Loisir, Louer, Travailler, Vivre

Agrandissement de maison : 9 solutions pour agrandir sa maison

Agrandir sa maison : solutions d'agrandissement et démarches à respecter

9 solutions pour agrandir sa maison :

  1. L’extension de maison
  2. Le studio de jardin
  3. L’aménagement des combles et du sous-sol
  4. La surélévation de maison
  5. Le studio container
  6. La véranda ou la verrière
  7. La mezzanine
  8. L’aménagement du garage
  9. Le salon d’été

Agrandir sa maison grâce à l’aménagement des combles, une surélévation, une extension de maison ou un studio de jardin est peut-être la solution qui vous évitera un déménagement. Au total, on ne compte pas moins de 9 solutions qui vous permettront de gagner des mètres carrés supplémentaires avec une simple déclaration préalable de travaux ou un permis de construire. Attention toutefois aux règles d’urbanisme à respecter, à l’évaluation du coût total de l’agrandissement (taxe d’aménagement incluse) et au choix du constructeur  ou de l’artisan qui réalisera les travaux d’extension. En fin de compte, augmenter votre surface habitable grâce à une construction attenante au bâtiment existant se révèle être une très bonne opération pour valoriser votre bien.

Agrandissement de maison : avantages et inconvénients

Avantages d’un agrandissement de maison

Réaliser des travaux d’agrandissement dans sa maison est une opération gagnante tant sur le plan financier que sur le plan de la qualité de vie. Voici ses avantages :

  • Gagner 1 pièce en plus sans déménager (salle à manger, chambre d’amis, etc.)
  • Valoriser son bien pour réaliser une plus-value à la revente
  • Éviter les frais de notaires applicables lors de l’achat d’un bien plus grand
  • Agrandir rapidement son habitat (seulement 5 jours pour un studio de jardin Greenkub par exemple)

Le saviez-vous ?

Les Français passent en moyenne 9h15 dans leur logement par jour. Les récentes études montrent une progression de cette durée. – Source BVA

Inconvénients d’un agrandissement

Attention cependant aux inconvénients d’une opération d’agrandissement. En voici les principaux.

  • Une taxe d’aménagement s’applique sur la nouvelle surface habitable.
  • Le prix au mètre carré parfois élevé ainsi que de la difficulté d’obtention d’un crédit immobilier pour financer le projet dans certains cas.
  • Le voisinage voit parfois d’un mauvais oeil l’expansion de votre habitat

Le saviez-vous ?

  • La surface habitable peut être supérieure à la surface imposable grâce à une mezzanine d’une hauteur sous plafond inférieure à 1,80m maximum (Loi Carrez). Cela permet d’optimiser sa fiscalité.
  • La toiture végétalisée régule la température de l’habitat.

Avant de se lancer

Les possibilités d’agrandissement sont de plus en plus nombreuses. Elles correspondent à des besoins différents et sont parfois de belles opportunités. Il est important d’avoir les idées claires sur les points suivants afin de choisir la bonne solution :

  • Pour quel usage ? Pour vivre, pour travailler, pour louer ou pour vos loisirs ? Si vous cherchez à agrandir votre cuisine, l’extension de maison sera la solution la plus pertinente. Si vous cherchez un espace de travail, un bureau de jardin sera préférable.
  • Pour qui ? Dans le cas d’une location, un studio de jardin préservera l’intimité et la tranquillité des hôtes. Dans le cas d’une chambre d’enfant en plus, une extension ou une surélévation sera préférable.
  • Pour quand ? la durée entre la prise en charge de votre projet par un professionnel et la remise des clés peut varier entre 2 mois et 6 mois selon la solution retenue.
  • Quel budget ? Comptez 20.000 à 80.000 euros pour agrandir votre maison. Voir le tableau détaillé plus bas.
  • Où ? Votre terrain doit être constructible pour recevoir un logement fixe. S’il est accidenté ou difficilement accessible, cela réduira vos possibilités.

