Construire une maison container, sans faire appel à un architecte, tout en s’imaginant un mode de vie alternatif, minimaliste et écologique, représente l’une des grandes aspirations de notre époque.

La maison container simple se présente aujourd’hui au monde de l’architecture comme une ressource incroyablement polyvalente, ses qualités permettent d’envisager de nouvelles manières de construire et de penser l’habitat individuel.

Le prix d’une maison container simple peut varier largement, allant de 10 000 à 35 000 euros, soit entre 800 et 1 200 euros/m² pour une structure simple utilisant un seul container.

Voici un tableau récapitulatif du prix d’une maison container simple :

Critère Estimation des coûts
Coût d’un container (neuf) Environ 2 750€
Coût d’un container (occasion) Environ 1 500€
Transport du container Environ 10 000€ (variable selon distance)
Prix moyen en autoconstruction 700€ – 1 000€/m²
Prix moyen via constructeur clé en main 1 200€ – 1 800€/m²
Prix moyen via architecte clé en main 1 700€ – 2 200€/m²
Prix total avec aménagement intérieur 700€ – 3 000€/m²

N’oubliez pas que les coûts d’une maison container simple fluctuent en fonction de facteurs tels que la taille, le nombre de containers, les matériaux utilisés, les finitions intérieures et extérieures, et les spécificités de l’emplacement.

Dans cet article

En bref

  • Introduction à la maison container simple
  • Cargotecture et maison container
  • Construire et aménager une maison container
  • Prix d'une maison container

🏡 Qu’est-ce qu’une maison container ?

Une maison container simple est un type d’habitat modulaire construit à partir d’un ou plusieurs containers maritimes. Dans le cas d’une maison container simple, la conception du plan de la maison repose sur l’utilisation d’un seul container maritime.

Un container est une caisse en acier Corten constituée d’une ossature en acier soudé, de parois en tôle ondulée et d’un plancher en bois.

Initialement destinés au transport maritime ou au stockage de marchandises non-polluantes, les containers sont de plus en plus recyclés et réutilisés comme modules structurels de base pour penser de nouveaux types de projets de construction alternatifs (habitats minimums pour des particuliers, extension de maison, habitats collectifs modulaires, habitat d’urgence, etc.).

Quelle est la surface habitable d’une maison container ?

Il existe 2 grands types de containers maritimes qui peuvent être utilisés dans un projet de construction de maison individuelle :

  • le container DRY de 20 pieds (6×2,4×2,5 mètres), qui offre une surface habitable de 13.8 m².
  • le container DRY de 40 pieds (12×2,4×2,5 mètres), qui offre une surface habitable de 28.3 m².

Au-delà de la surface habitable propre au type de container, c’est la disposition astucieuse de plusieurs containers qui permet de créer des espaces extérieurs, couverts ou découverts, et qui ajoute une plus-value au plan de maison initial.

Tout cela doit être bien pensé lors de la conception et dépendra du projet de construction et des décisions prises par l’architecte, le constructeur de maisons où la personne qui va concevoir le plan de la maison container.

Maison container VS Tiny house

Bien que ces deux types d’habitats minimalistes partagent de nombreux éléments en commun, la Tiny House Greenkub se distingue de la maison container simple par son ossature bois (une maison container est constituée d’une ossature acier) et par son aspect mobile (une maison container est vouée à être installée de manière permanente sur des fondations).

Comparatif d'une maison container simple VS une Tiny House

Les avantages d’une Tiny House avec une ossature bois par rapport à une maison container simple avec une ossature acier dépendent de plusieurs facteurs :

