Le Earthship,  appelé “vaisseaux terrestres” ou encore “géonef”, représente une innovation majeure dans le domaine de l’habitat écologique et bioclimatique, conçus par l’architecte visionnaire Michael Reynolds. Ces structures uniques, nées en réponse à la crise énergétique des années 1970, visent à promouvoir un mode de vie durable sans dépendre de ressources non renouvelables.

Un Earthship est essentiellement une maison solaire passive qui intègre des principes de design ingénieux pour maximiser son autonomie. La construction typique d’un Earthship fait largement appel à des matériaux recyclés ou naturels, tels que des pneus remplis de terre pour les murs extérieurs, qui offrent une masse thermique significative, contribuant ainsi à réguler naturellement la température intérieure au fil des saisons. Les murs intérieurs, souvent constitués de boîtes de conserve recyclées, sont recouverts d’adobe ou de stuc pour imiter l’aspect des murs traditionnels en adobe. Le toit et les murs orientés au nord, à l’est et à l’ouest sont fortement isolés pour minimiser les pertes de chaleur​​.

Les Earthships sont conçus pour capter, traiter et réutiliser l’eau de manière efficace. L’eau de pluie, de neige et de condensation est collectée, filtrée pour devenir potable, et utilisée pour tous les besoins domestiques, à l’exception des toilettes qui sont alimentées en eau grise recyclée. L’eau grise est ensuite traitée par des plantes dans une cellule botanique intérieure, servant ainsi de système de traitement naturel avant d’être réutilisée pour les toilettes. L’eau noire est traitée séparément dans des systèmes de digestion anaérobie​​.

L’énergie des Earthships provient principalement du soleil et du vent, stockée dans des batteries pour une utilisation domestique. Les panneaux photovoltaïques et les éoliennes fournissent l’électricité, tandis que le design et les matériaux de construction garantissent une régulation naturelle de la température, réduisant ainsi le besoin d’énergie pour le chauffage ou la climatisation​​.

Ce concept a évolué depuis la construction du premier Earthship en 1972 à Taos, au Nouveau-Mexique. Aujourd’hui, environ 3 000 Earthships ont été construits, principalement aux États-Unis. Ces structures non seulement défient les conventions architecturales mais offrent aussi une solution tangible pour un avenir plus durable en harmonie avec l’environnement​

Dans cet article

🧐 Qu’est-ce qu’un Earthship ?

Un Earthship est une maison écologique, autonome et autosuffisante, et conçu pour pouvoir fonctionner indépendamment des infrastructures publiques et urbaines. C’est d’ailleurs de là qu’elle tire son nom de “vaisseau terrestre”.

Earthship : un habitat intelligemment conçu

Ces habitats écologiques, aussi originaux qu’uniques d’un point de vue esthétique, sont construits en grande partie à partir de matières naturelles, telles que la chaux, la terre, la paille ou le bois, et de matériaux recyclés, comme des pneus, des canettes en aluminium ou des bouteilles en verre. Les pneus remplis de terre compactée, et empilés comme des briques, constituent l’élément de base des murs porteurs et l’ossature de la construction. Les bouteilles en verre et les canettes permettent de créer l’ossature des cloisons intérieures et des éléments décoratifs qui laissent passer la lumière.

L’une des grandes caractéristiques d’un Earthship est que cet habitat intelligemment conçu tire parti des ressources locales disponibles à proximité afin de minimiser son impact sur l’environnement. C’est dans cette optique que ces constructions intègrent des systèmes de gestion de l’eau, de production alimentaire, de chauffage et de refroidissement naturels, ce qui les rend autosuffisants.

👉 Cette autosuffisance passe également par une utilisation de l’énergie solaire, éolienne et thermique pour le chauffage, de systèmes de toitures avec récupération des eaux de pluie pour un usage domestique, de serres et de jardins potagers qui produiront des aliments, et une gestion intelligente des eaux usées et des déchets.

Plus qu’une simple maison, un Earthship est également le reflet d’une philosophie de vie la plus autonome possible et qui se veut en harmonie avec la nature.

D’où vient le concept de Earthship ?

La Genèse du concept des Earthships remonte aux années 1970, et on le doit à l’architecte américain Michael Reynolds. Motivé par une volonté de concevoir des habitats écologiques et autonomes à partir de matériaux recyclés afin de réduire les coûts de construction et faciliter l’accès à un logement durable.