Faisabilité d’un projet d’agrandissement

Plan local d’urbanisme (PLU)

Le PLU de votre commune défini les règles d’urbanisme locales. Ce document juridique régit l’urbanisme de la commune. Il peut par exemple imposer une toiture à deux pans, en zinc ou en ardoises (comme c’est le cas en Bretagne) ou interdire une façade en briques.

La première chose à faire une fois votre projet décidé et de contacter le service d’urbanisme de votre mairie. Il sera à même de vous fournir le PLU applicable pour votre terrain et répondra à vos questions.

Les Bâtiments de France peuvent également imposer un cahier des charges très contraignant dans quelques lieux très spécifiques.

Le saviez-vous ?

Les servitudes d’urbanisme sont des limitations administratives au droit de propriété. Elles trouvent leur fondement dans le Code de l’urbanisme aux articles L 112-1 à 17 et leur partie règlementaire. Elles peuvent être instituées dans un périmètre de protection des biens et des personnes « en dehors des zones couvertes par un plan local d’urbanisme ou un document d’urbanisme en tenant lieu. »

Plan d’occupation des sols (POS)

Votre terrain doit être constructible même si le permis de construire n’est pas nécessaire et qu’une simple d’une déclaration préalable de travaux suffit. Pour connaitre votre POS ou votre COS (Coefficient d’occupation des sols), contactez votre mairie afin qu’elle vous transmette votre PLU qui contient cette information. Une fois ce document en mains, vous saurez quelle surface constructible est disponible sur votre terrain.

Dans le cas d’un terrain non constructible, vous serez limité à une habitation mobile (très contraignante).

Étude de sol

La loi Elan rend l’étude de sol obligatoire préalablement à toute construction.

Démarches administratives et règles d’urbanisme

Permis de construire (PC)

À partir de 20M2 d’emprise au sol, la nouvelle construction requiert un permis de construire. Le délai d’instruction d’un permis de construire est de 2 mois (délais supplémentaire d’un mois en cas d’ABF ou de demande de pièces complémentaires).

Le saviez-vous ?

Si la surface totale après travaux dépasse 150m2, le recours à un architecte est obligatoire pour les extensions mais pas pour les annexes comme les studios de jardin, tiny house ou studios container.

Déclaration préalable de travaux (DP)

Une simple déclaration préalable de travaux suffit si la surface de l’extension est inférieure à 20m2 d’emprise au sol.

Dans ce cas, une simple déclaration préalable de travaux sera requise. Le délai d’instruction d’une DP est de 1 mois (3 fois plus rapide qu’un permis de construire). Le reportage de France 2 ci-dessous explique le fonctionnement d’un agrandissement sans permis de construire :

Déclaration de l’achèvement des travaux

Une fois vos travaux réalisés, vous devrez déclarer leur achèvement et leur conformité via le formulaire Cerfa n°13408*04.

Bien que ce soit très rarement le cas, votre mairie se réserve le droit de contrôler les travaux réalisés dans un délai de 3 mois à partir de la date de réception de la déclaration. Ce délai est porté à 5 mois lorsque ce contrôle est obligatoire. C’est le cas lorsque les travaux sont réalisés dans une zone sensible (bâtiments classés, zone naturelle à risques, etc.).

Réglementation thermique

Selon la taille de la surface habitable créée, tout ou partie de celle-ci doit être conforme à la réglementation RT 2012. Pour autant, il serait dommage de ne pas isoler l’intégralité de l’agrandissement pour une question de confort et du coût réduit d’un bon isolant thermique. Par ailleurs, les constructeurs proposent tous une isolation RT 2012 thermique en standard à l’exception des cabanons de jardin non isolés.

La norme RT 2012 est obligatoire pour toute construction habitable neuve (hors rénovation).

Comment agrandir sa maison ? 9 solutions d’agrandissement

L’extension de maison

L’extension de maison est une construction attenante à une maison individuelle. Elle repose sur une dalle en béton et peut être construite dans différents matériaux comme une ossature bois, en brique ou en parpaing.

