L’achat d’un mobil-home représente une alternative de logement séduisante, alliant flexibilité, confort et accessibilité économique. Ces résidences mobiles, initialement conçues pour des séjours temporaires, ont évolué pour devenir des espaces de vie complets, rivalisant avec les logements traditionnels par leur confort et leur adaptabilité à divers besoins et styles de vie.

La démarche d’acquisition d’un mobil-home nécessite une préparation minutieuse, débutant par une définition claire de vos critères et de votre budget. Il est essentiel de prendre en compte non seulement le prix d’achat, mais également les frais annexes tels que l’installation, les raccordements et l’entretien. Les prix varient généralement entre 23 000 € et 50 000 €, auxquels s’ajoutent ces coûts supplémentaires​​.

La localisation lors de l’achat d’un mobil-home est également un facteur déterminant. Il est interdit de les installer sur des terrains privés, limitant les options aux campings et Parcs Résidentiels de Loisirs (PRL), où les parcelles libres sont rares et souvent soumises à des contraintes spécifiques. Le choix du camping doit être mûrement réfléchi, en tenant compte de son classement, de ses équipements et de ses conditions d’accès​​.

Pour l’achat d’un mobil-home, vous pouvez opter pour des distributeurs spécialisés, certains campings, ou les transactions entre particuliers, chacun offrant divers services et garanties. La sélection de la taille et de l’agencement, jusqu’à 40 m², dépendra de vos préférences pour l’espace et le confort.

Il est essentiel de s’informer sur les aspects légaux et financiers avant l’achat, incluant le contrat de parcelle, les coûts d’installation, et les assurances. Bien qu’exempt de taxe d’habitation, le mobil home engendre des charges annuelles comme le loyer de la parcelle, la taxe de séjour, et les dépenses énergétiques​

Dans cet article

🤔 Qu’est-ce qu’un mobil-home ?

Aussi connu sous le nom de “maison mobile” (ou “résidence mobile”), le mobil-home est une option d’habitat préfabriquée en usine et transportable sur son site d’installation grâce à un châssis intégré.

Comparé aux maisons traditionnelles, il s’agit d’une option d’habitat modulaire, souvent personnalisable, qui permet de devenir propriétaire à moindre coût.

Comme la grande majorité des maisons préfabriquées actuellement conçues, le mobil home propose une surface habitable confortable, tout équipée (cuisine aménagée ou coin cuisine, salle de bain, douche et WC, système de chauffage et de ventilation, etc.) et qui dispose de toutes les commodités nécessaires pour y vivre à l’année.

De plus, les mobil-homes modernes sont conçus dans une optique d’efficacité énergétique, et intègrent généralement dans leur conception, des matériaux isolants et de construction de qualité afin de réduire l’empreinte écologique de la construction.

Les mobil homes offrent des designs et des agencements intérieurs chaque fois plus complets, adaptés à un public varié (célibataire, familles, personnes âgées, personnes a besoin spécifique ou en situation de handicap, etc.). Il est à noter que le prix d’un mobil-home dépendra de différents facteurs, notamment son emplacement, ses options et ses finitions.

C’est d’ailleurs pour cela que l’achat d’un mobil-home est une solution chaque fois plus prisée par celles et ceux qui souhaitent devenir propriétaires.

💰 Achat d’un mobil-home : quelles sont les options d’achat possibles ?

