Aménagement intérieur d’une maison container : Comment s’y prendre ?

A la fois originale et contemporaine, une maison container est facile et rapide à construire. Les conteneurs servent à la base à faire circuler les marchandises dans le monde entier. Avec le temps, ils s’usent et ne sont plus certifiés pour le transport. Ils deviennent donc des déchets. Le réemploi de ces matériaux pour créer des structures de bâtiments habitables a été introduit depuis plus de dix ans. Certains projets phares ont ainsi vu le jour comme la centaine de logements créés pour une résidence étudiante en 2010 en France ou encore le quartier « container city » à Londres en 2000. Faire d’un container sa future maison est un projet novateur et ambitieux. Mais comment concrètement aménager son intérieur ?

Quels sont les avantages d’une maison container ?

Le prix : si vous décidez de construire votre maison seule, vous pouvez réaliser des économies substantielles en optant pour la maison container. Dans ces conditions, le prix peut commencer dès 400 euros / m2 pour une maison entièrement équipée. 

La construction : l’aménagement est rapide puisqu’une structure est déjà en place. La maison container étant très modulable, il vous est possible de l’agrandir assez simplement, voire de la déménager avec vous ! Le plancher, l’ossature des murs et la toiture faisant partie intégrante du container, vous gagnez un temps très important sur la construction. 

L’isolation : parce que déjà étanche, la maison container n’a pas besoin de toit. Il est de plus facile d’y créer des ouvertures pour les portes et fenêtres. L’isolation de base doit être cependant renforcée d’une isolation supplémentaire résistant à l’eau ou aux chocs thermiques.

L’écologie : une maison container étant ultra-étanche, elle permet une réduction de consommation d’énergie. Une maison container est du reste souvent réalisée à partir d’anciens container en fer. Sa construction rapide et sans quasiment aucune fondation plaide également en faveur d’un faible impact écologique

Quels sont les inconvénients d’une maison container ?

Les dimensions : un container ordinaire mesure 2,34 m de large, ce qui contraint certains projets d’aménagements. 

L’esthétique : en soi, un container n’est pas une construction spécialement belle, mais son avantage est qu’il peut se fondre facilement dans son environnement. 

L’écologie : pour un container neuf, contrairement à un container usagé, l’écobilan est assez défavorable car l’énergie grise nécessaire à la fabrication de l’acier est importante. 

L’inertie thermique : la maison container étant peu massive, elle dispose d’une faible inertie thermique, et peine ainsi à conserver la chaleur durant les mois d’hiver. En été, la chaleur peut se diffuser très rapidement dans la maison. Vous devez donc prendre ce sujet d’inertie thermique au sérieux. Vous serez en effet contraints d’envisager des solutions telle que l’installation d’une dalle en béton massive par exemple, ou la plantation d’arbres afin de générer de l’ombre pour la période estivale. 

L’isolation d’une maison container

Conçue de haut en bas en acier, la maison container nécessite une bonne dose d’isolation compte tenu de la particularité thermique des parois. Vous pouvez isoler une maison container de trois manières différentes.

L’isolation par l’intérieur de la maison container

Si vous êtes attaché à l’aspect industriel brut de l’extérieur des containers, alors vous devez opter pour une isolation intérieure. C’est la méthode la plus utilisée. L’acier, comme les autres métaux est un très bon conducteur pour la chaleur.
Si l’isolation n’est pas bien réalisée à l’intérieur, vous en ressentirez rapidement les effets ! Quand il fera chaud dehors, vous aurez chaud dedans, et inversement avec le froid. 

Le point négatif de l’isolation interne est que si elle est trop épaisse, vous perdrez en surface habitable. En général l’épaisseur de la cloison ne doit pas dépasser 10cm. De plus la peinture que vous pouvez appliquer sur l’extérieur peut aider à conserver la température intérieure. 

Si vous faites le choix d’isoler votre construction par l’intérieur, la largeur de 2m35 va soudain passer à 2m15 (voir 1m95 si vous isolez des 2 côtés) ce qui n’est pas très confortable…

L’isolation par l’extérieur de la maison container

Dans ce cas de figure, vous recouvrez l’extérieur de la paroi de la maison container. Cette fois-ci l’épaisseur de la cloison isolante n’influencera pas la surface habitable. On installe généralement des cloisons isolantes et recouvrantes, qui protègent les parois contre les effets des intempéries. 

Gardez en tête que ce procédé est plus coûteux que l’isolation interne car vous devrez recouvrir l’ensemble des parois. Vous opterez pour le bois, l’enduit voire la pierre pour recouvrir l’ensemble des parois. Cette méthode permettra une isolation maximale, et dissipera l’effet container si vous le souhaitez.

