Vous avez récemment fait l’acquisition d’une maison et souhaitez la rénover pour la moderniser ou la remettre aux normes ? Que ce soit pour votre résidence principale ou en vue d’une location, la réalisation d’une rénovation de maison nécessite un savoir-faire et une organisation rigoureuse. La rénovation d’une maison, qu’elle soit partielle ou totale, implique la coordination de différents artisans, pouvant prolonger le chantier sur plusieurs mois en fonction de l’état initial de votre habitation.

Ainsi, le choix judicieux des intervenants est crucial pour assurer le bon déroulement des opérations, que vous optiez pour une approche traditionnelle ou même en autoconstruction.

Que vous soyez séduit par une bâtisse à rénover ou que vous ayez simplement l’envie de donner un coup de jeune à votre habitation actuelle, la rénovation de maison offre de multiples avantages. La stratégie de rénovation d’une maison varie en fonction de la maison à rénover, que vous souhaitiez conserver l’ancien tout en ajoutant confort et modernité, ou métamorphoser complètement une maison sans caractère.

Quel que soit le cas, cette opération demande une préparation méticuleuse et un suivi à chaque étape. Comment organiser vos travaux de rénovation de maison, quels professionnels solliciter en fonction des travaux envisagés, et comment superviser votre chantier de manière optimale ? Toutes ces questions seront décryptées dans cet article.

Dans cet article

👉 Dans cet article

  • Les aspects clés de la rénovation de maison
  • Les étapes pour la rénovation d'une maison
  • Le budget d'une rénovation de maison
  • Les réglementations à prendre en compte

🤔 Pourquoi faire une rénovation de maison ?

La rénovation de maison est une étape incontournable pour les propriétaires souhaitant améliorer leur lieu de vie sur plusieurs aspects. Les motivations qui conduisent à entreprendre des travaux de rénovation peuvent être diverses, se basant sur des considérations esthétiques, pratiques, et sécuritaires.

Ci-dessous, les raisons détaillées de faire une rénovation de maison : ⬇️

  • Amélioration du confort des occupants : La rénovation vise à rendre l’habitat plus agréable en optimisant le confort des résidents. Cela peut inclure des modifications telles que l’ajout d’espaces de vie supplémentaires, la transformation de combles ou de sous-sols, permettant ainsi une meilleure adaptation aux besoins des occupants.
  • Optimisation de l’isolation : Les travaux de rénovation permettent une isolation optimisée de l’habitat, favorisant une meilleure régulation thermique et des économies d’énergie à long terme.
  • Réaménagement pratique des espaces : La rénovation offre l’opportunité de repenser la disposition des espaces intérieurs pour les rendre plus pratiques et fonctionnels, répondant ainsi aux évolutions des besoins de la famille.
  • Aménagement extérieur : La transformation de l’espace extérieur de la maison peut également être envisagée lors d’une rénovation de maison, créant ainsi des zones de détente ou d’agrément.
  • Réévaluation de la valeur du bien : La rénovation de maison peut contribuer à augmenter la valeur marchande de la propriété, ce qui peut être particulièrement intéressant en vue d’une revente future.
  • Alternative économique et intelligente : La rénovation de maison se présente comme une alternative économique et intelligente à l’achat ou à la location. Elle permet d’investir dans l’amélioration d’un bien existant plutôt que dans l’acquisition d’un nouveau.
  • Objectifs variés de la rénovation : Les propriétaires peuvent avoir des objectifs variés tels que l’augmentation de la valeur immobilière, l’amélioration de la performance énergétique pour un confort accru, ou la préservation de la santé en éliminant des éléments potentiellement nuisibles.
  • Réponse à des problématiques essentielles : La rénovation de maison peut résoudre des problèmes essentiels tels que la transformation d’espaces inexploitables en lieux de vie agréables, la mise aux normes d’équipements électriques vieillissants, ou la restauration d’éléments pour garantir la sécurité des occupants.

La rénovation de maison se positionne comme une démarche polyvalente, répondant à des besoins variés allant de l’esthétique à la sécurité, et offrant une approche économique et durable pour améliorer le cadre de vie.

Il est fréquent d’observer des projets de rénovation domiciliaire orientés vers la transformation en une maison bioclimatique ou en une maison bois.

🚧 Les étapes pour préparer ses travaux de rénovation

Pour garantir le succès du chantier de votre rénovation de maison, une préparation minutieuse est essentielle, permettant d’anticiper la nature et l’ampleur des travaux, ainsi que de prévoir d’éventuelles difficultés. Voici quelques étapes à suivre avant d’amorcer les travaux de rénovation de maison.

Les étapes pour préparer ses travaux de rénovation de maison

Connaître les caractéristiques de votre maison

Lorsque vous entreprenez la rénovation d’une ancienne habitation, il est crucial de comprendre en détail ses spécificités afin de hiérarchiser les priorités et évaluer l’étendue des travaux nécessaires. Une démarche clé consiste à solliciter un bilan énergétique, réalisé idéalement par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce bilan offre un aperçu de la performance énergétique, de la qualité des matériaux, de l’état de la ventilation, et de l’isolation, fournissant ainsi des indications précieuses pour la planification des travaux.

Intégrer la dimension énergétique dès le début du projet peut également ouvrir la voie à des subventions.

L’analyse des caractéristiques de la maison doit également inclure des questions pertinentes sur son année de construction, sa localisation géographique (notamment si elle est en zone protégée), la nature des travaux à envisager (rafraîchissement, second œuvre, gros œuvre), et l’état des installations électriques et de plomberie par rapport aux normes en vigueur. Cette première étape permet d’établir un état des lieux détaillé, offrant une vision globale de l’ampleur de la rénovation nécessaire et fournissant des informations cruciales pour orienter les étapes suivantes du projet.