💡 Bon à savoir : Reynolds a conçu le 1ᵉʳ prototype de Earthship dans le désert du Nouveau-Mexique, à Taos. Cette région abrite d’ailleurs encore aujourd’hui, la plus grande communauté de Earthships au monde, aussi connue sous le nom de “Greater World Earthship Community“.

Depuis les années 70, le concept de Earthship a continué à se développer et à se moderniser en incorporant de nouvelles technologies de gestion d’eau ou de l’énergie solaire. Mais malgré une utilisation des technologies modernes, les Earthships restent le symbole d’un mouvement de constructions écologiques et en accord avec leur environnement.

💶 Investissement et retour : combien coûte un Earthship ?

Il s’agit de l’une des questions les plus fréquentes, et pourtant, la plus difficile à répondre. Sachant qu’un Earthship cherche à minimiser les coûts de construction via l’utilisation de matériaux recyclés, locaux et disponibles sur site, le coût de construction va varier d’un projet à l’autre.

Au-delà de ça, et au même titre que n’importe quel autre projet de construction, le prix des travaux de construction d’un Earthship va varier en fonction de certains facteurs, tels que la taille de la construction, sa localisation, la complexité du design, des systèmes mis en place et des matériaux utilisés.

Investissement initial : ce qu’il ne faut pas oublier

En tant qu’habitat non conventionnel, la construction d’un Earthship appelle à des savoirs non conventionnels : ⬇️

  • Matériaux et main d’œuvre : La construction d’un Earthship privilégie l’utilisation de matériaux peu habituels et de techniques de construction spécialisées qui peuvent impliquer le recours à un professionnel formé à ces méthodes de construction. Par exemple, lors de l’utilisation de bouteilles en verre ou de canettes en aluminium pour la construction des murs, un certain travail artistique devra être réalisé en parallèle des travaux de construction purs.
  • Systèmes énergétiques et de gestion de l’eau : L’installation de panneaux solaires photovoltaïques, d’une toiture spécifique, ou d’un système de récupération d’eau de pluie et de traitement des eaux usées va obligatoirement augmenter l’investissement initial et ce prix extra devra être pris en compte dès la phase de conception.
  • Permis et régulations : Dans certaines régions, il est plus difficile d’obtenir un permis de construire pour des constructions non conventionnelles comme les Earthships. Et cela peut avoir des répercussions sur le prix de départ, notamment s’il vous faut réaliser certaines études d’impact environnemental supplémentaires ou vous engager dans un processus de consultation auprès des autorités locales pour expliquer le concept.

💡 Bon à savoir : Dans certaines régions, des subventions et des crédits d’impôt, des aides financières directes et des incitations fiscales sont disponibles pour motiver la construction de logements écologiques.

À cette étape, il peut être complexe de chiffrer le prix d’un Earthship sans avoir plus de détails sur les matériaux disponibles, les compétences nécessaires et les détails géographiques et environnementaux. Mais selon ceux qui ont déjà vécu l’expérience, un earthship en autoconstruction coûte environ 800 euros par mètre carré.

Retour sur investissement : des gains presque toujours réels

Le fait que le concept du Earthship soit basé sur l’utilisation de matériaux recyclés, la durabilité, l’autonomie et l’indépendance aux réseaux traditionnels en fait un candidat de premier choix pour être un bon investissement : ⬇️

  • Économie d’énergie : Conçu pour être 100 % indépendant des infrastructures urbaines traditionnelles, un Earthship offre la possibilité de réaliser des économies spectaculaires sur les factures de chauffage ou d’électricité.
  • Autosuffisance en eau et autoproduction alimentaire : La possibilité de produire sa propre nourriture, couplée aux systèmes de collecte et de filtrage des eaux de pluie, permet également de réduire les dépenses au quotidien.
  • Faible entretien et matériaux durables : L’utilisation de matériaux recyclés, durables et de systèmes intégrés peut permettre de réduire les coûts d’entretien sur le moyen et le long terme.
  • Une architecture attractive : Même si ce n’est pas toujours le projet initial, il faut garder en tête que les Earthship peuvent attirer un certain public niche, d’autant plus en ces temps de préoccupations écologiques majeures, ce qui peut faire augmenter leur valeur immobilière (en cas de location ou de revente).

