Loisir, Vivre

Construire une terrasse tropézienne : notre guide

Depuis une dizaine d’années, elles sont très demandées, surtout dans les maisons de village qui, souvent, ne disposent pas de terrasse ni de jardin. Vous en avez peut-être déjà entendu parler sans réellement savoir de quoi il s’agit. En tout cas, ce qui est certain, c’est que les terrasses tropéziennes sont dans le vent ! Souvent installées dans le Sud de la France, leurs caractéristiques leur permettent de transformer un tout petit espace en terrasse. De votre côté, vous songez à réorganiser votre maison et tout particulièrement vos combles ? Sachez que construire une terrasse tropézienne est un projet ambitieux qui ne s’improvise pas. Mais quand toutes les conditions sont réunies pour le faire, alors le résultat est au rendez-vous !

La terrasse tropézienne : présentation et avantages

Une terrasse tropézienne, aussi appelée « terrasse de toit », est une terrasse aménagée remplaçant une partie de la toiture en pente. Elle occupe une partie des combles non utilisés ou perdus.

Si vos combles ne vous servent pas réellement, la tropézienne est une solution idéale pour créer un espace de vie ouvert sur l’extérieur. Vous pouvez y profiter de l’ensoleillement et de la vue, tout en étant à l’abri du vent ! Vous pouvez vous y détendre, y organiser un dîner. L’altitude de cette terrasse permet également de profiter de l’air libre, sans la promiscuité du vis-à-vis avec vos voisins ! Elle vous isole facilement de la rue.

En été, elle peut être parfois un peu chaude en journée, mais il est possible de l’abriter du soleil. Le soir, elle fait office de salle à manger d’extérieur. La pierre emmagasine la chaleur la journée et la restitue le soir.

En outre, si vous ne possédez pas de jardin ou de terrasse en rez-de-chaussée, la tropézienne vous permet de profiter malgré tout d’un espace extérieur confortable. Elle est en général utilisée en avant et après saison.

Une terrasse insuffle également de la valeur à votre habitation en créant une pièce à vivre ex nihilo. Elle peut aussi par exemple se substituer à la salle à manger durant la saison estivale.

Construire une terrasse tropézienne : est-ce possible dans ma région ?

Construire une terrasse tropézienne revient à modifier l’aspect extérieur de votre maison en transformant une partie de vos combles non utilisés. Il s’agit là d’un aménagement répandu dans les régions sud de la France. Pour autant, elle n’est pas dans l’absolu astreinte d’autorisation.
Avant de vous lancer dans le projet, nous vous conseillons de consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre région à la mairie. Vous devrez ensuite déposer un dossier de demande d’autorisation auprès de votre mairie. La mairie disposera d’un délai de deux mois pour approuver ou refuser votre demande. Une fois l’autorisation obtenue, vous devrez afficher sur votre chantier le temps d’exécution des travaux. Il vous faudra aussi informer votre mairie du démarrage des travaux, et de leur clôture à la fin des travaux.
A noter : si vous habitez dans un immeuble, vous devrez impérativement demander l’accord de votre copropriété. Un permis de construire sera également obligatoire. Un expert devra également évaluer la portée des travaux afin de s’assurer que la terrasse n’affecte pas les fondations de l’immeuble.

Construire une terrasse tropézienne : est-ce techniquement possible dans mon habitation ?

Tout d’abord, retenez que toutes les combles ne sont pas aménageables. Certains critères doivent être respectés :

  • La hauteur sous plafond doit faire a minima 1,80 mètres. Pour votre confort, mieux vaut disposer de deux mètres pour être à l’aise
  • L’inclinaison de la pente de votre toiture doit être supérieure à 30 degrés. Dans le cas contraire, vous devrez modifier la pente pour respecter cette règle.
  • Votre charpente doit être traditionnelle. Si ces trois conditions ne sont pas réunies, vous devrez amorcer des travaux de rénovation, tels que la surélévation de votre habitation, ce qui nécessitera un permis de construire. Vous pourrez à l’issue de cela rendre vos combles aménageables.