Lorsqu’il est question de l’achat d’un mobil home, 2 grandes solutions s’offrent à vous : ⬇️

  • Acheter un mobil-home seul : cela signifie que vous achetez le mobil home seul, et que vous devrez par la suite trouver un terrain ou un emplacement approprié pour l’installer, comme un terrain acheté pour l’occasion, votre jardin, un camping ou un parc résidentiel de loisirs (PRL). Cette option offre plus de flexibilité en termes de choix de terrain et de design de mobil home.
  • Acheter un mobil-home avec un emplacement dans un camping ou un PRL : cette option est la plus appréciée de celles et ceux qui souhaitent acquérir une résidence secondaire dans un endroit bien défini. De plus, acheter un mobil home dans un camping (ou louer ou acheter l’emplacement dans le camping pour installer votre mobil home) vous donne également accès aux installations et services proposés par le camping. Cette solution “clé en main” est idéale pour celles et ceux qui recherchent la facilité dans leur quête pour devenir propriétaire.
Critère Mobil-home seul Mobil-home dans un camping
Type d’achat Achat de la structure seule Achat de la structure + droit d’emplacement
Coûts initiaux Potentiellement plus bas

(Car prix d’achat sans le terrain)

Plus élevés

(incluent les frais d’adhésion et d’emplacement)

Réglementations Soumis aux réglementations locales Soumis aux règles du camping
Flexibilité Totale

(liberté de choix du terrain et personnalisation du mobil home)

Limitée

(dépend des règles du camping)

Services Potentiellement inexistants (dépends de l’emplacement choisi) Accès aux installations et services du camping
Communauté Dépends de l’emplacement Communauté intégrée avec activités et espaces partagés dans le camping

📝 Guide d’achat : comment devenir propriétaire d’un mobil home ?

Lorsque devenir propriétaire d’un mobil home est encore un rêve lointain, les étapes entre les 1ères recherches et la remise des clés du mobil home peuvent sembler un peu abstraites.

On vous explique pas à pas les grandes étapes clés pour que l’achat de votre mobil-home soit un succès.

Guide achat mobil-home

Définissez vos besoins et votre budget pour l’achat du mobil-home

Dans un premier temps, déterminez vos besoins en matière de mobil-home et de confort : ⬇️

  • Type de mobil home,
  • Superficie et nombre de chambres,
  • Équipements,
  • Design, etc.

Définissez ensuite clairement le budget dont vous disposez pour l’achat du mobil home, sans oublier de prendre en compte le coût du terrain (location d’un emplacement dans un camping ou achat d’une parcelle), ainsi que les frais supplémentaires, taxes, et assurances.

Enfin, décidez si vous souhaitez acheter mobil home neuf ou d’occasion, à installer sur votre terrain, ou si vous préférez opter pour l’achat clé en main d’un mobil home dans un camping.

Trouvez le mobil-home idéal

Commencez à rechercher les mobil-homes disponibles sur le marché (vos premiers grands choix vont vous permettre d’orienter vos recherches).

Vous pouvez par exemple : ⬇️

  • Visiter des concessionnaires ou des fabricants de mobil-homes,
  • Effectuer vos recherches sur des sites web spécialisés de vente de mobil homes neufs ou d’occasion,
  • Consulter des annonces en ligne via certains réseaux sociaux et Marketplace,
  • Prendre contact avec les campings de la région où vous souhaitez vous installer, etc.

Comparez les caractéristiques et les prix des modèles qui vous intéressent, et faites jouer la concurrence, afin de trouver le mobil home idéal qui correspond à vos besoins et à votre budget.

Visite d’état des lieux et inspections

Une fois que vous avez trouvé un mobil-home qui vous intéresse, planifiez une visite avec le constructeur, le propriétaire, ou le responsable du camping afin de réaliser un état des lieux.

Dans le cas d’un mobil home d’occasion, vérifiez l’état général du mobil-home (structure et châssis, installations et électroménagers, plomberie et électricité) et assurez-vous que tout fonctionne bien. Si nécessaire, faites-vous accompagner par un inspecteur professionnel pour vous aider à détecter les éventuels vices cachés.

Optionnel : négociez le prix de votre mobil-home d’occasion

Vous avez trouvé le mobil-home de vos rêves, mais il est un peu au-dessus de votre budget  ?

Dans le cas d’un mobil home d’occasion, vous pouvez essayer de négocier son prix d’achat avec le vendeur. Les mobil-homes perdent facilement de la valeur avec le temps et la plupart des vendeurs chercheront certainement à vous vendre leur mobil-homes d’occasion à prix fort pour essayer de perdre le moins d’argent possible.