  • Poids et mobilité : Les Tiny Houses en ossature bois sont souvent plus légères que les maisons containers en acier, ce qui peut faciliter leur transport sur route. Les maisons containers peuvent être plus lourdes en raison de leur structure en acier, ce qui peut nécessiter des moyens de transport plus lourds et coûteux pour les déplacer.
  • Isolation thermique et acoustique : Le bois offre naturellement de bonnes propriétés d’isolation thermique et acoustique. Les maisons en ossature bois peuvent donc être plus efficaces pour maintenir une température confortable et réduire les bruits extérieurs par rapport aux maisons containers en acier, qui peuvent nécessiter des améliorations d’isolation supplémentaires.
  • Durabilité et entretien : Le bois peut nécessiter un entretien régulier pour prévenir la pourriture, les insectes et d’autres dommages liés à l’humidité. Les maisons containers en acier sont souvent plus durables et nécessitent moins d’entretien, mais peuvent être sensibles à la corrosion dans certaines conditions.
  • Adaptabilité et personnalisation : Les structures en bois offrent souvent plus de flexibilité en termes de conception et de personnalisation. Il est généralement plus facile d’ajouter des éléments architecturaux ou de modifier la structure d’une Tiny House en bois par rapport à une maison container en acier, qui a une forme et des dimensions préétablies.
  • Coût initial : En fonction des matériaux disponibles localement et des coûts de construction, les Tiny Houses en bois peuvent parfois être moins chères à construire que les maisons containers en acier. Cependant, cela dépend également des spécificités du projet et des matériaux utilisés.
  • Flexibilité résidentielle : Une Tiny House mobile peut être déplacée en fonction des changements de vie. Si vous changez d’emploi, de région ou si vos besoins de logement évoluent, vous pouvez facilement transporter votre maison avec vous, offrant ainsi une solution résidentielle flexible.

Contrairement à la maison container simple, la Tiny House bénéficie d’un statut fiscal particulier, exempt de taxe d’habitation ou de taxe foncière. Elles peuvent par ailleurs être installées sur certains terrains non constructibles en zone pastille réservés aux logements mobiles.

📝 D’un point de vue administratif, en France, le terme “Tiny House” désigne une “résidence mobile terrestre” construite et fixée sur une remorque et montée sur un double essieu central, ce qui lui permet d’être tractée par un véhicule et facilement transportable sur les routes.

🏗 Cargotecture et formes de maisons containers sont possibles

Les possibilités de conception et de construction en utilisant des containers maritimes sont presque infinies. Il est possible de penser une maison container simple, minimaliste et intelligemment aménagée dans un seul container, tout comme il est possible d’imaginer un habitat plus complexe (une grande maison de plain-pied ou une maison à étages) construit avec 2 ou 3 containers maritimes combinés.

Maison container simple : avec 1 container maritime

Construire une maison container simple avec 1 container invite à la créativité !

En effet, les dimensions du projet sont déjà prédéfinies par les dimensions du container. L’enjeu est donc d’aménager des espaces polyvalents pour répondre aux besoins de base des futurs occupants (à savoir, manger, dormir et se laver), et les faire tenir dans 14 m² ou 28 m² selon le type de container utilisé (containers DRY de 20 ou 40 pieds).

Les espaces devront être optimisés et le mobilier choisi (ou conçu sur mesure) de manière intelligente.

Une maison container simple

“The Porter”, une maison container simple de 28 m² construite par l’entreprise Bob’s Container à partir d’un container de 40 pieds

Maison container avec 2 ou 3 containers maritimes

Concevoir et construire une maison individuelle avec 2 ou 3 conteneurs permet de voir plus large en termes d’espace et d’usage, et de jouer avec les volumes en utilisant différents types de conteneurs : espaces en double hauteur, mezzanines, balcon ouvert, terrasse couverte.

Plus d’espace signifie également plus d’options d’usage et de pièces possibles : locatif, bureau, salle de jeux, chambre d’amis, atelier d’art ou salle de sport, pièce multi-usage, etc.

En termes de surface habitable, une maison de plain-pied ou une maison moderne à étage conçue avec 2 ou 3 container s’éloigne déjà un peu du concept d’habitat minimum pour se rapprocher de celui d’une maison traditionnelle.

Cette option donne plus de liberté aux esprits créatifs qui souhaitent penser un habitat original, car conçu grâce à des containers, sans sacrifier le confort et les possibilités d’aménagement (espaces intérieurs, extérieurs, et modulables) d’une maison contemporaine.

Une maison container double

Estúdio Lapinha, conçu par le studio d’architecture Piano Livre au Brésil à partir de 2 containers de 20 pieds accolés.

Habitat modulaire : plus de 3 containers maritimes

Faire construire une maison container simple avec plus de 3 containers permet d’exploiter le potentiel modulaire de cet élément structurel au maximum, et de concevoir des configurations d’habitats créatives, comme avec une maison container simple avec un étage.