Si les règles mentionnées ci-dessus sont respectées, il vous faudra encore prévoir d’autres obligations :

La hauteur sous plafond affecte la surface habitable au-delà de 1,80 mètres. Cela implique des démarches administratives auprès de votre mairie. Si vous conservez une hauteur de plafond précise à 1,80 mètres, alors ces démarches ne seront pas nécessaires.

Pour les fenêtres, le POS (plan d’occupation des sols) de votre commune pose le respect d’une certaine distance entre les fenêtres. Renseignez-vous donc !
La déclaration de travaux auprès de votre mairie sera nécessaire si votre surface totale dépasse 150m2 grâce à cet aménagement de combles ou si la surface des combles dépasse les 40m2. Un permis de construire sera également requis. De la même manière, dépasser les 150m2 de surface habitable avec vos combles vous obligera à solliciter les services d’un architecte.

Quels matériaux utiliser pour ma terrasse tropézienne ?

Différents types de matériaux sont utilisables pour la réalisation d’une terrasse tropézienne.
C’est la configuration initiale des combles à réaménager qui va déterminer le reste ! Si vos combles ont déjà un plancher solide, il ne sera pas indispensable d’installer une autre plateforme. Un traitement d’étanchéité, un isolant thermique, un écran pare-vapeur et un écran d’indépendance séparant les éléments non agglomérables peuvent suffire.
Si vous ne disposez pas de plancher dans vos combles, vous pourrez y couler une dalle de béton en guise de sol. Il sera possible de la recouvrir d’un revêtement tel que le bois, le bois composite, le carrelage, les tomettes.

Le bois produira une ambiance « verte » esthétique et agréable. Il apporte une réelle esthétique mais présente l’inconvénient d’être fragile et sensible aux variations de climat
Le bois composite produira un effet similaire, mais en étant moins cher. Son autre avantage est de nécessité moins d’entretien.
Le carrelage et les tomettes vous permettront davantage de personnaliser votre espace (avec une touche provençale pour les tomettes). Le carrelage sera plus fragile et plus sensible que le ciment, mais il est aussi le plus facile à entretenir.
Le béton est le plus solide de tous et ne nécessite pas beaucoup d’entretien sur la durée.
Il est important de faire le choix d’un matériau résistant, capable de résister à la pluie, la neige, la grêle et aux changements de température. Vous devrez donc nécessairement adapter le type de matériau à la météo locale ! Gardez aussi en tête que certaines couleurs peuvent aussi se passer au contact récurrent du soleil.

Si vous souhaitez faire de votre terrasse tropézienne une vraie pièce à vivre, il faudra y acheminer l’eau potable et l’électricité. Une pergola vous permettra de vous abriter du soleil. Vous pourrez enfin y ajouter meubles, bibelots et pots de fleurs en guise de décoration.

Les différentes étapes de la construction d’une tropézienne

La construction d’une terrasse tropézienne se déroule en général en plusieurs étapes :

  • La réalisation d’un plancher
  • La mise en étanchéité et l’évacuation des eaux de pluie
  • La dépose de la couverture existante
  • La construction d’un mur de séparation entre la terrasse et la partie intérieure
  • La construction de rambardes pour fermer et sécuriser la terrasse

La dépose de la couverture existante est une étape délicate qui consiste à déterminer la surface de la couverture à enlever et de procéder à son retrait pour l’installation de la terrasse. La complexité de cette étape dépend de la nature des matériaux de votre toiture, mais aussi de l’état du toit et du degré de pente. Selon la pente et la forme du toit, l’aménagement d’une toiture tropézienne peut s’avérer parfois impossible.

Il peut aussi arriver que toute une partie du toit doive être remplacée si un problème survient au moment de la dépose.

En outre, les découpes de charpentes sont elles aussi délicates à faire.

L’aménagement de la terrasse

L’aménagement de la terrasse repose sur l’édification des murs qui vont permettre de séparer la terrasse du reste du bâtiment. Selon la configuration, il vous faudra installer un petit escalier pour y accéder. Les finitions viendront parachever l’ensemble : enduit, peintures.

Une rambarde ou un mur de sécurité viendront aussi prévenir tout risque de chute. L’installation d’une porte de terrasse – baie vitrée ou porte-fenêtre sera également nécessaire.

Une pergola, un espace verdure ou des plantes grimpantes viendront enfin terminer l’aménagement.