Le liège est souvent utilisé pour ses qualités d’isolation thermique et acoustique.
Utilisez de la mousse d’isolation technologique afin de conserver un cadre de vie confortable. 

L’isolation mixte de la maison container

Il s’agit là d’isoler l’intérieur et l’extérieur de la maison container. L’isolation intérieure peut s’appliquer à une partie de la maison, l’isolation extérieur s’appliquant sur une autre partie. Ce n’est pas forcément une méthode recommandée, car elle créé des variations de températures trop importantes, et une forte instabilité des ponts thermiques. Cela entraîne aussi une très grande déperdition des températures. C’est la raison pour laquelle vous devez opter pour une isolation interne ou une isolation externe.

Les tailles et le poids des containers 

Les containers n’ont pas tous les mêmes dimensions. Voici les principales tailles qu’il faut garder en tête : 

10×8 pieds, soit 2,99 m sur 2,43 m, hauteur de 8,5 pieds (2,59 m)
20×8 pieds, soit 6,05 m sur 2,43 m, hauteur de 8,5 pieds
30×8 pieds, soit 9,14 m sur 2,43 m, hauteur de 8,5 pieds
40×8 pieds, soit 12,19 m sur 2,43 m, hauteur de 8,5 pieds

On rencontre également de plus en plus des containers dits « high cube », avec une largeur de 9 ou 9,5 pieds (2,74 ou 2,89 mètres). On trouve également des containers « half height », avec une hauteur réduire de moitié (4,35 pieds) pour transporter des charges plus lourdes dans des formats réduits. 

Concernant le poids, la masse d’un container varie entre 1,8 tonnes (20 pieds) et 4,2 tonnes (40 pieds high cube)

Le prix d’une maison container au mètre carré

Le coût d’une maison container dépend étroitement du style choisi et de l’aménagement que vous envisagez. Une cuisine équipée, un système de chauffage, un système de récupération d’eau… Tout cela rentrera sur la facture finale !

Pour un conteneur neuf de 20 pieds, vous devrez compter entre 2500 et 4000€. Pour le même conteneur d’occasion, misez sur 1500€ environ. Le transport par camion depuis le port d’achat coûte en moyenne 600€ par container

SURFACE Prix maison container Prix maison container livrée
Prix maison container clé en main
40m2 36.000€ 44.000€ 52.000€
50m2 45.000€ 55.000€ 65.000€
80m2 72.000€ 88.000€ 104.000€
100m2 90.000€ 110.000€ 130.000€
120m2 108.000€ 132.000€ 156.000€
160m2 144.000€ 176.000€ 208.000€

Quels sont les pièges à éviter pour la construction d’une maison container ?

Si la solution de la maison container est de prime abord un choix intéressant d’un point de vue économique et écologique, ne soyez pas forcément trop optimiste. Il n’est en effet pas forcément garanti que vous puissiez construire votre maison container où vous le souhaitez ! En effet les permis de constructions sont régis par des règles strictes. 

Vous devez également faire l’effort de vous projeter dans votre futur logement. Anticipez tout particulièrement la conception et l’aménagement intérieur. En effet, les containers sont des espaces étroits qui nécessiteront de repenser l’espace différemment. Vous devrez concevoir de nouveaux espaces de vie tout en longueur.

Les maisons containers utilisent des containers maritimes neufs ou usagés pour servir de structure à votre future maison. Ils sont étanches et composés d’acier à 99%. Sauf exceptions particulières, ils présentent une épaisseur de 5mm. Ils supportent de 4 à 5 fois leur poids, ce qui rend possible la création d’une maison à étage. Le plancher est généralement en bois. 

Aménager l’intérieur d’une maison container

Pour commencer, gardez bien en tête ceci avant de vous lancer : les dimensions prédéterminées d’un container imposent des choix contraints en matière d’aménagement intérieur

Privilégier le traversant

Pour bien aménager l’intérieur d’une maison container, il faut penser en termes d’espaces traversants. La lumière tendra à dissiper l’étroitesse du container. Vous devez également penser un espace tout en longueur, dans lequel la cuisine peut par exemple créer le lien entre les espaces de jours et de nuits. L’aménagement intérieur d’une maison container doit se faire avec de nombreuses ouvertures.

L’ouverture sur une terrasse par de larges baies vitrées coulissantes peut permettre d’accentuer l’effet d’espace recherché. Les portes coulissantes permettent de décloisonner le container, de laisser l’air entrer pleinement dans la pièce quand il fait chaud et bien ventiler la maison.

La solution de l’étagement

La modularité des assemblages de containers tient dans la possibilité de découper et d’ouvrir les containers en différentes sections et à différents endroits. Ainsi tous les plans deviennent possibles.