Soyez prêt à discuter des conditions de vente et à proposer des contre-offres avec des arguments valides pour faire baisser le prix (comme les réparations éventuelles à effectuer).

Recherchez des financements

Certaines options s’offrent à vous si vous ne disposez pas de l’épargne personnelle nécessaire pour acheter le mobil-home au comptant, comme : ⬇️

  • Une demande de prêt personnel ou prêt immobilier auprès de votre banque,
  • Des options de financement spécial mobil home proposés par certaines institutions financières,
  • Des crédits immobiliers directement proposés par les fabricants de mobil homes, etc.

Dans certains cas, il peut vous être proposé de louer le mobil home avant achat, et d’utiliser ces premiers loyers comme apport. Renseignez-vous directement auprès de votre vendeur pour discuter des options dont vous disposez.

Vérification et signature du contrat

Au même titre que n’importe quelle transaction immobilière, l’achat d’un mobil home doit être encadré par un contrat qui clarifie les termes et modalités de la transaction. Le contrat de vente doit stipuler un certain nombre de points importants, comme : ⬇️

  • La description du mobil home (marque, modèle, dimensions, numéros de série, équipements, etc.),
  • L’état détaillé (dommages existants et réparations nécessaires),
  • Le prix de vente total et les modalités de paiement (paiement intégral, acompte, prêt et financement externe, etc.),
  • Les éventuels frais supplémentaires (taxes, frais de transfert de propriété, frais de location de l’emplacement (si l’achat du mobil home a lieu dans un camping),
  • La garantie du vendeur (déclaration de droit de vente sur le mobil home),
  • l’absence de charges (afin de confirmer qu’il n’existe aucun prêt, dettes ou charges juridiques en cours),
  • Les conditions de vente (date et lieu où la vente sera finalisée via la livraison ou la remise des clés du mobil home, détail sur la livraison et les coûts associés, etc.),
  • Les procédures en cas de litige,
  • Les dispositions générales, les lois qui régissent le contrat de vente, les conditions qui permettent l’annulation du contrat et les pénalités qui y sont associées, etc.

N’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel si certains points ne sont pas clairs où si certaines informations semblent manquer.

Préparation de l’emplacement et livraison

Si vous achetez un mobil-home seul (sans emplacement), assurez-vous que votre terrain dispose des installations nécessaires pour recevoir le mobil home. Dans certains cas, il vous faudra peut-être réaliser certains travaux préalables de terrassement, de préparation du terrain et planifier les raccordements aux services publics (électricité, eau, égouts).

Une fois que le terrain est prêt, planifiez la date de livraison avec le vendeur.

La livraison, tout comme l’installation, devra être effectuée par des professionnels qualifiés afin de garantir la stabilité du mobil-home et la sécurité de ses futurs habitants.

Légalisation, enregistrement et assurances

N’oubliez pas d’enregistrer légalement votre mobil-home selon les lois de votre région.

Il vous faudra, au même titre que n’importe quel type de propriété immobilière, souscrire une assurance habitation appropriée pour protéger votre bien. En cas de doute, renseignez-vous directement auprès de votre assureur.

Prêt à déménager ?

📌 Mobil-home à vendre : sur quel site chercher ?

Pour un mobil-home à vendre, que vous souhaitiez un mobil home neuf ou d’occasion, de nombreuses options s’offrent à vous.

Vous pouvez commencer par jeter un œil sur les sites de principaux fabricants et concessionnaires de mobil-homes en France, comme : ⬇️

Vous pouvez comparer les variations de prix entre les mobil-homes neufs et les mobil-homes d’occasions à certains sites spécialisés, comme : ⬇️

Vous pouvez écumer les petites annonces et les sites de ventes entre particulier, comme : ⬇️

Si vous souhaitez acheter un mobil-home dans un camping, commencez par définir la zone géographique qui vous intéresse et les campings existants dans les environs.