L’étanchéité

Une bonne étanchéité est indispensable afin d’assurer la longévité de votre terrasse et éviter la dégradation des structures.
Les éventuels problèmes d’étanchéité et d’évacuation des eaux de pluies de la terrasse peuvent être résolus par l’installation d’un pare-vapeur, qui évitera l’installation d’humidité, mais aussi d’un isolant thermique et d’un revêtement d’étanchéité. A l’arrivée votre habitation sera bien protégée des intempéries.

L’accès

Si votre terrasse tropézienne se situe au dernier étage, il faudra fermer l’accès par une porte-fenêtre ou une baie vitrée. Mais la plupart du temps, la terrasse se situe au-dessus du dernier étage habitable. Il faudra donc penser à poser un escalier d’accès.
L’aménagement de la terrasse doit être pensé – quand cela se révèle possible – selon l’orientation du soleil : côté repas avec soleil dans la matinée, puis ombre à midi, et coucher de soleil dans la partie salon pour l’apéro du soir.

La sécurité

La sécurité est un élément indispensable pour votre terrasse tropézienne. Il faudra la prendre en compte dans le prix final. Il est ainsi nécessaire que ce soit prévu un « garde-corps » dont la hauteur devra faire minimum 1m de hauteur. Ce garde-corps doit être suffisamment protecteur pour éviter une chute, notamment si vous possédez des enfants. Il peut s’agir d’un barreaudage avec des barreaux éloignés de 11 cm maximum, qui correspond à la taille requise pour éviter le passage de la tête d’un enfant. Vous pouvez aussi installer un muret ou alors une paroi en verre securit.

Quel est le coût d’une terrasse tropézienne ?

Le coût d’une terrasse tropézienne repose plusieurs paramètres :

  • Les dimensions de votre terrasse
  • Les travaux d’aménagement à entreprendre
  • L’aménagement du sol
  • Les matériaux que vous souhaitez utiliser
  • L’accessibilité du toit
  • La finition et la personnalisation
  • La main d’œuvre

A titre indicatif, le coût d’une terrasse tropézienne dont la surface est comprise entre 15 et 20m2 est compris entre 9000 et 25000 euros.
En général, le budget est alloué à 70% en moyenne fournitures, et à 30% à la pose de la terrasse en elle-même. La fourchette de prix d’une terrasse tropézienne est de 1000 à 1500 euros par m2, avec encore une fois des variations imputables aux paramètres mentionnés ci-dessus. Si vous souhaitez simplement rénover votre terrasse, la majeure partie des travaux seront consacrés à la dépose et à l’aménagement de la toiture. Du reste, la rénovation ne coûte pas forcément moins cher que la construction d’une terrasse en soi.

Peut-on construire seul sa terrasse tropézienne ?

Il n’est pas recommandé de se lancer seul dans la construction de sa terrasse tropézienne. Il s’agit en effet d’un chantier complexe nécessitant l’intervention de professionnels qualifiés. La direction et la supervision des travaux doivent être en tout état de cause confiés à un architecte ou un professionnel de la construction.

Cette démarche présente deux avantages :

Votre projet sera plus crédible lorsqu’il sera soumis à la mairie, et vous aurez droit à une garantie décennale à la fin des travaux
Vous bénéficiez du conseil d’un expert à-même de vous recommander les prestataires devant intervenir sur le chantier

Comme vous pouvez le voir, créer sa propre terrasse tropézienne est un vrai projet qui doit être bien préparé en amont. Ce type d’installation s’adapte particulièrement bien aux maisons ou aux immeubles disposant de combles non utilisés. Que ce soit pour gagner de l’espace ou simplement créer un espace extérieur pour votre maison ou votre appartement, la terrasse tropézienne est une solution à la fois pratique et esthétique. Il est cependant essentiel de bien se faire accompagner pour les travaux, car certains aspects seront nécessairement gérés par des professionnels. Les questions de l’orientation et de l’étanchéité de la structure sont également indispensables à anticiper pour ne pas se tromper. Il faut également s’assurer que vous disposez de toutes les autorisations et de tous les agréments nécessaires pour mener à bien votre projet de terrasse.

Articles similaires sur Greenkub