Une maison container avec un étage

On remarque de ce fait des avancées sur l’esthétique, les possibilités d’usage, d’organisations et d’équipements : maison à étage, maison de plain-pied , maison contemporaine, villa bioclimatique ou maison moderne avec toit plat

💡 Le saviez-vous ?

Le premier projet d’habitat modulable de ce type a été conçu par Philip C. Clark dans les années 80 aux États-Unis, en Louisiane. Ce projet de maison individuelle sur 2 étages, composée de 4 conteneurs empilés, a remporté un franc succès auprès du monde de l’architecture.

Depuis cette première expérimentation prometteuse, le conteneur maritime a largement démontré son potentiel et sa polyvalence en tant qu’élément structurel de base pour la conception d’habitat de tout type et de toutes tailles (logement étudiant, logement d’urgence, locaux commerciaux, maison contemporaine, etc.).

📝 Quelles autorisations pour construire une maison container simple ?

La construction d’une maison container simple est soumise aux mêmes réglementations que tout autre type de construction.

Avant, pendant et après la construction de la maison container simple, il vous faudra effectuer les demandes nécessaires à l’obtention de différents documents :

  • Un certificat d’urbanisme (document administratif délivré par les autorités municipales qui renseigne sur les règles d’urbanisme applicables à un terrain. Il fournit des informations concernant la constructibilité du terrain, les règles de construction, les droits et obligations en matière d’aménagement).
  • Un permis de construire (si votre projet dépasse les 20 m² de surface de plancher, un permis de construire sera nécessaire, sinon, une simple déclaration préalable de travaux suffira).
  • Une étude thermique RE2020 (évaluation détaillée de la performance énergétique d’un bâtiment, conforme à la réglementation en vigueur, comme la norme RE 20201 en France, elle vise à évaluer la consommation énergétique prévisionnelle du bâtiment, son impact environnemental et son efficacité énergétique).
  • Une déclaration de début et de fin de travaux (procédure administrative obligatoire lors de la réalisation de certains travaux comme la construction d’une maison container simple).
  • Un test d’étanchéité (souvent appelé test de perméabilité à l’air, est une évaluation réalisée dans le cadre de la construction d’une maison pour mesurer son niveau d’étanchéité à l’air).

Dans certains cas, et selon la zone géographique, il sera nécessaire d’obtenir d’autres autorisations comme des autorisations environnementales ou des autorisations pour les raccordements aux services publics (eau, électricité, gaz et l’assainissement). Il est nécessaire d’analyser en profondeur le PLU (plan local d’urbanisme) de votre commune pour maximiser vos chances d’acceptation.

💡 Bon à savoir : Si vous passez par un constructeur de maisons individuelles (et la livraison d’une “maison clés en main”), ce sera à lui de prendre en charge la gestion de toutes les démarches administratives.

 🔎 Comment concevoir et bien penser une maison container simple ?

La conception d’une maison container simple est l’étape primordiale de n’importe quel projet de construction. S’il peut sembler “facile” de faire construire une maison container simple, la penser de manière intelligente, en limitant les “coûts surprises” et sans faire appel à un architecte ou à un constructeur de maisons individuelles, est une autre histoire.

L’implantation et l’orientation de la maison container

Si vous souhaitez transformer une maison container simple “écologique”, car construite à partir d’un container recyclé, en un véritable projet d’habitat bioclimatique, bien choisir l’implantation et l’orientation de la maison container est indispensable.

Le choix de l’orientation va déterminer et impacter votre consommation énergétique durant toute l’année, et vous permettre de réaliser des économies tout en limitant le gaspillage de ressources.

Il s’agit d’un choix crucial si vous souhaitez construire une maison container simple bioclimatique qui tire parti au maximum de son environnement, tout en vous assurant une vue exceptionnelle sur les alentours de votre future maison.

💡 Bon à savoir :

En général, dans l’hémisphère nord, on conseille de privilégier :

  • Une exposition au sud, sud-ouest ou sud-est, pour les pièces et les espaces de vie et de jour (afin de profiter au maximum de la luminosité),
  • Une exposition au nord, pour les espaces de services et les pièces moins utilisées.

Dans le cas d’une maison container simple, il s’agira avant tout de penser à la disposition des ouvertures (et de limiter les dimensions des baies vitrées et des fenêtres au nord afin de prévenir les déperditions thermiques).