Visitez les sites internet des campings, prenez connaissance des services offerts par les différents campings, le type d’ambiance, et les avis des clients. Vérifiez ensuite quelles sont les options d’achat de mobil-homes, ainsi que le type de mobil-homes et les emplacements disponibles afin de vérifier qu’ils correspondent à vos critères initiaux.

🔎 Acheter un mobil-home dans un camping : bon ou mauvais investissement ?

L’achat d’un mobil-home dans un camping peut être une excellente option pour celles et ceux qui souhaitent devenir propriétaire rapidement grâce à une solution “clé en main”. En revanche, lorsqu’il est question d’investissement, il est toujours utile d’avoir une vision sur le long terme et de savoir si un investissement de départ intéressant, l’est toujours en cas de revente !

Achat d'un mobil-home dans un camping, bon ou mauvais investissement ?

Quel est le prix d’un mobil-home dans un camping ?

Le prix d’un mobil-home va dépendre de nombreux facteurs : ⬇️

  • Le type de mobil home par exemple un mobil-home en bois,
  • L’état général (neuf ou d’occasion),
  • La surface habitable et le nombre de chambres,
  • La qualité des installations,

Le prix d’un mobil-home peut donc passer du simple au triple en fonction des caractéristiques choisies : ⬇️

  • Pour un modèle neuf, comptez entre 20 000 et 70 000 €,
  • Pour un modèle d’occasion, comptez entre 10 000 et 40 000 €.

À cela, il vous faudra rajouter le prix de l’achat du terrain ou de la location de l’emplacement en camping.

Investir malin : quels facteurs à considérer pour un bon rendement ?

L’achat d’un mobil home dans un camping est une décision qui attire de plus en plus d’investisseurs à la recherche d’une alternative à la maison traditionnelle ou en quête d’une résidence secondaire.

Déterminer la rentabilité d’un investissement comme l’achat d’un mobil-home dans un camping va dépendre de plusieurs facteurs, comme : ⬇️

  • Les possibilités de location saisonnière (et hors saison haute) : La location de votre mobil-home peut vous permettre de générer des revenus significatifs, surtout si vous êtes installé dans une région touristique prisée.
  • La valorisation du mobil home sur le long terme et les possibilités d’usages : Investir dans un mobil-home comme résidence secondaire, peut vous permettre de réaliser des économies conséquentes sur vos frais de vacances à long terme. Hors saison, vous avez toujours l’option de le louer pour des séjours courts.
  • Les économies sur les coûts de logement : Comparé à l’achat d’une maison traditionnelle en brique ou en béton, ou d’un appartement, l’investissement initial et les coûts d’entretien d’un mobil home sont généralement plus économiques. Considérez toutefois les coûts additionnels comme les taxes, les frais d’immatriculation et les assurances.
  • Évaluez la valeur de revente :  Les véhicules de loisirs de ce type tendent à se déprécier rapidement. Évaluez la marque, le modèle et l’année pour estimer la vitesse de dépréciation, et comparez les prix des modèles de mobil homes ayant une bonne valeur de revente pour minimiser les pertes lors de la vente future de votre bien.

Achat et revente d’un mobil-home : quels sont les éléments clés pour un investissement rentable ?

Pour déterminer si un mobil home a ou aura une bonne valeur de revente, plusieurs facteurs et critères doivent être pris en compte  : ⬇️