Lister les travaux nécessaires pour la rénovation de maison

Bien que cela puisse sembler simple, la réalité de la rénovation d’une maison est bien plus complexe qu’il n’y paraît. En fonction de l’état initial de votre maison (ou appartement) et de vos objectifs, il devient essentiel d’établir un diagnostic détaillé, pièce par pièce, des interventions nécessaires. Une priorisation méthodique, de la tâche la plus cruciale à celle moins pressante, est également incontournable.

Cette démarche implique initialement la considération des travaux majeurs de rénovation, notamment ceux liés au gros œuvre et au second œuvre, tels que la reprise des fondations, la démolition de murs porteurs, la réparation de la toiture, le remplacement des fenêtres, ainsi que la création ou la modification des réseaux d’électricité et de plomberie, l’assainissement, etc.

Ensuite, viennent des aspects tels que l’isolation thermique, le remplacement du système de chauffage, avant de conclure avec les phases de décoration et d’aménagement intérieur.

Cette réflexion approfondie peut grandement bénéficier de l’expertise d’un architecte ou d’un maître d’œuvre, offrant ainsi un regard avisé et des conseils personnalisés pour guider chaque étape du processus de rénovation de maison.

Obtenir les plans de la maison et du terrain

Obtenir les plans de la maison et du terrain avant d’entamer des travaux de rénovation de maison est crucial pour plusieurs raisons : ⬇️

  • Compréhension de la Structure Existante : Les plans fournissent une représentation détaillée de la structure existante de la maison. Cela inclut la disposition des pièces, les murs porteurs, les ouvertures, et d’autres éléments architecturaux. Cette compréhension est essentielle pour planifier efficacement les modifications et les améliorations envisagées.
  • Détection des Contraintes Techniques : Les plans permettent d’identifier les contraintes techniques, telles que la présence de poutres porteuses, de gaines techniques, ou d’autres éléments essentiels à la stabilité de la structure. Cela aide à anticiper les éventuelles complications et à élaborer des solutions adaptées.
  • Conformité aux Normes de Construction : L’obtention des plans facilite la vérification de la conformité aux normes de construction en vigueur. Cela est particulièrement important si des modifications importantes sont envisagées, car elles doivent respecter les règles de sécurité et de structure en place.
  • Planification Précise des Travaux : Les plans permettent une planification précise des travaux à entreprendre. Ils servent de base pour déterminer l’emplacement des nouvelles installations, des rénovations, et des modifications, garantissant ainsi une exécution plus précise et efficiente sur le chantier.
  • Évaluation des Coûts : Lors de l’obtention des plans, il est plus facile d’estimer les coûts liés aux travaux de rénovation. Cela inclut les matériaux nécessaires, les équipements, la main-d’œuvre, et autres dépenses associées. Une estimation précise permet une meilleure gestion budgétaire du projet.
  • Coordination des Professionnels : Les plans sont des outils essentiels pour coordonner les interventions des différents professionnels impliqués dans les travaux, tels que les architectes, les ingénieurs, les artisans du bâtiment, etc. Ils fournissent une référence commune pour assurer la cohérence du projet.
  • Optimisation des Performances Énergétiques : Les plans aident à évaluer l’efficacité énergétique de la maison. Cela peut conduire à des choix judicieux en matière d’isolation, de chauffage, et d’autres améliorations visant à optimiser les performances énergétiques du bâtiment.

Prioriser les tâches de la rénovation de maison

Une fois toutes les informations nécessaires obtenues, l’étape suivante consiste à plonger dans les détails de votre projet de rénovation de maison et à établir une planification précise.

La nature des travaux à entreprendre est un indicateur clé pour orienter votre planification. Il est important de déterminer s’il s’agit d’un simple rafraîchissement, d’interventions sur le second œuvre (comme l’électricité ou le cloisonnement), ou de travaux sur le gros œuvre. Ces différentes catégories vous permettront de séquencer les travaux dans le temps et de créer un macro-planning.

Le bilan énergétique joue un rôle essentiel dans cette phase en offrant une estimation des dépenses énergétiques annuelles et en fournissant des recommandations pour les réduire significativement. Bien que les travaux visibles tels que le rafraîchissement intérieur, la rénovation de la salle de bain ou une nouvelle cuisine puissent être tentants en premier lieu, il est crucial de ne pas négliger les interventions parfois invisibles à l’œil nu, mais impactantes pour le confort de vie.

En cas de contraintes budgétaires, la priorisation des travaux lourds ou énergétiques, tels que la mise aux normes de l’installation électrique, la réfection de la toiture, l’isolation, le remplacement du système de chauffage, ou le changement des fenêtres, est recommandée. Cela assure la pérennité du bâtiment, garantissant confort et sécurité. Bien que ces opérations puissent sembler coûteuses au départ, il est important de considérer l’amortissement rapide grâce aux économies d’énergie réalisées, en plus des nombreuses aides financières disponibles pour ce type de travaux.

En fonction de vos besoins, la prochaine étape consiste à sélectionner et interroger les différents corps de métier nécessaires au chantier. Selon l’ampleur et la complexité de vos travaux, l’intervention d’un maître d’œuvre peut également être envisagée pour chapeauter efficacement l’ensemble de la rénovation de maison.

Définir le budget pour la rénovation de maison

Bien que le coût d’une rénovation de maison ou d’appartement puisse rapidement s’élever en fonction de vos ambitions et de l’état initial de la construction, des possibilités de gestion budgétaire existent. Les choix des matériaux et des professionnels mobilisés peuvent influencer significativement les coûts. En moyenne, prévoyez environ 1000 euros par mètre carré pour une rénovation complète, avec une marge de 10% supplémentaire par mesure de prudence pour faire face aux imprévus.