🚧 La construction DIY d’un Earthship : un projet accessible à tout le monde ?

L'autoconstruction d'un Earthship

L’autoconstruction d’un Earthship s’avère être un projet aussi séduisant qu’ambitieux. Bien que ce rêve attire de plus en plus de personnes soucieuses de l’environnement et souhaitant devenir propriétaire d’un habitat écologique, l’autoconstruction d’une maison de type Earthship implique de considérer certains aspects.

Peut-on construire son propre Earthship ?

En théorie, la réponse et oui. Dans la pratique, nous vous conseillons de bien vous informer, de vous former, et de vous entourer de personnes compétentes et motivées au besoin, car l’autoconstruction d’une maison en général n’est pas une mince affaire. Et la conception et la construction d’un Earthship en particulier peut présenter de nombreux défis à relever.

Combien de temps prévoir pour la construction d’un Earthship ?

Le temps de travaux à prévoir va avant tout dépendre de la complexité et la taille de la construction, mais également du nombre de personnes sur le chantier, les compétences déjà acquises et les nouvelles techniques à apprendre, ainsi que les conditions climatiques qui peuvent ralentir l’efficacité du chantier.

  • Pour un petit Earthship d’environ 50 m² conçu pour une personne seule ou un couple. Une équipe de 4 à 5 personnes peut venir à bout du chantier en 3 à 6 mois (selon la complexité du projet).
  • Pour un Earthship de taille moyenne, entre 100 et 150 m², conçu pour une petite famille, le délai des travaux sera généralement compris entre 1 et 2 ans. Par exemple, un Earthship avec 3 chambres, un système de récupération d’eau avancé, et une serre pour la production de nourriture, construit par une équipe de 4 personnes, prend entre 12 et 24 mois.
  • Un Earthship de plus de 200 m², en plus de la taille, peut avoir des caractéristiques architecturales plus complexes que les modèles de petites tailles, et des systèmes intégrés plus sophistiqués. Les grands Earthship au design complexe, peuvent prendre plus de 2 ans à construire.

Quelles sont les ressources et compétences nécessaires pour construire un Earthship ?

Au-delà d’une motivation à toute épreuve, d’une bonne capacité d’apprentissage et de gestion, et du temps nécessaire à l’édification d’un tel projet, les constructeurs en devenir devront prévoir : ⬇️

  • Des plans et guide de construction : certains sites conçus par des experts en Earthships offrent des plans détaillés et des ressources disponibles en ligne avec des conseils précis pour chaque étape du projet.
  • Des compétences en construction : Celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l’autoconstruction d’un tel projet devront se former en maçonnerie, en plomberie, en électricité, en design et en construction (ou se faire aider par une équipe compétente).
  • Des outils et des équipements : Les outils de base communs à tous les chantiers (pelles, marteaux, scies, etc.) et des outils plus spécifiques pour travailler les matériaux recyclés.
  • Des matériaux disponibles : Avant le début du chantier, il vous faudra prévoir un accès à de grande quantité de matériaux, naturels et/ou recyclés, tels que des canettes en aluminium, des bouteilles en verre, des pneus, de l’argile, de la terre, pour ne citer que les matériaux les plus communs.
  • Un terrain : Au delà du terrain physique et adapté pour ce type de projet, il vous faudra demander les autorisations et habilitations nécessaires.

👷‍♂️ Existe-t-il des constructeurs d’Earthships en France ?

Bien qu’initialement, le concept d’Earthship soit davantage répandu aux États-Unis, il existe tout de même des constructeurs et des communautés d’Earthships en France.

Et même si le mouvement en est encore à ses débuts, la construction de ce type d’habitat gagne en popularité : ⬇️