Les raccordements techniques de la maison container

Pour éviter de devoir passer par des travaux de raccordement aux réseaux existants (réseaux d’électricité, de gaz, d’eau, et d’assainissement ou prévoir les coûts nécessaires à la viabilisation du terrain), pensez cette étape en amont de la construction. Le mieux reste de choisir un terrain déjà “viabilisable” sur lequel construire votre maison conteneur simple.

🔨 Comment construire une maison container simple ?

Entre la partie administrative, la conception et la partie des travaux à proprement parler, construire une maison container simple implique un certain nombre d’étapes (plus ou moins similaires aux étapes de conception et construction d’une maison traditionnelle à ossature bois ou en béton).

Les étapes pour construire une maison container simple

Les fondations de la maison container

Les fondations sont les bases qui vont assurer la solidité et la pérennité de votre construction. Les fondations permettent d’isoler le container du sol afin de créer un vide sanitaire ventilé, et prévenir tout risque lié aux remontées humides.

Dans le cas d’une maison container simple, plusieurs options de fondations sont possibles :

  • Les fondations à plots (une solution simple et modulaire),
  • La semelle filante de fondation en béton (une alternative solide dans les zones où les sols peuvent geler),
  • Les fondations à radier (une dalle béton qui couvre toute la surface de la construction et qui est une excellente alternative pour construire sur un sol à faible portance et marécageux).

L’isolation de la maison container

Le bien-être thermique dans votre future maison container va déprendre en grande partie de l’isolation. Il s’agit donc d’un choix crucial qui ne doit pas être laissé au hasard.

Un container en acier est initialement conçu pour être étanche à l’eau et à l’air (afin de résister aux intempéries lors des transports de marchandises). En revanche, l’acier possède des performances thermiques assez mauvaises.

❄️☀️ L’ajout d’un isolant est donc nécessaire pour améliorer les performances énergétiques de la future maison.

L’isolation d’une maison container simple par l’extérieur est la solution plus appréciée, car elle évite la perte de surface habitable qu’implique une isolation par l’intérieur.

Pour ce qui est du choix de l’isolant, tout va dépendre du budget et des possibilités de chacun. La paille, le chanvre ou la laine de bois sont les options écologiques les plus courantes et les plus intéressantes en termes de conductivité thermique. Mais la ouate de cellulose reste l’une des meilleures options, en termes de rapport qualité prix, bilan écologique et performances thermiques, si vous souhaitez construire une maison passive et confortable.

💡 Le saviez-vous ?

Concrètement, un container n’est ni plus ni moins qu’une boite en acier, et fonctionne donc comme une cage de Faraday. Cela signifie que les parois en métal de la structure du container vont naturellement créer une enceinte de protection qui va bloquer les champs électromagnétiques à l’intérieur de l’habitacle et empêcher le bon fonctionnement de certains appareils électriques (radio, téléphone, wifi). Pour limiter ce problème, l’installation d’antennes extérieures ainsi que la présence de baies vitrées de bonnes dimensions sont généralement suffisantes.

La découpe des ouvertures (portes et fenêtres)

La disposition et la taille des ouvertures vont impacter le plan de la maison container simple et la possibilité d’usage et d’aménagement, tout comme la luminosité et le confort thermique à l’intérieur de l’habitat. La découpe des ouvertures doit donc être pensée au-delà du design de façade (un point important, mais qui ne doit pas être privilégié au détriment de la praticité).

De nombreux facteurs seront à prendre en compte au moment de la conception : ⬇️

  • Disposition de la porte d’entrée (pour fluidifier la circulation),
  • Hauteur et dimensions des baies (à définir en fonction de l’orientation de la maison container et de la course du soleil),
  • Types de vitrages (doubles, triples, etc.),
  • Matériaux des menuiseries (bois, aluminium, acier, PVC, etc.),
  • Hauteur d’allège (afin de meubler l’espace sous la fenêtre),
  • Type d’ouverture (baie vitrée coulissante, fenêtre à la Française, fixe, oscillo-battante, basculante, etc.)
  • Choix des percées visuelles intérieures et des vues extérieures (en fonction des espaces alentours et des besoins d’intimité)…

💡 Bon à savoir : un container a la particularité d’être autoportant. Cela signifie que la rigidité de sa propre structure assure sa stabilité et qu’il supporte jusqu’à 5 fois son poids. Gardez à l’esprit que la découpe de grandes ouvertures va fragiliser la structure acier de la maison container. Elle devra donc être consolidée pour assurer la stabilité de l’ouvrage.

