Pratiquez votre activité médicale directement depuis votre domicile sans perturber votre espace de vie et préservez votre intimité. Installer un local professionnel Greenkub dans son jardin c’est avoir tous les avantages d’un cabinet à domicile sans les inconvénients et le tout en valorisant sa propriété.

2 Cabinets de praticien Greenkub

Voici le seul résultat

Cabinet de praticien, 20m²

60 363

Aménagez votre Greenkub pour recevoir vos patients dans des conditions idéales : salle d’attente, espace de prise en charge du patient, coupleur de débit internet CPL, accès handicapés et bien plus. Nous prenons en charge les démarches administratives, la livraison, l’installation en 5 jours et nous garantissons votre Greenkub jusqu’à 15 ans.

Idéal pour :

  • Cabinet de kinésithérapie pour un praticien et son patient
  • Cabinet thérapeutique, sophrologie ou autre soin psychologique
Configurer ce modèle →

Quelles activités peut-on exercer dans un cabinet à domicile ?

Toutes les activités libérales peuvent être exercées à domiciles à condition de respecter les normes imposées par la branche à laquelle appartient l'activité réglementée.

Les cabinets de praticien Greenkub sont plébiscités par les psychothérapeutes, les kinésithérapeutes, les médecins généralistes, les dentistes, etc.

Quel est l'intérêt d'une annexe pour créer son activité ?

Utiliser un studio Greenkub aux normes PMR pour son activité permet de créer un espace exclusivement dédié à la pratique de sa profession en dehors de chez soi. La séparation temporelle et physique entre pratique professionnelle et vie personnelle est aussi importante que la séparation de son compte bancaire personnel et son compte bancaire professionnel. Elle augmente la productivité et la concentration du praticien. Par ailleurs, cela permet d'accueillir des patients dans un environnement neutre.

Comment développer son activité de praticien ?

Combien d'argent faut-il pour développer son activité de thérapeute ou de praticien en thérapie brève ? Aujourd'hui, nous allons aborder cette question que vous vous êtes sûrement posée et voir s'il existe une approche plus efficace pour développer votre activité sans stress, même avec un petit budget.

La question du coût et de l'investissement financier est souvent posée et constitue un frein au développement pour beaucoup de praticiens, car ils imaginent des dépenses complexes et onéreuses. Ces dépenses ne sont pas inutiles, mais il est important de se poser les bonnes questions et d'avoir les bonnes stratégies dès le début. Beaucoup de praticiens rencontrent des problèmes de rentabilité en raison d'une mauvaise approche et de dépenses non-prioritaires.

Cette situation plonge le praticien dans le doute et l'anxiété, entraînant une boucle sans fin de stress et de dépenses pour tenter de faire décoller son activité. C'est la raison pour laquelle beaucoup de praticiens abandonnent ou continuent à vivre dans le doute entre une activité qu'ils souhaitent développer pour quitter leur emploi actuel et les résultats qui tardent à venir. En effet, 80% des praticiens et des thérapeutes ne vivent pas exclusivement de leur métier.

Penser que le développement de son activité est exclusivement lié à la question de l'argent est assez dangereux, car il sous-entend que la visibilité dépend uniquement de causes extérieures.

Les causes qui échappent à notre contrôle peuvent entraîner des comportements nuisibles au développement d'une activité sur le long terme. Ils peuvent provoquer procrastination, angoisse, stress et découragement. Certains praticiens multiplient les formations et certifications, pensant qu'ils ne sont pas suffisamment compétents pour attirer le public.

Toutefois, cette approche ne résout pas le problème de visibilité. Aujourd'hui, avec un accès facile à internet et des outils gratuits pour diffuser du contenu de qualité, il est simple de se faire connaître. Le smartphone est une véritable arme de communication massive souvent sous-estimée.

Pour développer son activité de thérapeute ou praticien, il faut trois éléments : un objectif financier clair et assumé, une stratégie de visibilité au service de cet objectif et des actions concrètes et régulières pour mettre en œuvre cette stratégie.

Créer un site internet peut être coûteux, mais il est possible de le faire soi-même ou de déléguer cette tâche à un prestataire. Des services en ligne avec abonnement mensuel permettent également d'avoir rapidement une présence sur le net. Si le budget est limité, il est recommandé d'utiliser d'autres moyens de diffusion comme YouTube, le deuxième moteur de recherche le plus consulté après Google.

En exploitant ces moyens de communication accessibles, les praticiens peuvent promouvoir leur savoir-faire et attirer un public plus large sans dépenser une fortune.

Développez votre marque personnelle sur des médias tels que YouTube en proposant des vidéos pratiques et accessibles qui apportent de la valeur à votre audience. La diffusion régulière de vos vidéos engendrera de l'engagement et de l'interaction, créant ainsi une image forte autour de votre personne en tant que thérapeute ou praticien.

L'investissement le plus important à réaliser est en vous-même : se former, apprendre, pratiquer et acquérir des connaissances utiles. Il est essentiel de savoir à qui s'adresse votre offre thérapeutique, comment créer du contenu rapidement, être à l'aise devant la caméra et écrire des articles de blog qui apportent de la valeur. Pour développer votre activité, il vous faut motivation, connaissance utile et passage à l'action massive et régulière.

Dans les métiers de la thérapie et de l'accompagnement, le praticien est au centre de son activité. Les éléments techniques tels que le site internet, les réseaux sociaux et le mailing ne sont que des outils pour porter votre voix vers votre public. Travaillez sur votre propre image et la manière dont elle est perçue par ce dernier.

Il existe trois types de communication : verbale, non-verbale et digitale. Cette dernière est plus facile à maîtriser et à diffuser, car vous avez le contrôle sur l'image renvoyée à votre public. Penser au développement de son activité en termes d'argent nuit à la démarche et tue la créativité.

Au lieu de se focaliser sur les dépenses (cabinet, charges, frais de déplacement), considérez plutôt le verre comme étant à moitié plein et concentrez-vous sur l'apport de valeur à votre audience. Avec motivation, régularité et connaissance appropriée, vous ferez croître votre cabinet plus rapidement que vous ne le pensez.

Pour rendre votre activité visible et aider le maximum de personnes à aller vers le mieux-être, il est essentiel de se concentrer sur les valeurs, la plus-value et l'aide apportée aux gens. Cette approche donne de l'énergie pour apprendre, évoluer et sortir de sa zone de confort vers une zone des possibles.

Si tu souhaites développer votre activité de thérapeute ou praticien de manière sereine et efficace, mon conseil est de te recentrer sur la plus-value et l'aide que tu apportes, plutôt que sur l'argent qu'ils pourraient laisser. C'est un paradigme simple et puissant qui a peut-être été à l'origine de votre intérêt pour ces métiers. Il faut donner avant de recevoir, c'est la règle d'or à respecter. Plus tu offres en termes de valeurs, conseils et bienveillance, plus tu recevras.

Sur 100 personnes qui écoutent votre discours, 10 à 20 seront plus intéressées que les autres. Si ce que tu dis les aide à améliorer leur vie sans même se déplacer à votre cabinet, 2 ou 3 franchiront le pas si l'image que tu dégages est bienveillante. La question de l'argent est donc mal posée et adopter une posture intellectuelle différente permet d'économiser beaucoup d'énergie et de créativité pour débloquer votre situation, vivre de votre métier et aider le maximum de personnes.

Autres espaces à vivre qui pourraient vous intéresser

Informations mises à jour le