  • Earthship Biotecture : Sur le site officiel de l’organisation fondée par Michael Reynolds, l’architecte à l’origine du concept Earthship, vous trouverez une abondance de ressources qui peuvent servir de base pour comprendre les grands principes des Earthships. Il est également possible d’y trouver des informations sur des projets en cours de construction et des éventuels ateliers dictés en France ou en Europe.
  • Earthship Europe : Sur ce site conçu par un groupe de Belges, l’objectif consiste à créer une communauté en Europe, et mettre en contact des personnes qui portent un intérêt aux Earthships. Vous y trouverez des informations, des ressources et des éventuelles opportunités de chantiers participatifs pour aider à la construction d’Earthships. L’une des meilleures manières d’apprendre et de pratiquer !
  • LaMatière Builder : Ce collectif d’entrepreneurs experts en construction écologique souhaite rendre le “client” actif dans la construction de son foyer. L’équipe prend en charge de nombreuses étapes du projet afin d’accompagner et de fluidifier l’autoconstruction. Mais l’idée de fond reste la même, et il s’agit encore une fois d’apprendre grâce aux ressources disponibles, et construire sa maison en autoconstruction ou via des chantiers participatifs.
  • Projets locaux : Bien que les projets de construction d’Earthships et les chantiers participatifs soient encore peu nombreux, il existe une communauté qui porte un intérêt croissant pour les Earthships en France​ et qui met chaque année de plus en plus d’initiatives en place. En Dordogne, en 2017, une famille a par exemple réussi à concrétiser son projet de construction grâce à l’implication de 100 personnes volontaires.

✅ Les avantages du Earthship : autosuffisance, conscience écologique et durabilité

Les avantages du Earthship

Les principaux avantages de Earthships résident dans leur capacité à promouvoir un mode de vie en accord avec l’environnement et durable : ⬇️

  • Autosuffisance énergétique : L’utilisation d’énergies renouvelables et la mise en œuvre de systèmes intégrés permettent de tirer parti de l’environnement et des ressources disponibles, de réduire les couts (économique et énergétique) et de minimiser la dépendance aux réseaux traditionnels. Cette autosuffisance énergétique permet de réduire la dépendance aux combustibles fossiles.
  • Utilisation de matériaux recyclés : La construction de ce type d’habitation, principalement avec des pneus usagés, des canettes, des bouteilles, de la terre et de l’argile, permet de donner une seconde vie à ce qui pourrait être considéré comme des déchets, ce qui permet de réduire les coûts et l’impact environnemental.
  • Gestion durable de l’eau : Les systèmes de récupération et de recyclage de l’eau de pluie mis en place dans les maisons bioclimatiques et les Earthships limite le gaspillage et favorise la préservation des ressources au quotidien.
  • Confort thermique : L’orientation solaire et l’inertie thermique du sol contribuent à une régulation naturelle de la température intérieure, assurant un confort tout au long de l’année avec peu de variations de température​​.
  • Agriculture intégrée : La présence de serres permet de cultiver des fruits et légumes toute l’année, favorisant une alimentation saine et réduisant le besoin d’acheter des produits extérieurs​​.
  • Qualité de vie : L’ambiance intérieure chaleureuse et lumineuse, l’isolation phonique exceptionnelle et la régulation thermique naturelle offrent un cadre de vie agréable​​.

Les Earthships représentent une solution d’habitat innovante et durable, conjuguant respect de l’environnement, autonomie et confort de vie. Leur conception écologique répond à plusieurs enjeux contemporains, tels que la réduction des déchets, l’efficacité énergétique et la résilience face aux changements climatiques.

❌ Les inconvénients du Earthship : coût, faible adaptabilité et réglementation

Les inconvénients d'un Earthship

Les Earthships, ou “vaisseaux terrestres”, sont loués pour leur conception écologique et leur autonomie. Cependant, malgré leurs nombreux avantages, ils présentent également quelques inconvénients à considérer.

  • Investissement initial élevé : Le coût d’investissement peut sembler élevé par rapport à une construction classique, car même si ce type de construction privilégie l’utilisation de matériaux recyclés et de ressources naturelles, certaines technologies ou la mise en œuvre de matériaux spécialisés peuvent rapidement faire grimper le prix de départ s’ils ne sont pas intelligemment pensé.
  • Défis réglementaires : Obtenir les permis et autorisations nécessaires pour ce genre de structures alternatives peut être complexe en raison du caractère non conventionnel des Earthships.
  • Compétences spécifiques requises : La construction de ce type d’habitation et son entretien nécessitent un savoir-faire particulier (qui s’acquiert par la pratique). Dans certaines régions, il peut être difficile d’obtenir les permis nécessaires pour construire un Earthship, en raison de normes de construction traditionnelles qui ne prennent pas en compte ce type d’habitat alternatif.
  • Adaptabilité climatique : Les premiers Earthships ont été conçus pour le climat sec de Taos, au Nouveau-Mexique. Dans des climats plus froids ou plus humides, des adaptations supplémentaires peuvent être nécessaires pour assurer un confort thermique et éviter les problèmes d’humidité. Les performances énergétiques de ce type de construction peuvent être relatives et variables en fonction des conditions climatiques et géographiques, une étude du terrain et du climat est indispensable pour que le projet soit un succès.
  • Controverses sur les matériaux : L’utilisation de pneus, qui sont non biodégradables et contiennent des additifs potentiellement toxiques, soulève des questions environnementales et de santé. Il est recommandé d’ajouter des barrières d’étanchéité et d’assurer une bonne ventilation pour limiter l’exposition à ces toxines