Installation électrique, plomberie, aération : rendre sa maison container habitable à l’année

Une fois que la maison container est mise hors d’eau (le gros œuvre) et hors d’air (l’installation des portes et fenêtres), et qu’elle est à l’abri des intempéries, vient l’étape du second œuvre : installations, raccordement, revêtements et finitions.

La conception de l’équipement électrique (l’emplacement des câbles et l’organisation du réseau, le raccordement au réseau public, etc.) et du système de plomberie (plan de distribution et évacuation des eaux, etc. ), sont des éléments clés qui doivent être bien pensés. Ces composants jouent un rôle crucial dans le confort d’utilisation de la maison container.

Panneaux thermiques, toilettes sèches à compostage, poêle à bois, four ou panneaux solaires… Le choix des équipements sanitaires, du système de chauffage et d’aération, et de l’électroménager de votre micro-maison peut également être l’occasion de chercher de nouvelles options en matière d’efficacité énergétique, de durabilité et de confort, tout en réduisant votre empreinte écologique.

Une maison container avec des panneaux solaires

La River Forest Lookout, une maison container simple construite à plus de 18 m de hauteur, et dont l’autonomie est assurée par des panneaux solaires, un chauffage au propane, un poêle à bois et l’eau d’un puits voisin.

Revêtements intérieurs, bardage, matériaux

Le choix des matériaux, des revêtements, des couleurs et des peintures dépend généralement du budget disponible et des goûts de chacun en matière de design d’espace et de décoration.

L’avantage, c’est que les maisons containers se prêtent bien au mélange de matériaux et à des styles de décoration variés :

  • Le style “maison moderne”, qui privilégie les lignes et couleurs épurées, le mobilier minimaliste et la fonctionnalité de l’aménagement. Il s’agit d’un type de déco idéal pour optimiser la surface habitable d’une maison container simple, mais qui manque parfois de chaleur et de “confort visuel”.
  • Le style “industriel”, dont l’aspect brut des matériaux employés (acier et métaux bruts, bois recyclé, verre, etc.) sublime l’esthétique initiale de la maison container.
  • le style “rustique”, où l’emploi du bois en revêtement de façade (bardage) et en revêtement intérieur créer une esthétique “cabane dans les arbres”. Une maison en bois de ce type s’insère visuellement à la perfection dans les paysages naturels (jardin et terrain boisé) tout comme dans des environnements plus urbains.

Au-delà du visuel, contempler certains facteurs, comme la facilité d’entretien et la durabilité des matériaux employés comme revêtements intérieurs et extérieurs, permet de limiter au maximum les travaux de rénovation et d’entretien post-construction (et donc les coûts annexes non pris en compte dans le budget de départ).

Une maison container moderne

Une mini-maison moderne à Arecibo (Puerto Rico)

Une maison container contemporaine

Gimlet, maison contemporaine conçue par les architectes de Line + Angle Architecture Co. qui ont fait le choix de conserver l’esthétique brute industrielle de la tôle ondulée des containers en façade.

Maison container en bois et en acier

Sky Cabin, une maison container simple qui mélange le côté chaleureux du bois et l’esthétique industrielle de l’acier en intérieur et en extérieur.

Maison container rustique

The Strazza House, une maison container simple rustique avec bardage bois conçue par l’entreprise texane CargoHome.

🪑 L’aménagement intérieur d’une maison de container simple

Aménager l’intérieur d’un container en maison individuelle agréable à vivre est généralement l’occasion de repenser sa manière d’habiter (ou de co-habiter). Et lorsque la surface habitable est limitée, l’aménagement intérieur se doit d’être le plus polyvalent possible.

Aménagement intérieur d'une maison container

Plan de travail ou lit escamotable, banquette de rangement, meubles empilables, (dé) pliables… S’il est possible d’envisager un design intérieur modulable et du mobilier multi-usage, le mieux reste encore de penser un espace de vie fonctionnel, traversant et où tout a sa place et son utilité.

L’aménagement d’une maison container simple nécessite une approche ingénieuse pour maximiser l’espace tout en conservant la fonctionnalité.