Pour une gestion financière optimale, il est crucial de définir des priorités et de hiérarchiser les opérations, en accordant une attention particulière à des aspects incontournables tels que l’isolation ou la mise aux normes électriques.

Après avoir effectué un état des lieux approfondi en première étape, commencez à distinguer les travaux que vous pouvez réaliser vous-même de ceux qui nécessiteront l’intervention de professionnels qualifiés. Dans cette optique, une documentation approfondie est essentielle pour rester informé des dernières innovations et des matériaux appropriés.

Une fois votre projet de rénovation et d’aménagement affiné, il est nécessaire d’établir un budget précis basé sur des devis réalisés sur place pour concrétiser vos plans.

N’oubliez pas d’intégrer à vos calculs les nombreuses aides financières disponibles, notamment pour les travaux de rénovation énergétique, telles que le crédit d’impôt, la TVA à taux réduit, ou encore le prêt à taux zéro. Ces dispositifs peuvent significativement alléger le poids financier de votre projet.

Le choix des matériaux pour la rénovation de maison

Le sélection des matériaux ne se limite pas uniquement à votre budget, elle doit également prendre en considération la construction d’origine et ses spécificités. Il est crucial que les matériaux choisis soient en harmonie avec la structure existante, afin d’éviter d’éventuelles complications ultérieures.

Favorisez l’utilisation de matériaux sains, qui contribuent à maintenir une bonne qualité de l’air intérieur. En parallèle, assurez-vous de les choisir en fonction de leurs performances isolantes pour optimiser l’efficacité énergétique de votre habitation.

Auto-rénovation ou professionnels

Lors de travaux de rénovation de maison, l’option de réaliser soi-même certaines tâches peut sembler attrayante. Cependant, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Le recours à un expert assure un travail de qualité conforme aux normes en vigueur et bénéficie des garanties biennale et décennale, assurant la pérennité des résultats.

Par ailleurs, l’engagement d’un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est une condition essentielle pour accéder aux aides financières disponibles.

Si vous souhaitez vous impliquer dans la rénovation de votre maison (et que vous n’êtes pas un bricoleur expérimenté), il est recommandé de vous orienter vers des tâches de décoration telles que la peinture, le ponçage de parquet, ou la pose de papier peint, qui n’ont pas d’impact significatif sur la structure de la maison.

Les démarches administratives et obligations légales

Depuis le 1er mars 2007, toute extension augmentant la surface habitable de votre maison au-delà de 150 mètres carrés nécessite l’intervention d’un architecte. Cette extension doit être déclarée aux impôts et à votre assureur pour assurer une couverture adéquate.

En cas de modifications extérieures, il est impératif de soumettre une déclaration préalable de travaux ou de demander un permis de construire à la mairie avant de débuter les travaux. Cela garantit la conformité aux régulations locales.

L’impact sur votre logement pendant la rénovation

Lors de travaux de rénovation majeurs, il est préférable de ne pas demeurer sur place en raison des inévitables perturbations quotidiennes générées par les travaux. Une solution pratique consiste à opter pour un logement de substitution pendant la durée du chantier, évitant ainsi tout inconfort.

Dans ce contexte, l’installation d’un studio de jardin Greenkub peut s’avérer être une solution judicieuse. Non seulement il offre un espace temporaire confortable pendant les travaux de rénovation de la maison, mais il a également un potentiel polyvalent une fois les travaux terminés. Ce studio peut être utilisé à des fins locatives, maison d’hôtes, chambre d’ami, ou bureau de jardin. Il constitue également une manière de valoriser votre patrimoine en offrant des opportunités d’utilisation variées.

📌 Les étapes d’une rénovation de maison

Les étapes pour une rénovation de maison

Analyse préliminaire du projet de rénovation de maison

Avant d’entamer la rénovation d’une maison, il est essentiel de procéder à une évaluation minutieuse des installations et des composants de l’habitation tels que l’isolation, la charpente, le toit, la conformité aux normes, l’humidité, et le cloisonnement.

Cette étape initiale, en plus de cibler les travaux à entreprendre et leurs priorités, permet également de déterminer le budget nécessaire, les délais, la durée totale du projet, ainsi que l’ordre d’intervention des professionnels. En somme, elle constitue le fondement essentiel d’une rénovation réussie, offrant une vision claire et organisée de votre projet.

Travaux du gros oeuvre

Cette phase intervient lorsque des composants structurels du bâtiment, tels que l’ossature de la maison, nécessitent des réparations. Cela peut inclure la démolition d’un mur porteur, la correction des fondations, la révision de la charpente ou d’une toiture fortement endommagée, la rénovation des menuiseries extérieures, ou encore la mise aux normes d’un système d’assainissement. Les travaux du gros œuvre visent à établir des bases solides pour votre logement.

Travaux de second oeuvre

Les travaux du second œuvre et les finitions sont essentiels pour conférer à une maison un aspect moderne, fonctionnel et agréable à vivre. Cette phase englobe plusieurs aspects, dont : ⬇️

  • La mise en place de travaux d’isolation thermique et phonique : L’isolation extérieure, intérieure, du toit, et le remplacement des menuiseries contribuent à prévenir les pertes de chaleur, à réduire le bruit, et à réaliser des économies d’énergie en diminuant les coûts de chauffage, par exemple.
  • La création ou la modification de cloisons intérieures : Pour re configurer l’espace de vie (cloisons en placo-plâtre classiques, installation de claustras, ou même l’ajout de verrières industrielles en fer ou en métal…).
  • La mise aux normes électriques, le remplacement des systèmes de chauffage, et la rénovation de la plomberie : cela comprend le remplacement du système de chauffage et de climatisation, l’installation de nouveaux équipements sanitaires, la réfection de l’arrivée d’eau et des évacuations, le remplacement du compteur ou du tableau électrique, ainsi que la pose d’interrupteurs et de prises électriques dans toute la maison.
  • La rénovation des menuiseries intérieures, incluant le remplacement des portes et fenêtres.
  • Le renouvellement des revêtements (sols, murs, plafond) : Avec la peinture des murs, la sélection de planchers et de revêtements appropriés, ainsi que l’installation des plinthes.