🤔 Vivre dans un Earthships est-il fait pour vous ?

Vivre dans un Earthship, et participer à sa construction, peut convenir si vous souhaitez vivre dans un habitat écologique et autosuffisant au design unique et jouer un rôle actif dans la conception et la construction de votre future maison. Il s’agit cependant d’un type d’habitat qui implique d’être bien aligné à une philosophie de vie en faveur de l’environnement et de la protection des ressources. Vivre dans un Earthship implique également de jouer un rôle actif et de s’engager au quotidien dans la gestion du domicile (énergie, eau, nourriture, etc.).

Si vous hésitez à adopter ce mode de vie atypique, envisagez de louer un Earthship pour une expérience temporaire ou saisonnière.  Certains sites de location proposent ce genre d’habitat innovant, et vous permettront de vous initier à un mode de vie hors du commun !

🏡 Alternative au Earthship : maison passive, écologique, et bioclimatique

Si vous n’êtes pas encore sûr de vouloir vous lancer dans l’aventure de la Geonef, mais que votre conscience écologique vous rappelle à l’ordre au moment de choisir votre futur foyer, il vous reste encore d’autres options. Lorsqu’il est question de solutions de logements écologiques, il est facile de se perdre dans le vocabulaire utilisé. Les maisons passives, les maisons écologiques, les maisons bioclimatiques, les maisons autonomes, les maisons basses consommations, les maisons semi-enterrées et les Earthship, sont des concepts qui possèdent certains points communs, mais également des particularités qui les distinguent.

La maison passive

Une maison passive se distingue d’autres options de construction traditionnelles par sa très faible consommation énergétique. Cela est rendu possible grâce à une isolation thermique de haut niveau, une utilisation efficace de la chaleur et des gains solaires, et une étanchéité a l’air optimale.

En général, les maisons passives tirent parti de la chaleur dégagée par les appareils électriques et les habitants en mouvement afin de minimiser l’utilisation du chauffage traditionnel, et de la lumière naturelle pour limiter les besoins en éclairage et chauffage.

La maison écologique

On parle de maison écologique lorsque l’on fait référence à une construction qui utilise des technologies et des matériaux qui permettent de réduire son impact environnemental. L’objectif principal d’une maison écologique est d’optimiser l’efficacité énergétique en utilisant un maximum des ressources renouvelables, réduire la production de déchets et limiter la consommation d’eau.

En sélectionnant avec soin des matériaux et des produits non toxiques pour la construction, l’autre objectif d’une maison écologique est d’améliorer la qualité de l’air et d’offrir un environnement sain pour tous les habitants.

La maison bioclimatique

Une maison bioclimatique est conçue et construite en accord avec les conditions climatiques locales afin d’atteindre un niveau de confort intérieur optimal, tout en réduisant l’impact énergétique de la maison. Cette conception intelligente permet d’optimiser les apports naturels (vent, soleil, pluie, etc.) et de minimiser l’utilisation de systèmes extérieurs, de chauffage ou de refroidissement.

Pour se faire, les maisons bioclimatiques privilégient l’utilisation de matériaux naturels et/ou locaux qui favorisent l’inertie thermique (la capacité à stocker et à restituer la chaleur sur une période donnée, et réguler naturellement la température à l’intérieur de l’habitat).