Avantages

  • Accès étanche à l’habitat principal
  • Excavation possible pour créer une cuve d’eau par exemple
  • Les mètres carrés ajoutés sont valorisés de la même manière que la maison attenante
  • L’isolation acoustique et thermique est généralement de très bon niveau

Inconvénients

  • Empreinte écologique importante à cause de la dalle béton et des matériaux utilisés
  • Nécessité de casser un mur porteur sans fragiliser l’ensemble du bâtiment. C’est une construction de gros oeuvre.
  • Le prix au mètre carré est dans la moyenne haute des solutions d’agrandissement
  • Les démarches administratives sont lourdes et à la charge du propriétaire

Le studio de jardin

Greenkub de 20m2 dans le 91Le studio de jardin est un espace à vivre déporté de l’habitation principale et raccordé à celle-ci (eau, électricité, internet et eaux usées). Un studio de jardin est préfabriqué puis livré et installé sur le terrain d’accueil.

Avantages

  • Empreinte écologique faible : ossature, pilotis (respect de la perméabilité des sols) et bardage bois
  • Tranquillité et indépendance
  • Clé en main : le prix d’un studio Greenkub comprend la prise en charge du projet par un architecte, la gestion des démarches administratives, la livraison et l’installation.
  • S’adapte aux terrains en pente et accidentés
  • Pas de gros oeuvre
  • Installation facile et rapide en zones urbaines
  • Pas d’entretien (ravalement)
  • Possibilité d’y vivre toute l’année, été comme hiver

Inconvénients

  • Isolation phonique moins performante qu’une extension de maison

L’aménagement des combles et du sous-sol

Aménager ses combles consiste à créer une nouvelle surface habitable sous la toiture (extension verticale). Le résultat final est obtenu par la réalisation des finitions au niveau du sol et du plafond. Dans certains cas, un travail de gros oeuvre est nécessaire pour changer la structure des poutres.

Avantages

  • Pas d’étude de sol ni de problématique de COS
  • La surface gagnée est généralement très importante, car elle correspond à l’intégralité de la surface plancher de la maison
  • La surface du jardin est préservée contrairement à une extension horizontale

Inconvénients

  • Créer des fenêtres de toit est coûteux
  • Changer la structure des poutres de soutien nécessite l’intervention d’un architecte
  • Toutes les maisons ne se prêtent pas à un aménagement des combles
  • Risque de fragilisation de la structure
  • Travail de menuiserie important
  • Valider la hauteur du bâtiment en fonction du PLU

La surélévation de maison

Surélever sa maison consiste à créer un étage supplémentaire entre le dernier niveau et la toiture. Celui-ci sera accessible grâce à un escalier. Ce mode d’extension vertical démarre par la démolition de la toiture avant le lancement des travaux de construction.

Avantages

  • Pas d’étude de sol ni de problématique de COS
  • La surface gagnée est généralement très importante, car elle correspond à l’intégralité de l’emprise au sol de la maison
  • La surface du jardin est préservée contrairement à une extension horizontale
  • La surélévation bois offre un aspect moderne à la maison et améliore l’efficacité de l’isolation pour l’ensemble de la maison

Inconvénient

  • Travaux de démolition
  • Risque de fragilisation de la structure
  • Travail de maçonnerie lourd
  • Fragilisation de l’étanchéité de la maison durant les travaux
  • Attention à la taxe d’habitation applicable aussi sur cette solution

Le studio container

Agrandir sa maison avec un studio containerUn studio container est un espace à vivre créé à l’intérieur d’un container de 14 ou 28 m2. Les containers étant conçus pour le transport de marchandises, ils doivent être entièrement reconditionnés, aménagés et raccordés.

Avantages

  • L’apparence moderne et industrielle est tendance
  • Pas de dalle béton à prévoir
  • Empreinte écologique faible (recyclage de container)

Inconvénients

  • L’économie n’est plus un avantage. Leur prix a augmenté.
  • Le container de 14m2 est très petit et celui de 28m2 nécessite d’obtenir un permis de construire
  • La livraison nécessite un engin lourd (grue)
  • Isolation phonique peu performante

La véranda ou la verrière

La véranda est une pièce en plus en ossature métallique ou polymère et équipée de baies vitrées. La surface de la véranda est créée sur la base d’une dalle béton. L’isolation thermique est assurée principalement par le double ou le triple vitrage ainsi que la toiture.