Voici quelques conseils pour l’aménagement d’une maison container simple :

  • 🏡 Utilisation des cloisons modulables : Les cloisons amovibles ou coulissantes permettent de transformer l’espace en fonction des besoins. Par exemple, une pièce peut servir de chambre la nuit et de bureau le jour.
  • 🛏 Optimisation du rangement : Intègrez des solutions de rangement intégrées comme des étagères murales, des placards en hauteur, des tiroirs sous les lits ou des espaces de rangement multifonctionnels pour éviter l’encombrement.
  • 🚪 Aménagement multifonctionnel : Optez pour des meubles multifonctionnels, comme des canapés-lits, des tables pliantes ou extensibles, pour maximiser l’utilisation de l’espace.
  • ☀️ Luminosité et ouvertures : Les fenêtres et les ouvertures stratégiquement placées peuvent agrandir visuellement l’espace et apporter de la luminosité. Les espaces ouverts donnent l’impression de plus grand.
  • Utilisation de la hauteur : Exploitez la hauteur des containers en installant des mezzanines, des étagères ou des lits en hauteur pour libérer de la surface au sol.
  • 🎨 Design astucieux : Optez pour des couleurs claires et des matériaux réfléchissants pour agrandir visuellement l’espace. Les miroirs peuvent également créer une illusion de profondeur.

Le mieux reste encore de s’inspirer des créatifs qui ont pensé des solutions d’aménagement et du mobilier intelligent pour leur maison container simple !

💰 Quel est le prix moyen d’une maison container ?

Le budget/prix nécessaire à la construction d’une maison container simple est complexe à évoluer, car il dépend de nombreux facteurs :

  • La surface habitable de votre maison container,
  • Le prix du container (neuf ou d’occasion),
  • Le type de fondations,
  • Le niveau de finition de la maison et les matériaux,
  • Le système de chauffage.

Mais ce qui va réellement impacter le prix de votre projet de construction de maison container (et la durée des travaux) sera le fait de choisir entre :

  • L’autoconstruction (selon votre budget, vous pouvez faire appel à un architecte pour vous aider),
  • L’achat et la livraison d’une maison container simple “clé en main”.

Autoconstruction d’une maison container simple : une solution économique ?

L’autoconstruction d’une maison container en a déjà fait rêver plus d’un. Et pour cause : vous avez carte blanche pour concevoir votre future maison de A à Z !

Retrouvez dans cette vidéo l’expérience de Julien Malara, suite à l’autoconstruction de sa maison container ⬇️

Si vous avez les capacités pour entreprendre ces travaux par vous-même, et que vous souhaitez construire un habitat alternatif, minimaliste et écologique en utilisant des matériaux et du mobilier recyclés, l’autoconstruction de votre studio container est la solution la plus économique.

Mais il s’agit d’une expérience qui n’est pas faite pour tout le monde, car elle implique un investissement conséquent en temps et en énergie.

💡 Bon à savoir : Si vous choisissez l’autoconstruction d’une maison container simple dans une démarche purement écologique, l’achat d’un container d’occasion one-tripper (qui a effectué seulement un “premier voyage” depuis son lieu de fabrication jusqu’à son lieu de livraison) est le choix le plus cohérent.

Pour info, le prix d’achat d’un container simple neuf est d’environs 2 750 euros, tandis qu’un container d’occasion est chiffré à 1 500 euros2.

À ce prix fixe de base s’ajouteront le coût des matériaux, des équipements, et le coût de leur mise en œuvre si vous avez besoin de vous faire aider par un professionnel. En auto-construction, le prix d’une maison container simple est généralement compris entre 700 et 1 000 euros / m².

Gardez également à l’esprit qu’un prix de départ estimé peut passer du simple au triple selon le prix des matériaux et des équipements choisis.

Dans cette vidéo, Julien raconte son parcours et détaille le budget nécessaire à la construction de sa maison container (environ 767 euros/m²) ⬇️

Livraison d’une maison clé en main : le meilleur rapport prix/durée de travaux ?

Si vous ne disposez ni du temps, ni des compétences nécessaires pour construire votre maison container, acheter une maison container simple “clé en main” (aménagée et livrée tout équipée) auprès d’un constructeur de maisons containers est la solution idéale ! Ce dernier prendra en charge toutes les étapes du projet, depuis l’étude de faisabilité du terrain, jusqu’à la livraison des travaux. Pour l’achat d’une maison container simple “clé en main” via un constructeur, il vous faudra compter un budget compris entre 1 200 à 1 800 euros / m².