Tableau comparatif de ces maisons

Critères Earthship Maison passive Maison écologique Maison bioclimatique
Matériaux Matériaux recyclés (pneus, canettes, bouteilles) Matériaux à faible impact environnemental et les isolants performants Variété de matériaux, souvent éco-responsables ou locaux Matériaux naturels et locaux, favorisant l’inertie thermique
Énergie Autonome, principalement solaire et éolienne Très faible besoin en énergie, répond à des normes strictes d’isolation Utilise des sources d’énergie renouvelables, cherche à réduire la consommation énergétique Conception optimisée pour l’utilisation passive des ressources naturelles (soleil, vent)
Gestion de l’eau Récupération et utilisation de l’eau de pluie, recyclage des eaux grises Peut inclure la récupération d’eau de pluie, l’efficacité des installations sanitaires Souvent équipée de systèmes de récupération d’eau de pluie et d’économie d’eau Intégration de solutions pour optimiser l’utilisation de l’eau
Auto-suffisance Vise l’autosuffisance complète en eau, énergie et nourriture Principalement axée sur l’autosuffisance énergétique Peut inclure des éléments d’auto-suffisance (mais non obligatoire) Conception adaptée au climat local pour minimiser les besoins en chauffage et refroidissement
Conception Conception unique, adaptée au site et aux matériaux disponibles Conception axée sur la performance énergétique et le confort thermique Conception écologique, prise en compte de l’impact environnemental du bâtiment Conception en fonction du climat et de l’orientation du site
Impact environnemental Minimisation maximale de l’empreinte écologique Minimisation de la consommation énergétique et des pertes de chaleur Intègre des pratiques durables pour réduire l’impact environnemental Utilisation optimale des conditions climatiques locales pour réduire l’impact écologique

Malgré les particularités qui permettent d’identifier chacune des approches, les Earthship, les maisons passives, écologiques et bioclimatiques appartiennent toutes à un même grand concept de construction écologique et d’habitat durable. Ce concept englobe toutes les approches, de la conception, la construction et la gestion des bâtiments, qui visent à minimiser l’empreinte carbone et améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment tout en offrant tout le confort nécessaire à ses occupants.

Au-delà des exemples cités précédemment, saviez-vous que les Tiny Houses et les Studios Greenkub représentaient également une solution d’habitat écologique et innovante ?

🏆 Studio Greenkub VS Tiny House : à vous de choisir

Choisir entre un Earthship, une maison passive, une Tiny House ou un studio en bois Greenkub dépendra de vos besoins spécifiques.

Pour faire simple, si vous souhaitez une habitation où l’efficacité énergétique est maximale (très faible consommation énergétique, isolation thermique de haut niveau, utilisation efficace de la chaleur et des gains solaires, et étanchéité a l’air optimale), la maison passive ou le Earthship l’emportent.

En revanche, si vous souhaitez opter pour un habitat qui, au-delà d’être écologique, est également une solution modulable, flexible, rapide et économique à mettre en œuvre, dans ce cas-là, le studio Greenkub ou la Tiny House sont les solutions d’habitat écologiques qu’il vous faut !

Tiny House : le minimaliste écologique

Une Tiny house en bois

Choisir entre un Earthship et une Tiny House dépendra avant tout de vos priorités en matière de logement.

Pour rappel, une Tiny house est une micro maison mobile d’environs 20 m² environ, qui est construite sur un châssis sur roues, et qui peut donc être remorquée et déplacée aux grès des envies. Il s’agit donc d’un habitat nomade qui, à première vue, a peu à voir avec un Earthship fixe et construit en accord avec son environnement. En revanche, l’approche conceptuelle de ces deux types d’habitats est similaire, et met l’accent sur la simplicité, le minimalisme et l’optimisation de ce qui est.

Les Earthships sont initialement conçus pour l’autosuffisance avec une intégration environnementale optimale, tandis que les Tiny Houses offrent l’avantage de la mobilité et de la simplicité, ce qui permet également de réduire l’empreinte écologique de l’habitation.

Dans le cas d’un Earthship, l’accent sera mis sur l’autosuffisance énergétique alors que dans le cas d’une Tiny House, l’accent sera davantage mis sur l’optimisation des ressources spatiales, l’autonomie de l’habitat mobile et la réduction de l’empreinte carbone.

Pour vous faire un ordre d’idée, le prix d’une Tiny house est généralement compris entre 40 000 à 80 000 euros.

Studio Greenkub : focus sur l’environnement

Un studio de jardin en bois

Chez Greenkub, nous vous proposons des habitats en bois, préfabriqués, écologiques et personnalisables pour répondre à vos besoins.