Avantages

  • Pièce à vivre inondée de lumière naturelle
  • Installation rapide
  • Livraison démontée et montage sur place. Un accès complexe même en zone urbaine n’est pas un problème.

Inconvénients

  • Isolation peu performante
  • Usages limités : salon d’été ou jardin d’hiver. Impossible de créer une chambre ou une salle de bains

La mezzanine

Agrandir sa maison avec une mezzanineSi vous disposez d’une vaste pièce à vivre dont la hauteur sous plafond est d’au moins 3 mètres (4 mètres idéalement), il est alors très intéressant d’envisager une mezzanine. Profitez du coût faible des travaux pour faire appel aux conseils d’un architecte d’intérieur qui fera un découpage bien pensé de votre espace et valorisera ainsi votre bien. La mezzanine vous permettra de créer une véritable suite parentale en l’utilisant pour aménager un coin bureau ou un lit et utiliser la surface au sol pour la salle de bain, un salon privé ou une grande chambre avec dressing.

Avantages

  • Coût très bas d’une installation
  • En dessous de 1,80m de hauteur sous plafond, la surface n’est pas comptabilisée dans la surface et donc la taxe d’habitation n’est pas augmentée.
  • Rapidité des travaux
  • Aspect design et moderne

Inconvénients

  • La sensation de confinement et le manque de luminosité

La transformation du garage en pièce supplémentaire

Si votre garage n’est pas indispensable pour garer votre voiture ou le rangement de objets de bricolage, il est très intéressant d’aménager cette pièce pour gagner des m2 supplémentaires. Sa dimension est idéale et il suffira de transformer la porte de garage en mur avec des ouvertures vitrées. Ensuite, il s’agira de réaliser les finitions manquantes.

Avantages

  • Gros oeuvre déjà fait
  • Surface suffisamment généreuse pour aménager une chambre, un salon ou une cuisine
  • Accès déjà réalisé vers la maison
  • L’extérieur est déjà réalisé (crépi, toiture)

Inconvénients

  • Beaucoup de travaux à prévoir : isolation, ensemble des finitions, électricité, ouverture d’un mur pour aménager une fenêtre, transformation de la porte de garage en mur ou baies vitrées

Le salon d’été (terrasse et pergola ou gazebo)

Salon d'étéLe salon d’été est une très bonne astuce pour ouvrir sa maison sur son jardin et profiter pleinement de son extérieur durant la période estivale. Avec une simple terrasse en bois, une pergola bioclimatique (ou une pergola en kit recouverte d’une toile ou de canisses), et un ensemble de meubles de jardin, vous pourrez ajouter un espace à vivre de 20 mètres carrés à votre maison à moindre coût.

Avantages

  • Possibilité de construire la terrasse sur des plots plutôt qu’une dalle en béton
  • Coût relativement faible
  • Permet de profiter plus longuement de son été
  • Le « look » chic et bohème
  • Sans permis de construire jusqu’à 20 mètres carrés
  • Possibilité de créer soi-même son salon d’été sans difficulté technique

Inconvénients

  • Réservé aux régions chaudes
  • Présence de moustiques désagréable
  • Utilisable 6 mois par an maximum

L’agrandissement de maison est une bonne option

Agrandir ou faire agrandir sa maison est un excellent moyen pour gagner de l’espace sans déménager et sans acquérir un nouveau bien. L’agrandissement vertical ou horizontal valorise par ailleurs le patrimoine foncier du propriétaire. De fait, bien que le coût d’un agrandissement soit important, il doit être vu comme un investissement et non comme une dépense.

En revanche, les travaux de rénovation et d’agrandissement sont soumis à des contraintes administratives et fiscales parfois décourageantes. Parmi les 6 solutions proposées, le studio de jardin Greenkub est la seule qui offre une prise en charge complète des démarches (Conception et étude avec un architecte, déclaration de travaux ou permis de construire, étude de sol, analyse du PLU, etc.).

Articles similaires sur Greenkub