Si vous voulez plus d’espace, la solution de l’étagement de deux containers permet en effet d’agrandir la superficie de manière significative. Vous créez ainsi un étage, accueillant des espaces de vies ouverts, laissant entrer de larges pans de lumières. Vous pouvez aussi poser des cloisons et des panneaux pour créer des chambres à part. 

Certains propriétaires optent pour des assemblages de quatre conteneurs. Ils se créent ainsi de véritables maisons d’architectes à moindre coût et spacieuses. Elles se structurent en général d’un grand salon au rez-de-chaussée et de chambres à l’étage. Idéalement, et si vous le pouvez donc, vous pouvez concevoir un grand espace sur la base d’un agencement de deux, trois voire plus de containers, rendant l’espace global lumineux et agréable à vivre.

Si vous optez pour plus de surface avec plus de containers, vous serez en mesure d’exploiter plus facilement le toit pour en faire un jardin en hauteur. 

Les structures en forme de L sont également possibles, avec l’agencement perpendiculaire de deux containers. Vous pouvez aussi opter pour la solution du « grand dortoir », y installer un bureau pour travailler. 

Vous pouvez faire le choix de faire reposer la toiture sur une structure en bois externe aux containers. Cette charpente permet de soutenir les fondations et la couverture des containers. Cela est particulièrement utile si vous associez plusieurs containers sous un même toit.

Si vous optez pour le schéma multi-container, vous pouvez demander aux constructeur de réaliser les ouvertures avant envoi. Cela vous permet d’épargner une phase de gros œuvre lourde et fastidieuse.

Donner la priorité aux couleurs et au green.

Privilégiez les couleurs vives et des meubles pas trop volumineux pour créer une impression d’espace. Pensez aussi au bois pour apporter de la chaleur au lieu. Une combinaison astucieuse de couleurs et de matériaux apportera un réel cachet à votre maison container, en créant un intérieur à la fois inspirant et reposant.

Il est possible d’intégrer dans votre construction des matériaux de récupération, afin de jouer la carte du « green » jusqu’au bout. Vous miserez ainsi sur un aspect industriel / entrepôt. 

Vous pouvez installer des panneaux solaires sur votre toit, mais aussi des éoliennes pour générer votre propre énergie de manière totalement écologique. 

Maison container et auto-construction

Vous pouvez pour des raisons budgétaires opter pour l’auto-construction, en particulier si vous ne disposez pas d’aptitude dans la construction. Dans ce cas vous pouvez vous concentrer sur le second œuvre, à condition de se faire accompagner pour un architecte qui saura vous guider dans vos choix. Une bonne manière de réussir le second œuvre sans abîmer le gros œuvre.

La maison container : une maison ultra-modulaire

Le container est une construction très modulaire, faite à partir de structures préconstruites. Ils peuvent être transformés ou aménagés directement en usine. Ils sont ensuite acheminés jusqu’au site d’installation, et posés sur des pilotis afin de créer un vide sanitaire.

Les conteneurs jouent le rôle de gros œuvre. Ils créent l’enveloppe de la maison, résistante aux dégâts et aux intempéries. 

Vous pouvez installer un toit en tôle de récupération, reposant sur des piliers en bois, protégeant les containers avec une installation légère et créant une lame d’air. 

Les maisons containers : une solution pour les propriétaires pressés.

Il faut généralement compter un mois pour la construction de la maison, un autre mois pour la livraison et effectuer les raccordements. Ainsi il est possible d’habiter dans sa maison container deux mois seulement après la signature du contrat !

Au-delà d’une habitation principale, un container peut aussi être une option intelligente pour une résidence d’été, au plus proche de la nature. Il vous servira d’abri de base confortable pour vous protéger du vent, de la faune, de la pluie. 

Faites appel à un professionnel dès la conception

Dès la phase de conception, nous vous recommandons fortement de faire appel à un architecte qui saura vous guider dans la création d’une maison spacieuse et lumineuse.

Les plans qui seront établis devront être précis car les découpes sur le conteneur et l’insertion des menuiseries seront effectués dans le port d’achat, avant la livraison. 

Le professionnel qui vous accompagnera saura aussi choisir les solutions techniques les plus simples à mettre en œuvre. Pour l’implantation, vous ferez également appel des professionnels dont c’est le métier afin de limiter les risques et éviter les imprévus. 

Aménager un intérieur de maison container n’est pas forcément intuitif en soi. Il faut garder en tête, dès l’amorce du projet, les dimensions spécifiques du container pour imaginer un aménagement tout en longueur. Avec un peu d’ingéniosité et de bonnes pratiques, vous pourrez néanmoins créer des effets d’ampleur en jouant sur la lumière et la disposition de vos meubles. Le container étant une solution très modulable, vous pourrez aussi créer les assemblages qui vous conviennent !

Articles similaires sur Greenkub