Réception des travaux de votre rénovation de maison

Bien que cette phase puisse sembler être une simple formalité, elle revêt une importance cruciale ! Avant de donner votre accord final en signant le procès-verbal de réception des travaux, il est impératif de vérifier que toutes vos exigences ont été prises en compte et que le chantier a été réalisé selon les normes de l’art.

En cas de doute, il est possible d’émettre des réserves. Dans ce scénario, une nouvelle date de finalisation du chantier est fixée pour résoudre ces points, et le paiement final sur le montant des travaux est retenu.

L’aménagement suite à votre rénovation de maison

Avant toute chose, prenez le temps de bien réfléchir au futur style de vie qui collera à votre future maison rénovée. Y aura-t-il des enfants, petits ou en bas-âge ? Combien d’années vous projetez-vous dans cette maison ? Vos adolescents partiront d’ici combien de temps ? Combien de personnes utilisent la salle de bains en même temps ? Allez-vous vous mettre davantage à la cuisine ? Comptez-vous initier de nouveaux loisirs ? Comptez-vous débuter une activité professionnelle ? Autant de questions diverses et variées qui viendront influer vos choix et donc la nature des travaux de rénovation qui viendront transformer votre maison.

La pièce de vie

La tendance actuelle est au décloisonnement. Finis les salons exigus, compartimentés entre des murs. Envisagez d’abattre les cloisons afin de créer de vastes pièces à vivre conviviales et lumineuses ! Un grand salon et une grande salle à manger sont autant de lieux propices aux grandes réunions d’amis et de famille, et de moments de convivialité partagés.

De la même manière, l’époque de la cuisine séparée est révolue ! Faire la cuisine est désormais une activité que l’on fait à plusieurs, une occasion de se retrouver avant le repas pour préparer ensemble le déjeuner, l’apéro ou le dîner ! Vos travaux peuvent ainsi vous amener à abattre les murs séparant votre cuisine, afin de créer un effet de grande cuisine ouverte ou alors remplacer les murs par de grandes verrières lumineuses créant un effet d’ouverture esthétique et harmonieux.

Les chambres

Là aussi les temps sont à l’ouverture et à la lumière. La chambre est un lieu de repos et de méditation. Pensez à refaire les peintures, le sol, mais à investir aussi dans un lit plus confortable, des meubles plus fonctionnels, des placards plus adaptés, encastrés aux murs pour gagner de la place et privilégier l’épure ! Pensez également à rénover vos installations de chauffage dans ces pièces de confort, ainsi que l’isolation phonique, permettant à respecter les espaces de vie intimes de chacun.

Votre salle de bain :

La salle de bain est le lieu de la relaxation avant une longue journée ou après une dure journée de travail ! Optez pour une grande baignoire, propice à la détente, la lecture et la relaxation. Vous pouvez aussi faire le choix d’une douche à l’italienne, plus contemporaine, plus fonctionnelle. Le double lavabo est aussi une solution plébiscitée laissant à chacun la liberté à chacun de se préparer au même moment ! Si vous avez une famille nombreuse, et si vous avez suffisamment de place, pensez à la construction d’une deuxième salle de bains, synonyme de gain de temps et de confort pour tout le monde.

Le sous-sol

Un sous-sol, ça ne se résume plus à un espace de stockage, à une cave ou à une remise. Il est temps de tirer pleinement profit de ce lieu sous terre. Soit en y optimisant l’espace, soit pour en faire un vrai espace de vie à part entière ! Votre sous-sol peut devenir une salle de jeu, ou encore une salle de cinéma ! Un canapé, un projecteur et quelques aménagements, et le tour sera joué ! Vous pouvez aussi y concevoir une salle de sport en y aménageant des machines ou du matériel adapté à vos exercices et votre entraînement !

Les combles

Les combles sont l’autre pièce oubliée par de nombreux propriétaires. Autrefois considéré comme un simple grenier, la rénovation des combles est devenue depuis plusieurs années une solution idéale pour gagner de l’espace et profiter pleinement de sa maison. Il s’agira d’une pièce à part, contrainte en termes de hauteur mais dont vous saurez créer une utilité nouvelle : un bureau, une salle de jeu, une chambre d’amis. Les possibilités ne manqueront pas !

La chaudière et le pôele à bois

Pensez à installer des radiateurs dans toutes vos pièces afin de garantir une température ambiante confortable sans subir de quelconques déperditions de chaleur. Vos travaux de rénovation devront commencer prioritairement par les chantiers concernant l’isolation, avant le chauffage en lui-même. Sans une bonne isolation, un système de chauffage même très performant ne saurait donner son meilleur rendement !

Changez votre vieille chaudière à fioul et remplacez-la par une chaudière moins gourmande en termes de consommation d’énergie. Faites jouer et valoir toutes les aides financières proposées à cet effet pour faire de bonnes économies sur ces travaux importants.

L’option du poêle à bois est à retenir car le poêle est généralement moins polluant que les autres types de chauffage. Il est aussi à terme plus économique.