Et si la maison de vos rêves ne ressemble à aucun modèle de maison de constructeur, et que vous disposez d’un budget conséquent, vous pourrez également faire appel à un architecte. Ce dernier vous proposera un design de maison container pensé et conçu sur mesure selon vos besoins et vos goûts. En optant pour les services d’un architecte pour la construction de votre maison container, le coût au m² augmente rapidement (entre 1 700 et 2 200 euros/m²).

Voici un tableau récapitulatif du prix au m² d’une maison container simple selon le type de construction :

Prix au m² en auto-construction Prix au m² via constructeur Prix au m² via un architecte
Maison container aménagée 700 et 1000 euros / m² 1200 à 1800 euros / m² 1 700 et 2 200 euros / m²

⏱ Combien de temps faut-il pour construire une maison container ?

Les personnes seules et les couples souhaitant devenir propriétaires sont de plus en plus séduits par le principe de la maison container simple. L’une des raisons principales ? La durée des travaux.

Comme l’ossature du container est auto-portante, une grande partie du gros œuvre (structure, coulages des chapes, maçonneries, etc.) est inutile. La durée des travaux est donc considérablement réduite comparée à la construction d’une maison traductionnelle (en brique, parpaing ou ossature bois).

Du dépôt de permis jusqu’à la livraison du chantier, un projet d’autoconstruction de maison container simple s’étale généralement sur 5 à 7 mois (soit près de 70 % plus rapide que la construction d’une maison traditionnelle). Il est également possible de faire une extension de maison en container si votre objectif est d’agrandir votre maison pour ajouter une nouvelle pièce ou un nouvel espace directement communicant avec votre habitation principale.

Dans le cas de la livraison d’un modèle de maison container simple “clé en main”, votre future maison peut être installée en moins d’une semaine sur votre terrain !

🎤 L’avis de la rédaction : une solution créative, mais qui n’est pas faite pour tout le monde !

Le container habitable a le vent en poupe, et vivre dans un habitat minimum alternatif, au même titre que la vie nomade en Tiny house ou en van aménagé, fait de plus en plus d’adeptes. Et pour cause ! Il s’agit d’un mode de vie insolite, où chaque chose à sa place et son utilité.

Mais ce qui, à notre avis, reste le plus intéressant avec cette option d’habitat modulaire est la possibilité d’évolution du projet sur le long terme via l’ajout progressif de nouveaux containers.

Certes, construire des espaces qui évoluent au même rythme que les relations de ses habitants relèvent de l’utopie. Mais imaginer une maison modulaire, flexible et dont la surface habitable peut évoluer au cours des années afin de s’adapter aux besoins des personnes qui y vivent permet également de projeter des nouvelles manières de co-habiter.

L’habitat modulaire en container offre ainsi une solution intéressante face aux problématiques et évolutions des modes de vivre ensemble de notre société moderne. Mais cet aspect évolutif ne doit pas être laissé au hasard, et devra être contemplé dès la phase de conception !

Utopie mise de côté, et même si les contraintes spatiales permettent généralement de créer des maisons containers simples qui rivalisent de créativité, vivre à l’année dans une maison container simple de 14 m² ou 26 m² n’est pas fait pour tout le monde.

Il s’agit en revanche d’une option intéressante comme résidence secondaire, comme extension de maison (bureaux, salle de sport, chambre d’amis, suite parentale, etc.), ou si l’espace est aménagé comme atelier d’artiste.

💡 Bon à savoir : Avec la yourte et la Tiny house, la maison container simple fait partie des habitats atypiques les plus prisés sur les sites de location saisonnière de type Airbnb. Il s’agit donc d’une bonne option pour générer des revenus complémentaires !

Et si vous n’êtes pas encore prêt à sauter le pas, mais que vous avez besoin de conseils pour déterminer si la maison container simple est en adéquation avec votre projet de vie, contactez-nous !

L’un de nos experts passionnés se fera un plaisir de vous orienter vers le choix d’habitat alternatif idéal pour vous et votre famille !