  • Marque et modèle du mobil home : Certains fabricants et modèles de mobil homes sont plus réputés que d’autres pour la qualité de leur construction, leur robustesse et leur design intemporel. Cela peut contribuer à maintenir une valeur de revente élevée au cours des années et limiter la dépréciation.
  • Âge et état général du mobil home : Gardez à l’esprit que la valeur de revente diminue avec l’âge du mobil home. Un bon état général de départ couplé à un entretien régulier et quelques travaux de réfection et de peinture peuvent toutefois atténuer cette dépréciation.
  • Taille et agencement : Les mobil homes qui offrent une surface habitable généreuse couplée à un agencement fonctionnel et moderne sont toujours mieux côtés sur le marché de la revente.
  • Améliorations du mobil home : Certains travaux d’amélioration, comme une isolation renforcée répondant à la norme RE20201, de l’électroménager moderne ou des systèmes de chauffage et ventilation écologiques ou novateurs, peuvent augmenter la valeur de revente.
  • Emplacement du mobil home : Un mobil home situé dans un camping bien entretenu et sécurisé, ou un parc résidentiel de loisirs (PRL) situé dans une région prisée et proposant de bons services, peut permettre de stabiliser la valeur de revente sur le long terme.
  • L’offre et la demande : Les lois du marché actuelles et la demande pour des mobil-homes dans certaines régions ou campings spécifiques (notamment en bord de mer) peuvent très largement influencer la valeur de revente du bien.

💡 Bon à savoir : Dans certaines régions, plus particulièrement les régions côtières ou les zones géographiques qui possèdent des micro climats et des “belles saisons “, la valeur de revente peut fluctuer en fonction de l’époque de l’année. En général, les prix seront  potentiellement plus élevés pendant les périodes de forte demande touristique. Si vous pensez sérieusement à investir dans un mobil home, n’hésitez pas à effectuer des recherches à différents moments de l’année pour évaluer les fluctuations du marché.

👩‍💼 Cadre légal : vivre dans un mobil-home en toute légalité

L’acquisition d’un mobil home et tant que résidence principale ou secondaire, exige une bonne compréhension des réglementations et des lois en vigueur.

Gardez à l’esprit que ces normes vont varier en fonction de l’usage initial prévu de votre mobil home et auront un impact significatif sur les démarches administratives que vous aurez à réaliser ainsi que sur vos obligations légales.

Cadre légal pour l'achat d'un mobil-home

Résidence Principale vs. Résidence Secondaire

Pour rappel, on parle de résidence principale, lorsque l’on fait référence au lieu de domicile officiel d’une personne où elle passe le plus de temps (au moins 8 mois par an). La résidence principale nécessite une adresse qui soit reconnue aux fins de diverses démarches légales et administratives (le lieu de vote, la juridiction pour la déclaration fiscale, etc.)

À l’inverse, il est question de résidence secondaire, lorsque la résidence est utilisée occasionnellement pour une courte période de l’année ou pour les vacances. Contrairement à la résidence principale, il n’est pas nécessaire d’établir une domiciliation officielle pour une résidence secondaire.

Vivre à l’année dans un mobil-home : cadre légal et restriction

Transformer son mobil home en résidence permanente implique la prise en compte de plusieurs considérations légales primordiales : ⬇️

  • Le code de l’urbanisme : Du point de vue de l’installation sur un terrain spécifique (hors camping), les dispositions relatives à un mobil home comme habitation permanente sont encadrées par le code de l’urbanisme. Ce dernier définit les conditions d’implantation, notamment en termes de zones constructibles et non constructibles.
  • Permis de construire ou déclaration préalable de travaux : Selon la taille du mobil home, un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux (DP) peuvent être demandés. Ces demandes et démarches administratives permettent de s’assurer que le projet respecte les règles d’urbanisme locales. Avant de vous lancer dans votre projet de mobil home, renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les règles propres à votre zone géographique, car l’installation d’un mobil home est soumise à certaines restrictions.
  • Les règles de zonage, le plan local d’urbanisme (PLU) ou les cartes communales : Ils définissent très strictement les zones où il est possible d’installer un mobil home de manière permanente. Gardez à l’esprit que certains territoires géographiques interdisent l’installation de ce type de structure mobile.
  • Le respect des normes minimales d’habitabilité : Surface minimale, isolation, systèmes sanitaires, sécurité des installations électriques et gaz, etc. sont obligatoire pour qu’un mobil home soit utilisé comme résidence principale, conformément à la réglementation.