L’extérieur de votre maison

Pour l’extérieur de votre domicile, pensez à installer de grandes fenêtres qui laissent passer la lumière. Elles donneront l’impression de pièces agrandies, tout en créant un point de vue esthétique sur votre jardin. Vous pouvez également concevoir la construction d’une terrasse pour profiter plus pleinement de votre jardin. La véranda est une autre option qui vous permettra de jouir de votre jardin tout au long de l’année.

La construction d’un studio de jardin est aussi une autre possibilité : vous créez une nouvelle pièce déportée pour votre maison dans laquelle vous serez à même de créer un bureau, une pièce de jeu, de repos, et agrandir ainsi la surface habitable de votre maison.

💰 Quel est le coût d’une rénovation de maison ?

Chaque projet de rénovation est unique, ce qui implique une variation rapide du coût en fonction de plusieurs critères : ⬇️

  • La nature de la maison à rénover (maison de maître, rustique, luxe, ancienne, résidence secondaire…),
  • Le nombre de pièces et la superficie à rénover en mètres carrés, L’état initial du bâti et la diversité des travaux à réaliser : gros œuvre, aménagement intérieur, rénovation énergétique, rénovation électrique,
  • L’accessibilité du chantier,
  • Les choix de finitions, la qualité des matériaux et des équipements à installer, y compris la domotique.

De plus, la négociation avec les différents artisans du bâtiment impliqués dans le projet de rénovation, ainsi que la nécessité d’un maître d’œuvre pour superviser l’ensemble des travaux, sont des facteurs supplémentaires influençant le coût global.

Voici un tableau récapitulatif du coût au m2 en fonction du type de rénovation : ⬇️

Type de Rénovation Tarif au m²
Rénovation Simple et Rafraîchissement 150€ à 620€ par m2
Rénovation Complète 1400€ à 2600€ par m2
Rénovation Lourde 2100€ à 3360€ par m2

Pour la rénovation simple et le rafraîchissement de la maison, cela englobe des travaux simples et rapides qui se réalisent en quelques semaines seulement. Cela peut inclure des tâches telles que la peinture des murs et des plafonds, le remplacement des revêtements de sol ou encore la refonte de la décoration intérieure.

Pour la rénovation complète d’une pièce, cela constitue un projet d’envergure nécessitant plusieurs mois de travail, généralement entre 3 et 4 mois. Elle peut concerner des espaces tels que la cuisine, la salle de bain, les combles, la façade, ainsi que des mises aux normes électriques et des interventions sur la plomberie.

Pour la rénovation lourde, cela équivaut à une restauration totale de l’habitation. Avec une durée minimale de 6 mois, ces travaux complexes exigent l’intervention d’experts du bâtiment qualifiés. Ils comprennent des opérations telles que la démolition de murs porteurs, l’évacuation des eaux usées, la refonte de l’isolation et des modifications structurelles du sol.

Voici un tableau récapitulatif du prix pour différents travaux de rénovation de maison : ⬇️

Type de Travaux Prix au m²
Remise aux normes installation électrique 50€ à 250 € au m2
Ravalement de façade 70€ à 280 € au m2
Aménagement des combles 800€ à 2900 € au m2
Assainissement 1700€ à 14000 € au m2
Rénovation charpente 14000€ à 50000 €
Rénovation plafond 30€ à 400€ au m2
Rénovation de sol 30€ à 350 € au m2
Rénovation murs 25€ à 150 € au m2
Extension de maison 550€ à 7000 € au m2
Isolation de toiture 30€ à 200€
Isolation murs 50€ à 350€

✅ Les aides financières pour la rénovation de votre maison

Sachez qu’il n’y a pas que pour l’achat d’une maison que vous pouvez solliciter certaines aides ! Rénover son habitation ouvre aussi à certains soutiens financiers.

Les aides financières pour une rénovation de maison

L’éco prêt à taux zéro (ou éco-PTZ)

L’éco prêt à taux zéro1 est un prêt à taux d’intérêt nul, qui peut vous aider dans vos travaux de rénovation énergétique. Il peut vous être octroyé en tant que propriétaire qui détient un bail ou comme locataire d’un logement ancien. Pour pouvoir en bénéficier vos travaux doivent pouvoir être éligibles – combiner deux travaux éligibles a minima – ou permettre d’obtenir au global une performance énergétique minimale de votre maison.

Parmi les travaux éligibles (qui doivent donc être combinés par deux au minimum) :

  • L’isolation de la toiture
  • L’isolation des murs extérieurs
  • Le remplacement des menuiseries (fenêtres, portes classiques, coulissantes, verrières…)
  • L’installation d’un système de chauffage
  • L’installation d’un nouveau système de production d’eau chaude
  • L’installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire qui utilise une source d’énergie renouvelable.

 Le programme de l’Agence Nationale de L’Habitat : « habiter mieux »

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) est un établissement public en charge de l’amélioration de l’état du parc de logements privés existants afin de lutter contre les fractures territoriales et sociales. Elle encourage ainsi les travaux de rénovation de maison et de réhabilitation des logements par le biais d’aides financières proposées aux propriétaires aux revenus modestes ainsi qu’aux syndicats de copropriété fragiles ou en difficulté.

L’Anah peut accorder une subvention pour la réalisation de travaux dans des logements anciens afin de les rénover sous certaines conditions. Les travaux doivent en effet permettre d’améliorer l’efficacité énergétique du logement et de diminuer significativement les pertes les déperditions d’énergie de ce même logement.

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique)

Le CITE2 permet de déduire de votre impôt sur le revenu de 15 à 30% des dépenses d’équipement et de main d’œuvre effectuées pour vos travaux de rénovation énergétique éligibles. Sont éligibles les locataires, les propriétaires occupants, les occupants à titre gratuit. A noter : le logement concerné doit être l’habitation principale et être construit depuis plus de deux ans.