❓Questions fréquentes sur la maison container simple

Foire aux questions sur la maison container simple

Quel est le prix moyen d’une maison container ?

Le prix d’une maison container simple varie entre 2 500 euros/m² et 3 500 euros/m² pour un modèle de maison container simple, aménagé, équipé et livré “clé en main”. En auto-construction, le prix d’une maison container simple avoisine les 700 euros/m². Le prix d’une maison container dépendra de plusieurs facteurs à savoir de l’état de votre maison container, des dimensions, de l’emplacement et des finitions.

Quels sont les inconvénients d’une maison container ?

Dans le cas d’une maison container simple plusieurs inconvénients peuvent être présents : une isolation insuffisante peut entraîner des variations de température importantes. La modification structurelle des conteneurs peut être complexe et coûteuse. Certains conteneurs ont été traités avec des produits chimiques, nécessitant une vérification de leur sécurité. Les problèmes d’humidité et de ventilation inadéquates peuvent causer des soucis de moisissure. Des règles de zonage strictes ou des réglementations de construction peuvent limiter leur utilisation. Les conteneurs métalliques peuvent résonner acoustiquement, amplifiant les bruits extérieurs.

Quelle autorisation pour installer une maison container ?

Si la surface plancher de votre maison container ne dépasse pas 20m², une simple déclaration préalable de travaux sera nécessaire. Cependant, si la surface plancher est supérieure à 20m², un permis de construire sera nécessaire. Il sera important d’étudier le PLU (plan local d’urbanisme) de votre commune pour maximiser les chances d’acceptations de votre projet de maison container simple.

Quelle est la durée de vie d’une maison container ?

La solidité d’une maison container lui confère une durée de vie pouvant rivaliser avec les maisons traditionnelles, atteignant environ 50 ans avec un entretien adéquat. Cependant, des ajustements et un entretien régulier sont nécessaires pour maintenir cette longévité.

Puis-je mettre un container sur mon terrain ?

Oui si votre terrain est constructible, il est possible de mettre un container sur votre terrain. Un conteneur, qu’il soit utilisé comme espace de stockage ou transformé en espace habitable, est catégorisé comme une construction, car il répond aux critères du Code de l’urbanisme. En étant “clos et couvert” et dépassant 1,80 m en hauteur, il est considéré comme une surface de plancher selon ces critères.

Quels sont les avantages d’une maison container simple ?

Une maison container simple offre de nombreux avantages :

  • Option écologique (si vous utilisez un container d’occasion),
  • Solidité de l’ouvrage,
  • Coût de la construction (le prix varie en fonction des options et des finitions, mais il reste 20 à 30 % moins cher que dans le cas d’une maison neuve traditionnelle en parpaing, en béton, à ossature bois ou à ossature métal).
  • Originalité du mode de vie en micro maison.
  • Chantier 70 % plus rapide que pour la construction d’une maison traditionnelle (environs 5 à 7 mois en auto-construction). Si vous optez pour un modèle de maison “clé en main”, votre future maison peut être livrée, installée et raccordée en 1 semaine !

Comment vieillissent les maisons containers ?

Les maisons containers vieillissent bien avec un entretien adéquat, dépassant souvent les 50 ans. La rouille représente leur principal défi, mais avec peu d’entretien nécessaire, ces habitations métalliques peuvent perdurer longtemps.

Quel type de terrain pour une maison container ?

Pour installer une maison container, optez pour un terrain plat pour limiter les coûts liés au terrassement lors de l’installation de votre maison container. De plus, assurez-vous de consulter le service d’urbanisme local pour vérifier la constructibilité du terrain et les conditions spécifiques qui pourraient s’appliquer avant de finaliser votre choix.

Quel fondation pour une maison container ?

Une fondation en dalle béton sera nécessaire pour l’installation de votre maison container, notamment si vous n’avez pas encore défini son emplacement précis. La meilleure option de fondation pourrait donc être une dalle en béton armé. Cette base offre une stabilité solide et durable pour votre maison container, assurant sa fixation permanente et offrant une surface plane et résistante.

  1. Réglementation environnemental RE2020, https://www.ecologie.gouv.fr/reglementation-environnementale-re2020 []
  2. Tarif marché de mars 2023, inbox-container.com, https://www.inbox-container.com/pourquoi-vous-devriez-acheter-un-conteneur-20-pieds/ []