  • Matériaux locaux, durables et recyclés : Chez Greenkub, nous nous distinguons par notre engagement écologique. Nous utilisons des matériaux respectueux de l’environnement et nos bois sont certifiés PEFC et issu de forêts gérées durablement. Pour la confection de nos panneaux isolants, nous utilisons également des matériaux locaux et recyclés (des bouteilles recyclées).
  • Procédé constructif Eco brique : Le procédé constructif des studios de jardin en bois Greenkub est conçue à base d’Eco Brique, des panneaux composés d’une couche d’isolant de haute densité RE2020 prise en sandwich entre 2 plaques de bois de peuplier. Ce procédé combine d’excellentes performances structurelles et un haut niveau de confort en toute saison.
  • Isolation thermique naturelle : Les matériaux utilisés dans la conception de l’Éco brique lui confère également d’excellentes propriétés d’isolation thermique. Cela permet de réduire les besoins en chauffage ou en climatisation et les coûts énergétiques du logement.
  • Système de fondations écologique : Les systèmes de fondations utilisés permettent de préserver les sols et les nappes phréatiques, ce qui limite grandement l’impact environnemental de nos constructions.
  • Facilité d’entretien : Le bardage bois utilisé à l’extérieur de nos modèles de studios est composé de liteaux en pin Douglas classe IV autoclave. Le bardage bois nécessite très peu d’entretien, et donne à nos studios de jardin une esthétique chaleureuse et moderne.
  • Possibilité de toit végétalisé : Chez Greenkub nous vous proposons des solutions d’habitats écologiques et personnalisables. L’une des options les plus appréciées est l’ajout d’une toiture végétalisée composé de 50 espèces florales résistantes. La présence d’une toiture végétalisée permet de renforcer considérablement l’isolation thermique et phonique, tout en sublimant l’esthétique de votre studio en bois.

Greenkub se distingue de en tant que leader sur le marché de la fabrication d’habitats écologiques en bois, sur mesure, durables et livrés “clé en main”.

Devenir propriétaire de votre propre foyer n’a jamais été aussi rapide !

Nos experts s’occupent des formalités administratives, des demandes d’autorisation et de la logistique, et installent votre Greenkub en moins d’une semaine sur votre terrain !

❓Foire aux questions au sujet du Earthship

Qu’est-ce qu’un Earthship ?

Un Earthship est une maison autosuffisante et écologique construite à partir de matériaux recyclés et naturels tels que des pneus usagés, des bouteilles en verre et des matériaux de construction traditionnels.

Comment fonctionne un Earthship ?

Un Earthship fonctionne en utilisant des principes de conception durables pour maximiser l’utilisation des ressources naturelles disponibles. Il utilise des techniques telles que la récupération de l’eau de pluie, le chauffage passif et l’utilisation de l’énergie solaire pour répondre à ses besoins énergétiques.

Où peut-on construire un Earthship ?

Les Earthships peuvent être construits dans divers environnements, des régions arides aux zones forestières. Cependant, la conception peut varier en fonction du climat et des conditions locales.

Quelles sont les compétences nécessaires pour construire un Earthship ?

La construction d’un Earthship nécessite une compréhension des principes de conception écologique, ainsi que des compétences en construction, en plomberie, en électricité et en maçonnerie.

Quelle est la durabilité d’une Earthship ?

Un Earthship bien construit peut durer des décennies voire des siècles, grâce à l’utilisation de matériaux durables et à sa conception résiliente.

Puis-je vivre dans un Earthship toute l'année ?

Oui, les Earthships sont conçus pour être habités toute l’année, et leur conception écologique leur permet de maintenir des conditions de vie confortables dans une variété de climats.

Les Earthships sont-ils adaptés à tout le monde ?

Bien que les Earthships offrent de nombreux avantages, leur style de vie autonome et écologique peut ne pas convenir à tout le monde. Certaines personnes peuvent trouver les ajustements de mode de vie nécessaires trop contraignants.

Quels sont les défis potentiels associés à la construction d'un Earthship ?

La construction et la vie dans un Earthship peuvent présenter des défis tels que la nécessité de trouver des matériaux de construction recyclés, les ajustements au mode de vie autonome, la maintenance des systèmes écologiques intégrés et la conformité aux réglementations locales en matière de construction.