Les certificats d’économies d’énergies (CEE)

Les certificats d’économies d’énergies3 incitent les fournisseurs d’énergie à inviter leurs propres clients à mener des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Si ces clients réalisent leurs travaux d’amélioration énergétique, et ceci en contrepartie de la preuve de ces travaux, ceux-ci perçoivent alors une prime énergie qui peut atteindre plusieurs centaines d’euros.

La prime énergie solidaire

Cette prime peut être accordée aux ménages se trouvant en situation de précarité énergétique – et selon un certain niveau de ressources – pour leur permettre de financer et mener à bien une partie de leurs travaux, par exemple pour une meilleure isolation.

Le chèque énergie

Depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie vous permet de payer une partie de votre facture mais aussi certains travaux de rénovation énergétique. Il vient remplacer les tarifs sociaux de l’énergie auparavant applicables (tarif de première nécessité pour l’électricité, tarif spécial de solidarité pour le gaz naturel)

Retenez donc qu’il existe de très nombreuses aides pour vous aider à financer vos travaux de rénovation de maison.

Une TVA réduite pour certains travaux

Sachez que différents taux de TVA s’appliquent dans le bâtiment selon les travaux réalisés par un professionnel.

Le tableau ci-dessous détaille quelques exemples de travaux, associés au taux de TVA applicable : ⬇️

Type de travaux Taux de TVA applicable
Construction neuve TVA normale à 20%
Travaux de peinture TVA intermédiaire à 10% pour un logement construit depuis plus de deux ans
TVA normale si le logement a été achevé il y a moins de deux ans
Remplacement de menuiseries TVA réduite – taux de 5,5% pour le changement des fenêtres pour une amélioration énergétique.
TVA intermédiaire (10%) pour un logement construit depuis plus de deux ans – pour une porte de garage par exemple
TVA normale de 20% si le logement a été construit il y a moins de 2 ans
Travaux de plomberie TVA intermédiaire pour un logement achevé depuis plus de 2 ans
TVA normale pour une habitation achevée il y a moins de 2 ans
Construction et / ou remplacement d’une cuisine Salle de bains TVA intermédiaire de 10% si le logement date de plus de 2 ans
TVA normale de 20%
Travaux d’isolation TVA réduite à 5% pour un logement construit depuis plus de 2 ans
Sinon c’est le taux de TVA normale qui s’applique (20%)
Revêtement de sol et mur TVA intermédiaire (10%) pour les habitations achevées depuis plus de 2 ans
Sinon TVA normale

📝 Les démarches administratives pour des travaux de rénovation de maison

Avant d’entamer des travaux de rénovation de maison, il est essentiel de se documenter sur la réglementation, les normes d’urbanisme et de construction spécifiques à votre commune. Les procédures administratives varient en fonction de la nature des travaux, du type de maison à rénover (maison mitoyenne, résidence secondaire, maison urbaine, maison rurale, maison à ossature bois, maison en pierre, etc.) et de la localisation géographique du logement.

Démarche Type de travaux
Déclaration préalable des travaux – Demande auprès de la Mairie pour vérifier si le projet de rénovation respecte les règles d’urbanisme de la commune.

– Adaptée pour de petits travaux qui n’altèrent pas l’aspect extérieur de la maison.

Permis de construire – Obligatoire pour des travaux modifiant les structures porteuses, créant une nouvelle ouverture sur le toit, ou ajoutant une extension au bâtiment.
Recours à un architecte – Obligatoire si la surface habitable totale de la maison, dans le cadre de la rénovation ou de l’extension, est égale ou supérieure à 150 m2.

– L’architecte réalise un diagnostic de la bâtisse, hiérarchise et chiffre les travaux, et valorise le logement grâce à ses compétences techniques.

🕦 La durée d’une chantier de rénovation de maison

La durée de la rénovation d’une maison varie en fonction de l’étendue des travaux à entreprendre et de la superficie à rénover. Elle peut s’étaler sur environ 4 à 5 semaines pour un simple rafraîchissement, jusqu’à un an si l’ensemble de la maison doit être rénové, notamment dans le cas d’un grand pavillon.

Voici un tableau récapitulatif de la durée d’un chantier de rénovation d’une maison :

Rafraîchissement Rénovation complète Rénovation lourde
Surface de 80 m² 4 semaines 6 semaines 8 semaines
Surface de 90 m² 5 semaines 8 semaines 9 semaines
Maison de 100-130 m² 8 semaines 9 semaines 10 semaines
Maison de 140-180 m² 9 semaines 10 semaines 11 semaines
Maison de 180-220 m² 10 semaines 11 semaines 12 semaines

👷‍♂️ Qui contacter pour une rénovation de maison ?

Si vous avez une vision claire des travaux à réaliser et du budget nécessaire, il est temps de contacter les professionnels pour concrétiser votre projet. Voici qui contacter en fonction de la nature de vos travaux : ⬇️

Rénovation lourde : Architecte ou Maître d’œuvre

Pourquoi ?

Si votre projet implique des travaux importants, tels que la toiture, les murs porteurs, une extension ou un réaménagement total, faire appel à un architecte est fortement recommandé. Ce professionnel offre des conseils avisés, supervise tous les corps de métier, coordonne les travaux et s’occupe des démarches administratives. En l’absence d’un architecte, un maître d’œuvre ou une entreprise générale spécialisée peut être une alternative, coordonnant efficacement les différents intervenants.

Rénovation légère : Artisans individuels

Pourquoi ?