Mobil-home et résidence secondaire : quelle est la législation ?

L’utilisation d’un mobil home en tant que résidence secondaire est également soumise à certaines réglementations afin de garantir la sécurité des occupants et l’intégration visuelle de la structure.

D’un point de vue légal, un mobil home destiné à une utilisation saisonnière doit être installé sur une parcelle agréée (terrain de camping ou parc résidentiel de loisirs).

La législation en vigueur dans la zone géographique peut imposer des restrictions sur la durée d’occupation du mobil-home sur un terrain. Cette restriction a pour but de prévenir une éventuelle sédentarisation non conforme aux règles d’urbanisme.

💡 Bon à savoir : Le propriétaire d’un mobil-home utilisé comme résidence secondaire peut être assujetti à des taxes locales (taxe de séjour, taxe d’aménagement, etc.) en fonction des dispositions communales et départementales..

🏡 Mobil-home vs Bungalow vs Tiny house vs Camping car : comment choisir ?

Style de vie, besoin en mobilité, budget… Lorsqu’il s’agit de choisir entre un Mobil home, un Bungalow, une Tiny House, ou un Camping-car pour une résidence principale ou secondaire, plusieurs facteurs doivent être pris en compte.

Le plus simple pour choisir est encore de comparer les caractéristiques, avantages et inconvénients de chaque option afin de voir la solution d’habitat qui répond à vos besoins.

Mobil-home : le confort d’une maison traditionnelle

Un mobil-home dans un camping

Ces habitations préfabriquées installées de manière semi-permanente sur des parcelles privées, des terrains de camping ou des parcs résidentiels offrent un espace de vie plus spacieux que les autres options et un confort proche de celui d’une maison traditionnelle.

En revanche, il s’agit d’une option finalement peu mobile qui requiert un emplacement, et qui peut donc être soumise à des frais de location et à des restrictions pour le terrain.

Bungalow : vivre en harmonie avec la nature

Un bungalow dans un camping

Ce type de structure légère, généralement construite en bois, et installée de manière permanente dans des zones naturelles (ou certains complexes touristiques) permettent de vivre au plus proche de la nature tout en profitant de plus de confort que dans un camping traditionnel. En revanche, les bungalows sont souvent assez mal isolés et assez inconfortables pour y vivre à l’année.

Tiny House : allier minimalisme et mobilité

Une Tiny House sur roues

Cette petite maison mobile construite sur roues et dont la surface habitable est optimisée pour offrir tout le confort nécessaire, permet un mode de vie minimaliste, écologique et nomade, en totale autosuffisance.

En revanche, l’espace de vie limité peut ne pas convenir à tous, et implique l’achat d’un véhicule adapté pour les déplacements.

Camping-car : vivre en totale liberté

Un camping-car

Ce véhicule hybride aménagé et équipé pour être habité offre une liberté de mouvement incomparable, et des options d’aménagement intérieur qui ne cessent de s’améliorer avec l’arrivée de nouveaux modèles tout confort.

En revanche, l’espace de vie reste limité comparé aux options fixes, l’entretien du véhicule ainsi que le coût du carburant est à prendre en compte dans les critères de choix.

Comment choisir ?

Pour être sûr de choisir la bonne option, définissez clairement vos priorités : ⬇️

  • Vous êtes à la recherche d’une vie nomade et riche en aventure ou vous recherchez plutôt la stabilité et le confort ?
  • Quels sont vos besoins en termes d’espace et de confort ?
  • De quel budget disposez-vous ? Et quelles sont vos possibilités financières sur le moyen ou plus long terme ?
  • L’impact environnemental de votre lieu de vie a t’il de l’importance pour vous ?
Critère Mobil home Bungalow Tiny house Camping car
Avantages Espace confortable

