée n’implique pas de gros œuvre (mis à part la réalisation de fondations et les raccordements aux réseaux techniques). Les travaux de maçonnerie ne sont pas nécessaires et les matériaux utilisés ne nécessitent pas de temps de séchage : le temps de pose et d’installation de votre dépendance sera donc considérablement réduit.

Dépendance maison : puis-je construire dans mon jardin ?

Lorsque l’on souhaite construire une dépendance au fond du jardin (surtout si l’on dispose d’une surface relativement petite), il faut généralement faire face à tout un tas de questions !

Puis-je construire en limite de propriété ?

Selon l’article R.111-19 du code de l’urbanisme, il est possible pour un propriétaire de construire en limite de propriété, mais il existe un certain nombre de règles à respecter. 

Le Plan local d’urbanisme de votre commune peut également contenir certaines restrictions supplémentaires si vous vivez dans une zone protégée ou proche d’un bâtiment ou d’un site historique.

Concrètement, il est possible de construire :

  • au niveau de la limite séparative (la limite parcellaire définie par le cadastre),
  • à une distance qui équivaut à la moitié de la hauteur projetée du bâtiment (et en prenant en compte un retrait minimum de 3 mètres indépendamment de la situation).

Dans le cas où la maison de votre voisin serait elle-même en limite de séparative et disposerait d’une fenêtre donnant sur votre propriété, il vous faudra respecter une distance minimum de 1.9 mètre.

Quelles que soient vos options, il est recommandé de faire appel à un géomètre pour éviter tout recours à la justice en cas de manquement et d’en discuter avec votre voisin pour arriver à un compromis (et conserver vos relations de bon voisinage).

Est-il obligatoire d’assurer une dépendance ?

Dans les faits, vous n’êtes pas obligé de souscrire à une assurance pour votre dépendance, et les dépendances ne sont pas systématiquement couvertes dans un contrat d’assurance multirisque habitation.

Cependant, assurer votre abri de jardin ou votre extension peut être sécurisant sur le long terme, et d’autant plus si vous souhaitez être indemnisé en cas de sinistre (cambriolage, incendie, dégâts des eaux, etc.).

Comment passer une dépendance en habitation ?

Si vous disposez déjà d’une dépendance sur votre propriété et que vous souhaitez la transformer en habitation, vous devrez également passer par plusieurs procédures administratives préalables (même si votre extension est située à l’abri des regards à l’arrière de votre maison).

Une fois la partie bureaucratique résolue, il vous faudra entreprendre le chantier de rénovation étape par étape, selon la destination finale du bâtiment, les pièces et les usages envisagés (salle de bains, cuisine, etc.).

Les démarches administratives pour transformer une dépendance en habitation

Comme c’est le cas pour la construction d’un bâtiment neuf, une rénovation ou une réhabilitation visant à modifier la destination d’un bâtiment existant impliquent de passer par l’obtention d’un permis de construire et de fournir plusieurs autres documents :

  • un plan de cadastre,
  • une fiche caractéristique de votre propriété (relief du terrain, rattachement aux réseaux, limite de propriété, etc.),
  • une coupe de votre terrain,
  • un plan de votre propriété à une échelle déterminée (généralement 1/500 ou 1/500),
  • un plan de façade avant/après la rénovation,
  • une représentation graphique en perspective de la réalisation (photomontage, dessin réaliste, vue 3D, etc.).

Le chantier

En ce qui concerne la nature, la complexité et la durée du chantier, tout va dépendre de l’état de votre dépendance et de ce que vous devrez réaliser afin de rendre la surface habitable

Vous souhaitez transformer un simple abri de jardin en studio aménagé avec chambre et salle de bain pour votre enfant ? Vous souhaitez réaménager votre garage en chambres ou en maison d’hôte pour la location ? Vous souhaitez que votre cabane de jardin devienne une salle de sport tout équipée (cuisine et salle de bains comprise), un 2d salon ou une extension professionnelle pour y installer votre activité ? 

Votre chantier de réhabilitation implique-t-il des raccordements supplémentaires, une réfection de toiture ou la création de nouvelles cloisons intérieures ? La modernisation des réseaux électriques ou de chauffage ? La création d’une salle de bain, d’une salle d’eau, d’une cuisine ou d’une terrasse supplémentaire ? Le simple remplacement des revêtements intérieurs et extérieurs ? Ou tout à la fois ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce genre de chantier, n’hésitez pas à jeter un œil à nos autres articles spécialisés :

Une habitation en plus en extension de votre maison

Vous l’aurez compris, les étapes pour transformer une dépendance de maison en habitation vont dépendre d’un grand nombre de facteurs. Et dans le cas où les travaux de rénovation seraient très (ou trop) nombreux, il peut même être plus avantageux de démolir votre ancienne dépendance de maison pour faire construire une nouvelle extension dans votre jardin. 

Renseignez-vous bien avant de prendre votre décision et bonne chance !

 

Articles similaires sur Greenkub