Pour des travaux isolés ou de rénovation légère tels que l’isolation, le remplacement des fenêtres, la peinture, la création de cloisons, etc., il n’est pas nécessaire de passer par une entreprise générale. Vous pouvez directement contacter les artisans individuels pour obtenir des devis. Cependant, cela implique la coordination des travaux et la garantie de la conformité des réalisations à vos attentes.

💡 Bon à savoir : Assurez-vous de demander plusieurs devis pour garantir le meilleur rapport qualité-prix. Vérifiez que les professionnels sont correctement assurés pour la réalisation des travaux.

Travaux de rafraîchissement et d’aménagement : Décorateur ou Architecte d’intérieur

Pourquoi ?

Ces travaux, souvent plus simples, peuvent être réalisés par vous-même, mais l’expérience, le temps et la patience sont essentiels. Si nécessaire, l’intervention d’un professionnel, tel qu’un décorateur ou un architecte d’intérieur, peut être judicieuse pour des conseils sur les couleurs, le mobilier et l’agencement optimal. Gardez à l’esprit que la recherche de plusieurs devis reste une étape cruciale, et il est impératif de vérifier les assurances des professionnels sélectionnés pour assurer la qualité et la sécurité de vos travaux.

🛑 Les erreurs à éviter pendant une rénovation de maison

Entamer un projet de rénovation après l’acquisition d’une maison, d’un pavillon, d’une grange dans un petit village, ou même d’une résidence secondaire en bord de mer, constitue un projet de vie significatif. La réussite de cette rénovation de maison, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, dépend de votre implication ! L’organisation joue un rôle capital dans ce type de travaux, et il est essentiel d’éviter certains pièges pour éviter tout retard dans le chantier ou des coûts supplémentaires inattendus dus à des malfaçons.

Afin de mener à bien cette rénovation de maison en toute sérénité et sans surprises désagréables, voici une liste des 10 erreurs à éviter lors de la réhabilitation d’une habitation.

Sélection inappropriée du professionnel pour la rénovation de maison

Quand vous vous lancez dans la rénovation de votre maison, le choix du professionnel devient une étape cruciale. Cette figure clé pour la réussite du chantier mérite une attention particulière. Pour garantir une sélection judicieuse, posez-vous les questions essentielles :

  • ➡️ Est-il enregistré au registre du commerce et des sociétés (RCS) ?
  • ➡️ Peut-il fournir un devis détaillé et précis ?
  • ➡️ Dispose-t-il de toutes les assurances requises ?
  • ➡️ Quelles garanties peut-il offrir ?
  • ➡️ Le coût de la rénovation est-il équitable ?
  • ➡️ A-t-il des références solides ?
  • ➡️ Quels sont les labels et certifications dont il bénéficie ?

Afin d’éviter tout litige, prenez le temps de vous informer minutieusement sur l’entreprise de bâtiment. Optez pour un professionnel avec un historique riche en références et possédant un réseau développé, des critères décisifs. Ce choix vous permettra de bénéficier de son expertise dès le premier contact, sans engagement financier.

💡 Bon à savoir : Le professionnel vous fournira un devis précis et détaillé, vous conseillera sur les aides disponibles, et vous orientera vers le mode de financement adapté à votre situation et à votre projet.

Faire le mauvais choix des produits pour la rénovation de maison

Économiser sur le choix des matériaux peut sembler avantageux à court terme, mais cette décision peut entraîner des conséquences néfastes à long terme, comme révélé souvent après la fin du chantier. Opter pour des matériaux bon marché, bien que cela puisse générer des économies immédiates, expose au risque de dépenses futures plus importantes. Cette logique s’applique également aux professionnels proposant des services à un coût inférieur à la moyenne, car cela peut se traduire par des économies sur la qualification de la main-d’œuvre et les prix des matériaux, mais au détriment de la qualité du travail.

Certains matériaux bon marché peuvent également présenter des risques pour la santé, tels que la peinture agglomérée, le contreplaqué, le bois aggloméré et l‘amiante. Il est crucial de privilégier des matériaux de qualité pour la peinture, le plancher ou l’isolant.

Adaptez soigneusement le choix des matériaux à chaque pièce lors de votre projet de rénovation de maison. Pour les espaces exposés à une utilisation intensive, comme la cuisine, l’entrée, le garage et les chambres d’enfants, considérez non seulement l’esthétisme mais aussi la facilité d’entretien et la robustesse.

Privilégiez des matériaux résistants, comme une peinture satinée plutôt que mate, ou encore optez pour une peinture glycérophtalique adaptée aux pièces d’eau. Pour les sols, les options comme le PVC, le vinyle ou les sols stratifiés sont recommandées, tandis que le parquet en bois massif est déconseillé pour des pièces exposées à l’humidité. Pour un style moderne, envisagez le remplacement du carrelage classique par un revêtement béton ciré, offrant facilité d’entretien et personnalisation.

Mauvaise estimation du coût des travaux de rénovation de maison

Évaluer correctement l’étendue des travaux avant de débuter votre projet de rénovation de maison est essentiel pour éviter des surprises désagréables. Que ce soit pour une extension, une surélévation, une isolation, ou des rénovations électriques, de plomberie, ou de plâtrerie, une compréhension approfondie de l’état de chaque aspect de votre maison est cruciale.

Il est fortement recommandé de réaliser un diagnostic exhaustif et d’établir un budget de rénovation avec l’aide d’un professionnel du bâtiment. L’erreur courante commise par les particuliers est la sous-estimation initiale de l’enveloppe budgétaire, exposant ainsi à des charges supplémentaires inattendues. Opter pour une rénovation de maison complète avec l’assistance d’un professionnel unique est souvent plus rentable que de fragmenter les travaux entre différents intervenants.