Prix d’achat abordable

Solidité et durabilité

Confort de vie

Mobilité

Durabilité et coresponsabilité

Totale liberté  Habitat hybride tout-en-un
Inconvénients Mobilité optionnelle Contraintes légales Coût élevé Installation permanente Espace de vie limité Réglementation Coûts d’entretien (habitat et véhicule)
Mobilité Faible Très faible Élevée Totale
Budget Abordable Élevé Variable selon modèle Variable selon modèle
Espace Confortable pour vivre Spacieux et bien équipé Minimaliste et optimisé Compact et fonctionnel
Règles Soumis au PLU Besoin d’un permis de construire Varie selon les localités Respect des normes véhiculaires

✅ Greenkub vs Mobil home : choisissez l’alternative durable

Un studio de jardin

Face aux mobil homes, Greenkub émerge comme une alternative plus qu’intéressante, notamment grâce à son engagement pour l’environnement, sa grande variété de modèles de studios personnalisables et le niveau de confort qui y est proposé. Le studio de jardin Greenkub s’avère donc être une très bonne alternative à l’achat d’un mobil-home : ⬇️

  • Focus sur l’Écologie : Greenkub privilégie l’usage de matériaux issus du recyclage ou provenant de forêts gérées de façon durable, et minimise son empreinte écologique, grâce à un système de fondations écologiques (sans béton) qui préserve les sols et les nappes phréatiques.
  • Un entretien simplifié : Les studios de jardin Greenkub sont conçus avec un bardage en Pin Douglas traité autoclave de classe IV qui réduit considérablement les besoins en entretien.
  • Un aménagement optimisé : T’aménagement intérieur des studios Greenkub est pensé intelligemment pour maximiser chaque m² et allier confort et fonctionnalité. Si vous avez des besoins particuliers, des architectes sont à votre disposition pour vous aider à optimiser l’espace selon vos critères (toiture végétale, adaptation PMR, etc.).
  • Une solution “clé en main” : Toute la logistique, de la livraison à l’installation, en passant par la réalisation des démarches administratives, est gérée par Greenkub en un temps record.

Comparé à d’autres alternatives à la maison traditionnelle comme le mobil-home, Greenkub offre une approche plus durable, un entretien réduit, des espaces optimisés, personnalisables, et un large éventail de services complémentaires.

Si vous cherchez un habitat confortable, au design résolument moderne et respectueux de l’environnement, contactez-nous sans plus tarder et parlez-nous de votre projet !

❓ Foire aux questions pour l’achat d’une mobil-home

Quel est le meilleur moment pour acheter un mobil home ?

Si vous souhaitez acheter un modèle spécifique de mobil home neuf, le mieux et d’attendre la sortie de nouveaux modèles. Certaines enseignes en profitent pour faire baisser les prix des modèles des années précédentes afin d’écouler les stocks et libérer de la place d’exposition. En ce qui concerne les modèles d’occasion, il est préférable d’acheter en hors saison ou à la fin de la saison haute (en automne ou en hiver) lorsque la demande est au plus bas, afin de pouvoir négocier les prix !

Quels sont les frais pour un mobil-home ?

Acquérir un mobil-home signifie payer des frais mais également posséder un lieu de vie clés en main, entièrement équipé et confortable, au sein d’un cadre naturel et convivial offrant des activités et des équipements de loisir. Cette option, qui inclut la sécurité et la commodité des installations d’un camping, représente un investissement global estimé entre 35 000 et 60 000 euros.

Faut-il une carte grise pour un mobil home ?

La nécessité d’une carte grise pour un mobil-home dépend de son usage. Si le mobil-home est fixe et n’est pas destiné à être déplacé, il n’aura généralement pas besoin de carte grise.

En revanche, si le mobil-home est conçu pour être mobile et circuler sur la voie publique, une carte grise pourrait être requise. En cas de doute, vérifiez les réglementations locales pour voir celles qui s’appliquent à votre cas particulier.

Est-ce bien d’acheter un mobil-home dans un camping ?