Pour obtenir une vision d’ensemble, la comparaison de plusieurs devis peut vous fournir un coût moyen estimatif. Il est essentiel de prévoir un budget de secours pour anticiper d’éventuels imprévus pendant le déroulement du chantier, assurant ainsi une gestion plus sereine des coûts.

Méconnaissance des démarches administratives

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation, il est impératif de bien comprendre les démarches nécessaires. Certains travaux exigent l’obtention d’un permis de construire ou d’une déclaration de travaux. Cette autorisation est essentielle pour des travaux substantiels tels que la démolition de murs ou la construction d’une annexe, englobant toutes les modifications du volume de votre maison, les rehaussements de murs, ou les percements d’ouverture.

Il est crucial de se renseigner en amont sur toutes les exigences auprès de la mairie ou du syndic, surtout si vous résidez en copropriété. Ignorer ces démarches peut entraîner une violation du code de l’urbanisme. Il est important de ne pas sous-estimer l’attention des autorités en pensant qu’elles ne remarqueront pas vos travaux.

En cas de méconnaissance de ces démarches, le tribunal de grande instance (TGI) peut exiger, après un procès-verbal déposé à votre encontre, l’arrêt immédiat de votre chantier, la démolition de constructions récentes, et leur mise en conformité avec les réglementations en vigueur.

Ne pas préparer son projet de rénovation de maison

Éviter l’absence de préparation et de programmation lors de la rénovation de votre maison est crucial, surtout pour des projets d’envergure. Il est vivement recommandé d’effectuer une préparation minutieuse avant le début des travaux afin de pouvoir évaluer les services nécessaires et budgétiser l’ensemble. La deuxième raison essentielle est d’anticiper les risques associés au chantier et d’éviter tout dépassement budgétaire.

La base d’une préparation réussie réside dans une compréhension approfondie de vos besoins et de vos aspirations. Il est judicieux de ne pas vous lancer dans un projet de rénovation sans avoir préalablement énuméré ces éléments pour l’artisan ou le professionnel qui vous accompagnera dans vos travaux. En cas de contraintes budgétaires, vous avez la possibilité de ne pas réaliser tous les travaux simultanément, d’où l’intérêt d’une organisation des interventions dans un ordre logique, afin d’optimiser l’efficacité.

Par exemple, planifier l’isolation thermique avant l’installation d’une chaudière est essentiel. Dans cette optique, choisir un modèle puissant de chaudière pourrait s’avérer moins pertinent et entraîner des coûts élevés à l’usage. En d’autres termes, vos besoins en chauffage ne seront plus les mêmes après avoir isolé votre maison. Il est recommandé d’opter pour une chaudière à puissance modulable, permettant une optimisation de la consommation une fois les travaux terminés.

Foire aux question au sujet de la rénovation de maison 

Quel budget prévoir pour rénover une maison ?

Pour une rénovation partielle de maison, le budget se situe entre 500 et 900 € TTC par m², tandis qu’une rénovation complète oscille entre 900 et 1200 € TTC par m². En cas de rénovation lourde, les coûts peuvent atteindre entre 1200 et 2000 € TTC par m². Les coûts associés à un rafraîchissement varient généralement entre 200 et 500 € TTC par m².

Quel budget pour rénover une maison de 100 m² ?

Si la maison nécessite une rénovation modérée, un budget de 50 000 à 100 000 offre une enveloppe conséquente permettant d’améliorer significativement le confort. Cette somme peut être allouée, par exemple, à la modernisation de toutes les ouvertures. Les fenêtres à double vitrage, par exemple, se situent dans une fourchette de prix allant de 400 à 1000 , tandis que les portes-fenêtres sont généralement peu plus onéreuses.

Quelles sont les étapes pour rénover une maison ?

Les étapes de rénovation d’une maison :

  1. Évaluation approfondie de la résidence et de ses exigences.
  2. Organisation des procédures à suivre.
  3. La phase de démolition de la structure.
  4. Élimination des débris et des résidus de chantier.
  5. Travaux de gros œuvre et assainissement Isolation des parties extérieures et intérieures.
  6. Interventions sur les installations électriques, de chauffage et de plomberie.
  7. Travaux de peinture et aménagements intérieurs.
  8. Nettoyage complet après les travaux Installation dans le nouvel espace.

Quels travaux pour 100 000 euros ?

Excepté la toiture, environ 100 000 euros représentent une estimation pour mener à bien la rénovation complète d’une maison de 80 m² en état très dégradé. Cette somme permet de remplacer toutes les fenêtres, aménager une cuisine et une salle de bains, ainsi que d’effectuer une rénovation électrique intégrale.

Pourquoi rénover plutôt que construire ?

Rénover plutôt que construire peut être préférable en raison de considérations budgétaires, de l’emplacement privilégié de la propriété, et de la possibilité de conserver des éléments existants, réduisant ainsi les coûts. La rénovation offre également souvent une solution plus rapide pour répondre aux besoins d’espace ou de style.

Quels sont les avantages de la rénovation par rapport à la construction neuve ?

La rénovation peut être plus économique, permettre la préservation de caractéristiques historiques et offrir une solution plus rapide pour répondre aux besoins d’espace.

Comment choisir le bon professionnel pour une rénovation ?

Pour choisir le bon professionnelpour votre rénovation, vérifiez les références, assurez-vous qu’il soit immatriculé, demandez des devis détaillées et choissisez quelqu’un en qui vous avez confiance.

  1. Service Public, l’Éco prêt à taux zéro, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905 []
  2. Économie gouv, le CITE, https://www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite []
  3. Service Public, les certificats d’économies d’énergies, https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35584 []