Tout dépend de votre budget et de vos préférences en termes de mode de vie. Acheter un mobil-home dans un camping est une excellente idée si vous souhaitez devenir propriétaire d’un mobil-home “clé en main” et déjà installé et raccordé à toutes les installations publiques, et que vous souhaitez vivre en communauté.

Comment faire d’un mobil home sa résidence principale ?

D’un point de vue légal, faire d’un mobil home sa résidence principale implique de respecter certaines règles :

  • installer le mobil home dans un emplacement autorisé (ou réaliser les demandes nécessaires),
  • vous assurer que le mobil home respecte les normes pour une utilisation à l’année,
  • vous occuper des raccordements aux services (eau, gaz, électricité, égouts),
  • souscrire une assurance habitation,
  • vous conformer aux règlements locaux pour la domiciliation et les taxes.

Quelle est la taille maximale légale d’un mobil home ?

En règle générale, pour pouvoir être installé sur un terrain de camping ou dans un PRL (Parc Résidentiel de Loisirs) sans avoir à demander un permis de construire, le mobil home ne devra pas excéder les 40 m² de surface au sol.

La taille maximale légale peut varier en fonction de la localisation géographique et est régie par les normes relatives aux habitations légères de loisirs (HLL) et différentes réglementations comme le Code de l’urbanisme.

Comment chauffer un mobil home sans électricité ?

Il est tout à fait possible de chauffer un mobil home sans électricité, notamment en utilisant d’autres sources d’énergies, comme un poêle à bois ou à granulés ou un chauffage au gaz (en veillant à disposer d’un bon système de ventilation), combiné à une bonne isolation, ou à des rideaux thermiques.

Si vous avez la possibilité de choisir le design de votre mobil home (la disposition des fenêtres) et l’orientation de la structure lors de l’installation, pensez également à un système de chauffage solaire passif en maximisant l’exposition au soleil durant la journée afin d’augmenter la température intérieure et créer un effet de serre naturel.

Qu’est-ce qu’un mobil home 4 saisons ?

Il s’agit d’un mobil home qui est conçu pour être utilisé toute l’année et qui possède certaines caractéristiques, comme :

  • une isolation renforcée,
  • une toiture et des revêtements extérieurs conçus pour résister à tous les types de climats,
  • un bon système de chauffage et de ventilation,
  • du double vitrage.

Quel est le prix d’un mobil home dans un camping ?

Le prix d’achat d’un mobil-home neuf est généralement compris entre 20 000 et 70 000 euros, tandis qu’un modèle de mobil home d’occasion se négocie entre 10 000 et 40 000 euros.

Quelle est la durée de vie moyenne d'un mobil-home ?

La durée de vie d’un mobil-home est généralement estimée entre 30 et 40 ans pour un modèle de qualité bien entretenu. Cependant, cette durée peut être influencée par divers facteurs comme l’entretien, la qualité de fabrication, les conditions météorologiques, et l’usage auquel il est destiné.

Est-ce qu'un mobil-home est un bon investissement ?

Investir dans un mobil-home d’occasion présente un attrait financier notable, avec des prix variant généralement de 7 000 à 20 000 euros. Cette gamme de prix dépend largement de la condition et du degré d’usure de la propriété. Cette option d’investissement peut s’avérer particulièrement lucrative, soulignant l’importance de sélectionner judicieusement le mobil-home adapté à vos besoins et objectifs d’investissement.

Quel est le meilleur moment pour acheter un mobil-home ?

Dans le secteur de la vente de mobil-homes, il est courant d’observer une tendance où les vendeurs proposent des réductions significatives durant les mois d’automne, notamment en septembre, octobre et novembre. Cette pratique vise à stimuler les ventes en fin de saison, offrant ainsi aux acheteurs potentiels l’opportunité de réaliser des économies notables sur leur acquisition.

  1. Écologie gouv, Réglementation environnementale RE2020, https://www.ecologie.gouv.fr/reglementation-environnementale-re2020 []